Christianophobie en France : les chiffres du ministre, nos commentaires


Présentant à la presse, le 1er février dernier, le Bilan statistique 2016 des actes racistes, antisémites, antimusulmans et antichrétiens, Bruno Le Roux, ministre de l’Intérieur, a évoqué des « résultats tout à fait encourageants ».

Le sont-ils vraiment ?

Ils le sont, en effet pour les actes antisémites qui ont diminué de 58,5 % en 2016 par rapport à 2015.

Ils le sont aussi pour les actes antimusulmans qui ont diminué de 57,6 % en 2016 par rapport à 2015.

De même,

– les atteintes aux lieux de culte et aux sites confessionnels juifs ont diminué de 54 % en 2016 par rapport à 2015

– les atteintes aux lieux de culte et aux sites confessionnels musulmans ont diminué de 37,5 % en 2016 par rapport à 2015

Mais qu’en est-il des lieux de culte chrétiens ?

Bruno Le Roux a tout à fait raison de dire « qu’il y a une vigilance toute particulière à avoir sur les lieux de culte chrétiens », car

– les atteintes aux lieux de culte chrétiens ont augmenté de 17,6 % en 2016 par rapport à 2015 ; notons et signalons-le, que le ministre de l’Intérieur évoque « les lieux de culte et cimetières chrétiens » alors qu’on nous serine qu’il n’y a pas de « cimetières chrétiens » en France mais uniquement des « cimetières municipaux »…

– 90 % des atteintes à des lieux de culte en 2016 l’ont été contre des lieux de culte chrétiens

– en 9 ans (de 2008 à 2016), les atteintes aux lieux de culte chrétiens ont augmentés de 245 % !

Comment pourrait donc s’exercer cette « vigilance toute particulière » suggérée par Bruno Le Roux pour les lieux de culte chrétiens ?

Tout simplement en les protégeant davantage et mieux que ne le fait Bruno Le Roux!

Selon les chiffres mêmes du ministère de l’Intérieur, 4 320 lieux de culte et sites confessionnels ont, en 2016, fait l’objet d’une protection ou d’une surveillance par les forces de l’ordre et les militaires de l’opération Sentinelle. Pour l’avoir constaté moi-même dans ma paroisse, il s’agit, la plupart du temps, de « patrouilles dites dynamiques » qui ne sont donc pas statiques mais se rendent, par exemple un dimanche matin, sur les parvis de plusieurs églises…

Sur ces 4 320 lieux de cultes et sites confessionnels protégés ou surveillés

– 2 400 sont chrétiens

– 1 100 sont musulmans

– 820 sont juifs

Or, on compte en France

– 45 000 églises ou temples

– 2 500 mosquées

– 500 synagogues

En nous en tenant aux chiffres avancés par le ministère de l’Intérieur, on constate que

– seuls 5 % des lieux de culte et sites confessionnels chrétiens sont protégés, par contre

– 44 % des lieux de culte et sites confessionnels musulmans le sont

– tous les lieux de culte juifs le sont…

Autrement dit,

– tous les lieux de culte juifs sont surveillés ou protégés en France

– 1 lieu de culte musulman sur 2 est surveillé ou protégé en France

– 1 lieu de culte chrétien sur 19 est surveillé ou protégé en France

2commentaires
  1. Charlotte Parc

    16 février 2017 à 2 h 54 min

    Démonstration est faite par le ministère de l’Intérieur lui-même, avec ses propres chiffres, du “2 poids, 2 mesures” dénoncé à longueur d’articles dans ce blogue.

    Mais comment protéger 45 000 lieux de culte chrétiens ? Et combien d’écoles chrétienne ? Combien de monastères ou d’établissements accueillant une congrégation religieuse ? Combien d’établissements chrétiens de soins, de maisons de retraite, de centres de vacances, de librairies, et j’oublie sans doute beaucoup de catégories de lieux où travaillent ou bien se réunissent chrétiens… ? A-t-on seulement une idée de leur nombre total ?

    Répondre
  2. Pingback: Le site "Seriously" lutte-t-il sérieusement contre la haine sur internet ? - ParisVox |

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité gratuitement

Abonnez-vous à notre lettre et rejoignez nos 4900 abonnés.

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter