La Une

Centrafrique : un pasteur et son fils assassinés par la Seleka

31 janvier à 07:50
Commentaires (5)
  1. Avatar Vijay dit :

    Des “militants” ???? Pourquoi ne pas parler de “happening” aussi, comme NKM ? Il s’agit d’une bande de meurtriers musulmans, assez jouer sur les mots

    1. Avatar michel dit :

      Entièrement de votre avis. Seleka ne sert qu’à diluer l’identité des véritables responsables: les musulmans

  2. Avatar Sylvie dit :

    Joindre l’assassinat politique et soi disant religieux au crime crapuleux, c’est signer son appartenance. Salman Rushdie l’avait décelée jadis. Et le Crime outragé chercha pendant des années et par tous les moyens à le frapper de mort

  3. Avatar luis dit :

    Extremistas perversos haciendole juego al demonio,eso es seleka.

  4. Avatar Gilberte dit :

    au cas ou les chrétiens voudraient un retour à la paix, la Seneka leur rappelle que les musulmans sont toujours en guerre; alors qu’ils se défendent

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services