La Une

Chine : un évêque et des prêtres enlevés par les communistes

Commentaires (15)
  1. Charlotte Parc dit :

    La technique des communistes chinois à l’égard des chrétiens, et singulièrement des catholiques plus exposés dans cette situation car liés à l’autorité romaine avec laquelle Pékin entretient un semblant de dialogue diplomatique -souvent interrompu- depuis 60 ou 70 ans, alors que les très nombreux protestants évangéliques, souvent rassemblés en églises de maison, ont pour seule autorité la Bible avec laquelle Pékin n’entretient pas de relations diplomatiques ;-), donc, disais-je, la technique des communistes s’apparente à celle des pervers narcissiques : un coup je suis gentil, je t’amadoue, je te fais des cadeaux, je te séduis, et quand tu es bien dépendante de mon bon vouloir, progressivement je passe aux piques gratuites, à l’humiliation sans fondement, à la rétorsion, à la répression, à la persécution en prenant bien garde de la faire passer pour autre chose que de la persécution vis-à-vis de l’extérieur.

    Mais il y a belle lurette que cette technique a été démasquée et qu’il est évident aux yeux du monde entier que le régime communiste chinois (comme tous les régimes communistes) a toujours été, est et restera toujours dans son essence anti-chrétien ; un régime totalitaire ne peut pas supporter que des âmes échappent à son strict contrôle, comme un pervers narcissique ne peut pas tolérer que sa proie échappe à son contrôle -physique et psychologique- permanent.

    Mais la foi au Dieu Vivant remonte à plusieurs millénaires, la foi chrétienne à 2000 ans, le communisme seulement à 100 ans ; il passera, comme toutes les idéologies qui ont surgi sur cette terre. “Mais la parole du Seigneur demeure éternellement. Et cette parole est celle qui vous a été annoncée par l’Évangile.” 1 Pierre 1,25
    Jésus lui-même nous a rassurés pour jusqu’à la fin des temps : “Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point.” Matthieu 24,35

    Prions pour ces prêtres “enlevés”, que ces péripéties angoissantes les renforcent dans leur foi, qu’ils soient avec les autorités qui les persécutent des modèles humains de confiance en Dieu afin d’en arracher quelques-uns des griffes de Satan qui a tout intérêt à maintenir les Chinois dans l’obscurité spirituelle. Que ces prêtres se souviennent de cette parole de Jésus (Matthieu 10,16) “Voici, je vous envoie comme des brebis au milieu des loups. Soyez donc prudents comme les serpents, et simples comme les colombes.”

    Seigneur donne-leur la sagesse et la force de ton Esprit saint !

    1. Jean Ferrand dit :

      Belle analyse. Sauf que, apparemment, ce n’est pas celle du Saint-Siège. Il prétend négocier avec tout le monde, y compris avec le diable. C’est ce que disait déjà Pie XI du temps de Mussolini.

    2. Patrick Gallineau dit :

      Merci de cet excellent commentaire qui nous change des éructations de certains intervenants.

    3. IOANNIS dit :

      Il faut bycotter tous les produits chinois partout dans le monde nous les catholiques,si les autorites chinois ne reconnaissent l:eglise cathlique mondiale!

      1. Charlotte Parc dit :

        @IOANNIS
        Je vous souhaite bon courage pour votre boycott !
        Ce boycott a déjà été tenté à plusieurs reprises, ne serait-ce qu’une seule semaine, une année pour les plus courageux, une famille américaine, les Bongiorni, qui a publié un livre à ce sujet
        « A Year Without ‘Made in China’: One Family’s True Life Adventure in the Global Economy. »
        vous allez passer vos journées à faire le tri pour trouver l’indispensable qui ne vienne pas de Chine. Sans certitude dans certains domaines, que vous y parveniez. Et attention au ré estampillage des produits qui changent de nationalité par un tour de passe passe.

        Ce reportage suisse, de plus d’une demi-heure, qui date déjà de plus de 5 ans est toujours d’actualité !
        http://www.rts.ch/emissions/abe/2960993-une-semaine-sans-produits-chinois-impossible.html

        http://ici.radio-canada.ca/emissions/medium_large/2012-2013/chronique.asp?idChronique=330411

        En voilà un défi rigolo pour vos vacances !

  2. marie dit :

    Il y a des pays où être un soldat du Christ prend tout son sens. Un combattant sans peur. C’est le miracle que provoquent malgré eux tous les régimes violemment anti-chrétiens.
    Et quand on pense qu’en Chine, le nombre de croyants ne cesse d’augmenter, on se dit que vraiment la foi fait des miracles.
    Honneur à tous ces combattants du Christ qui pour son amour sont prêts à donner leur liberté et leur vie. Que nos prières les soutiennent sans cesse, nous qui sommes, pour un temps encore?, dans le confort.

  3. Soviche dit :

    Nous devons être heureux de cette augmentation du nombre de chrétiens en Chine. Cela fait partie de la très difficile partie que le gouvernement chinois se doit de déployer pour maintenir l’harmonie entre l’ensemble des Chinois. Un problème de chimie très pointu.

    1. Charlotte Parc dit :

      @Soviche
      Le pouvoir communiste se contrefiche d’une quelconque harmonie entre des groupes de population. Ce qu’il veut, c’est maintenir sa mainmise, sa domination, son contrôle sur ses sujets.
      Les conflits en Chine ne sont pas inter religieux (ou seulement de façon très marginale) ; ils sont tous contre le pouvoir central, qui en bon régime totalitaire veut asservir toute pensée, tout idéal, toute vision du monde, toute anthropologie, toute philosophie, toute réflexion personnelle à sa seule et unique idéologie qu’il a toujours bien compté imposer par la force sans aucune vergogne, ni état d’âme. La seule religion qui n’ait pas été réellement combattue par le pouvoir maoïste est la religion traditionnelle chinoise du culte des ancêtres, mâtinée de taoïsme et de confusianisme, qui est une grande bouillabaisse syncrétiste avec croyances en une multitude de déités choisies tant parmi des êtres humains morts déifiés que parmi des objets ou phénomènes naturels, des notions philosophiques (yin et yang) une grande mixture sans axe idéologique vraiment précis. Donc sans grand danger pour l’idéologie communiste.
      Lisez cet article déjà ancien du Figaro sur le remarquable livre de Liao Yiwu “Dieu est rouge” sur la façon dont sont traités les chrétiens.
      http://www.lefigaro.fr/vox/culture/2015/03/12/31006-20150312ARTFIG00119-la-chine-rouge-du-sang-des-chretiens.php
      Mais toutes les autres religions en Chine ont eu maille à partir avec le pouvoir, car aucune d’elles ne peut soutenir un tel totalitarisme.
      Allez un peu prendre des nouvelles des Ouïghours musulmans… ils sont pourchassés par le pouvoir jusques et y compris dans les pays où ils se réfugient pour échapper à la persécution (Au Cambodge par exemple en décembre 2009, l’affaire avait fait grand bruit).
      Allez demander aux adeptes du Falun gong, pourtant apparu seulement dans les années 90, ce qu’ils pensent de l’attitude des autorités à leur égard…
      Les bouddhistes subissent toujours les mêmes chicaneries et persécutions que les chrétiens.

    2. Charlotte Parc dit :

      @M. Hamiche
      Mon commentaire de 17h38 a disparu !!
      […]

      1. @Charlotte Parc

        Non, votre commentaire d’hier à 17 h 38 n’a pas disparu. Je ne l’ai validé que ce matin vers 5 h 35… Le dimanche soir, pour tout vous dire, je suis dans ma paroisse de 17 h à 20 h occupé à tout autre chose que ce blogue et en rentrant chez moi, peu après 20 h, je prends un peu de repos… Voilà tout.

        1. Charlotte Parc dit :

          @M. Hamiche
          Depuis le temps, je sais bien que tout commentaire envoyé doit d’abord être validé avant d’être publié et lisible aux yeux de tous les lecteurs du blogue.
          Et je me doute bien que vous n’êtes pas assis 24h/24 devant votre ordinateur, Dieu merci pour vous… et pour nous aussi sinon, vos idées ne seraient pas très claires… Et je sais parfaitement être patiente à ce sujet.

          Ce que j’ai voulu vous expliquer est qu’en attendant qu’il soit validé et lisible par tous, celui (ou celle) qui a posté son commentaire peut, lui (ou elle) et seulement lui (ou elle) et le modérateur, le voir s’afficher sur le blogue avec la mention restrictive en anglais (pourquoi en anglais d’ailleurs ? Ça m’agace) qu’il doit d’abord être modéré avant d’être publié.

          Et bien hier, j’ai posté un commentaire à 17h38, il s’est bien immédiatement affiché avec la mention restrictive quant à la modération mais quand je suis revenue sur cette page vers 22h 20… il avait totalement disparu : il n’était pas publié, mais ça ce n’était pas le problème si j’avais encore pu le voir avec la mention en anglais “en attente de modération”, mais il avait totalement disparu et quand je l’ai reposté à 22h22 ou approximativement, il ne s’est pas affiché du tout et quand je l’ai à nouveau posté vers 22 h 24, mes 3 posts de 17h38, de 22h22 et de 22h24 sont réapparus d’un seul coup tous les trois, évidemment tous en attente de modération, mais 3 fois le même message !
          En tant qu’administrateur, vous n’avez pas la même vision du blogue que nous, simples lecteurs.
          Et chaque fois que je vous ai fait la remarque “mon commentaire a disparu”, cela signifiait que le message que j’avais envoyé n’était même pas visible pour moi avec la mention “en attente de modération” et non pas du tout parce que je m’impatientais que vous ne soyez pas encore intervenu pour le valider.

          Et hier, je suis certaine qu’il y a eu un bogue à ce sujet.

          1. @Charlotte Parc

            L’ensemble de vos messages en attente de modération depuis hier en fin d’après-midi, figuraient bien dans ma “liste d’attente”. Pas de bogue, a priori, de notre côté.

  4. Marie Claude dit :

    @ Soviche….Votre commentaire me paraît bien obscur,il me semble y lire que “le gouvernement chinois s’efforce de maintenir l’harmonie entre l’ensemble des Chinois”,ce qui peut signifier que ledit gouvernement travaillerait à aplanir des conflits entre la majorité BOUDDHISTE et la minorité CHRETIENNE.
    Or l’article que nous commentons évoque uniquement une persécution,particulièrement violente contre les catholiques fidèles à
    Rome,votre commentaire me paraît donc INAPPROPRIE!

    1. patrick dit :

      Heu… vous oubliez que seul le bouddhisme reconnu par Pékin, tout comme les catholiques reconnus, ont droit de citer… les autres n’ont aucun droit légal en chine.
      Sous Mao le bouddhisme a également souffert. Aujourd’hui qu’en est il?

      1. Jean Ferrand dit :

        Et vous, vous n’avez pas “droit de citer”? Vous devriez regarder votre dictionnaire.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services