La Une

“Clip” dans la chapelle du Val de Grâce : communiqué de l’évêque aux Armées

5 juin à 17:17
Commentaires (26)
  1. Avatar gaudet dit :

    @ Daniel Hamiche .

    La déclaration de l’évêque aux armées, constitue un magnifique exercice de style littéraire que l’on peut admirer pour son esthétisme , mais dont effectivement certains passages, suscitent malgré tout l’étonnement profond.

    Au delà de la beauté du texte, je suis bien obligé de vous rejoindre sincèrement quand vous affirmez, avec raison, que ces singeries s’apparentent à une profanation. Il est possible de procéder à des représentations artistiques dans des lieux catholiques, mais dans l’unique mesure ou cela contribue parfaitement à la mission essentielle de l’Eglise , et donc du progrès spirituel des fidèles et des spectateurs. Tout autre manifestations doit être absolument évacuée. A cet égard l’évêque aux armées , minimise à l’excès la gravité de cet incident déplorable, en omettant de le qualifier comme il faut sur le plan théologique, et donc à l’évidence comprend imparfaitement le statut qu’il faut conférer aux lieux ou les mystères sacrés sont célébrés . En la personne de Monseigneur Ravel , nous sommes confrontés à un très brillant intellectuel, mais dont la dimension spirituelle et théologique n’est pas totalement au niveau de ce qu’on est en droit d’attendre d’un évêque de France.

    Cependant je me réjouis qu’une enquête de commandement soit en cours pour déterminer les conditions ou l’autorisation fut accordée à Arielle Dombasle et sa bande de clowns minables, et j’attends d’obtenir si possible des précisions supplémentaires , sur leur comportement à l’égard de l’aumônier et de l’organiste, qui furent apparemment traités d’une manière scandaleuse , justifiant éventuellement un dépôt de plainte en
    justice. Puisse cet incident lamentable réveiller l’attention des autorités militaires qui à l’avenir écarterons systématiquement tout projet farfelu et honteux de ce genre !

    j

    1. Avatar theofrede dit :

      Gaudet me semble surestimer les évêques de France, et le mot est faible
      exemple : combien ont participé aux manifestations contre le “mariage pour tous”; l’évêque du diocèse où elles se tenaient lui-même s’est contenté de “saluer” les manifestants; si son âge ne lui permettait pas de manifester lui-même, il aurait pu y envoyer ses nombreux auxiliaires

    2. Avatar Oeuvres profanes dans un lieu sacré dit :

      Si toute représentation artistique dans un lieu catholique ne doit contribuer qu’à la mission essentielle de l’Eglise et donc du “progrès spirituel des fidèles ou spectateurs”, comment se fait-il que la plupart des Eglises historiques et acoustiques résonnent des Quatre-Saisons de Vivaldi, ou d’un Boléro de Ravel, depuis des lustres, sans que personne n’aie jamais trouvé à s’en plaindre ?
      Soyons ferme sur ce qui doit l’être, mais restons raisonnable.

  2. Avatar Daniel dit :

    J’ai reçu cette info aussi sur ma boîte “Orange”avec ces info supplémentaires :

    “Le Val-de-Grâce, ce n’est pas le Crazy Horse !” s’était insurgé pendant le tournage l’aumônier, le père Dollé, évoquant un spectacle auquel a participé Arielle Dombasle en 2007 dans le célèbre cabaret parisien. Pour l’aumônier, l’artiste et l’équipe de tournage se seraient livrés mardi à un “blasphème”.
    Pour sa part, Arielle Dombasle a indiqué à l’AFP qu’elle était “navrée”, rappelant sa foi catholique qu’elle n’a jamais cachée. La chanteuse s’est déclarée toutefois “blessée” par “un a priori très fort” : “L’aumônier a voulu voir dans ce tournage une profanation, me résumant à mes passages au Crazy Horse il y a plusieurs années”, a-t-elle déploré.
    Il est vrai qu’elle aime bien les rôles chauds : Pauline à la plage, Miami vices, Nuits secrètes, Belle captive, Fruits de la passion (érotique franco-japonais). Un film qu’elle tourna avec Delon réussi tout de même à atteindre 28’000 entrées à Paris pour 3,5 millions de budget avancés par la Commission des Avances sur Recette (autrement dit l’argent du contribuable) qualifié du film “le plus con de l’année” par Claude Chabrole. Renaud Donnedieu de Vabres (ministre de la culture et membre honoraire de l’Observatoire du patrimoine religieux) lui a décerné pour tout cela en 2007 la médaille de Chevalier de la Légion d’Honneur.

    Voici une pauvre gentille catholique, pas du tout une provoc, qui est moralement blessée par un “méchant curé” …

  3. Avatar gilles dit :

    Cher Gaudet, restons calme et posé.
    Un évêque n’est pas un personnage politique comme au moyen age, ni un super officier de police non plus! Son rôle se défini a encadrer de sa vigilance de “surveillant” (stricto-sensu ” épiscopon”= surveillant -de la foi-) de son mieux ce qui se passe ici et là pour ce qui le concernerait.
    Son courrier est très clair et suffisant pour dire ce qui était nécessaire: en gros des “païens” n’ont pas (au moins!) saisi la portée du lieu qu’ils foulaient de leur pieds,
    Hélas cela est courant quant on se trouve en cas de diversité d’expressions populaire et religieuse… En plus ils ont installé leur buvette dans le lieu ou ils travaillaient costumés ( pour parodier une scène de chant sacré)….
    Notre “devoir” (plutôt ou une attitude qui devrait nous être naturelle car donnée en nous par Dieu) de chrétien (si nous le somme de tout notre cœur!) en vers ces païens, est d’être miséricordieux comme Dieux lui-même, pour refléter excellence et le bien qu’est Dieu dans nos vies….Même en relevant et disant quant il le faut la vérité pour une vraie justice: Jésus devant le tribunal, demandant au garde pour quel motif il l’avait frappé, ne l’a pas trucidé pour autant… cher Gaudet, relis donc ce petit passage des évangiles. Moi aussi je dois me reprendre au quotidien pour ne pas tuer ceux que Dieu a choisi de sauver plus tard sans doute…
    pax.

    1. Avatar theofrede dit :

      il y a dans l’Evangile un passage que les intervenants de ce site semblent en permanence avoir censuré : Jésus chassant les marchands du Temple

      1. Avatar gilles dit :

        …et il l’a payé de sa vie “humaine”…. pour ressusciter ensuite et nous emporter avec lui si nous le suivons (a.
        Ce processus du christianisme est aussi lui aussi oublié souvent ici!
        Dénoncer la vérité que le MAL existe est nécessaire, mais aussi en assumer la conséquence, la croix dans la réalité de la vie chrétienne. Pour “transfigurer” cette vie passagère et révéler la vie éternelle, parfois au prix du sang et de la vie, dans le silence assourdissant, méprisant des médias autorisés et l’impuissance totale…
        Au fait chers tous vous pensez aussi à la résurrection et la VIE ÉTERNELLE au delà de cette vie matérielle??? LA CROIX EST GLORIEUSE EN CHRIST, mais elle fait passer par la “mort”, l’échec, le mépris, la honte, etc….

  4. Avatar michèle dit :

    je suis évidemment scandalisée :
    Arielle Dombasle est de religion juive ! que vient elle chanter l’Ave Maria , alors que sa religion ont rejeté Jésus fils de Maria?….
    c’est immoral de faire du “fric”, et en plus dans une église entourée de faux prêtres c’est un blasphème !
    Qu’elle aille donc tourner dans une synagogue !

    1. @michèle
      Non ! Arielle Dombasle se reconnaît catholique.

      1. Avatar michèle dit :

        alors c’est encore plus grave !!! je la croyais juive vu que son mari est juif

  5. Avatar c dit :

    Ces artistes et techniciens sont tellement déconnectés de la réalité que malheureusement ils ne savent plus où sont les normes, si tant est qu’ils l’ont su, ou plutôt ils pensent que ce sont eux qui les définissent.
    Les techniciens ont, sans doute, et comme d’habitude amené leur ravitaillement, prévoyant un temps certain de travail dans les lieux. Pour les figurants même logique, par rapport à leurs costumes et le rôle qu’ils avaient à jouer, d’ailleurs savaient-ils ce qu’est une église, et ce qu’est la lumière rouge du Saint Sacrement. La déculturation, voir la non culture catholique en France est de plus en considérable. Et enfin, l’on peut supposer qu’ils ont besoin de gagner leur vie. Leur producteur de même.
    La “star”, mais elle n’est pas la seule dans son genre, se déclare catholique mais n’a pas forcément un directeur de conscience des plus rigoureux pour lui rappeler la ligne à suivre au mieux, comme toute pécheresse. C’est dommage, cela peut aider.
    L’évêque aux armées a fait au mieux pour “calmer” les esprits et essayer de gérer cette lamentable affaire, où sans doute bien des responsabilités sont engagées, et où maintenant l’on doit entendre “c’est pas moi, c’est l’autre”. Il semblerait d’ailleurs que le vicaire général aux armées a déclaré que l’intrusion de ces gens du showbizz se soit faite sous le prétexte d’une inspection de la commission de sécurité…
    Encore une leçon à tirer de la part d’une administration militaire, finalement naïve sans doute, par rapport à un monde qui ne fonctionne vraiment différemment d’elle.
    C’est des erreurs que l’on tire des enseignements. Et encore une fois, “re-sacralisons” dans nos têtes nos églises, refusons qu’il y soit fait n’importe quoi, et surtout remplissons-les de fidèles priants, pour que notre Seigneur ne s’y trouve pas aussi souvent seul, et bientôt peut-être interdit.

  6. Avatar Elisabeth dit :

    Se dire catholique et ne pas reconnaitre une profanation témoigne d´une ignorance abyssale. Elle n´est pas la seule hélas. “Pere pardonne-leur, ils ne savent pas ce qu´ils font”. Le dernier mot de la déclaration de Mgr.Ravel est l´avertissement évoqué dans le Festin de Balthazar. Cela vaut pour nous tous et devrait a nous inciter a faire pénitence, comme Ninive (Livre de Jonas), pour qu´il ne nous arrive pas pire encore.

  7. Avatar Guy dit :

    Notre-Seigneur a été violent avec les marchands du Temple parce qu’ils attentaient à l’honneur de son Père. Il ne les a pas tués (Gilles parle de tuer alors que Gaudet a été très modéré dans ses propos). Ici, le cas est similaire. Les ronds de jambe de cet “évêque” Ravel ne visent qu’à se dispenser de faire une cérémonie de réconciliation du sanctuaire. Sur le plan de la justice, il devrait intenter une action judiciaire car la la loi a été violée. Son manque de courage vient du fait qu’il n’a plus la foi.

    1. @Guy
      Modérez vos propos, je vous prie. Comment oser affirmer que l’évêque aux Armées « n’a plus la foi » !

      1. Avatar Guy dit :

        C’est la seule explication, en avez-vous une autre? Comment peut-on excuser ce qui s’est passé comme il le fait? Les réponses de tous ceux qui ont été scandalisés sont d’une autre inspiration que celle de cet “évêque”! Comme je l’ai rappelé ailleurs, Notre-Seigneur a usé de violence envers les changeurs dans le Temple, il n’a pas “modéré” ses propos en leur cherchant des excuses. Parce que l’honneur de son Père était en jeu! Quand on a la foi, on a le souci de cet honneur avant tout. Or ici, c’est bien pire que de simples changeurs: il y a bien l’aspect pécuniaire, mais le blasphème en plus. Les évêques ont donné tellement le mauvais exemple par leur laxisme qu’ils ont donné la permission morale aux autorités publiques de faire n’importe quoi dans les églises. Je me souviens d’une exposition d’un peintre contemporain absolument scandaleuse autorisée par le cardinal Coffy à Marseille quand j’y habitais il y a une quinzaine d’années. Imaginez une chose pareille sous Pie XII…

    2. Avatar gilles dit :

      faut-il le préciser: je n’invite pas à tuer, mais :
      – à savoir retenir ses propres ( et personnels) élans de “correction violente des autres”, mais aimer ses ennemis à l’appel du Christ.
      – à dire la vérité simplement (comme cet évêque l’a fait ici)
      – puis accepter ensuite de se faire “crucifier” (par les médias par exemple… ) pour le seul motif de condamnation d’être chrétien pour de vrai dans les actes, “suivre le Christ” …

      1. Avatar gilles dit :

        en résumé: aimer ses ennemis, suivre le Christ dans la vie éternelle dès ici bas en aimant nos ennemis, en leur disant leur vérité sur leur violence au besoin, mais sans violence de notre part. “heureux ceux qui sont persécuté à cause du Fils de l’homme….”

        1. Avatar Guy dit :

          Je regrette, Notre-Seigneur ne s’est pas contenté de paroles contre les changeurs dans le temple. Il les a aimés, sans aucun doute, mais en renversant leurs tables, en les chassant et en les invectivant parce qu’ils attentaient à l’honneur de son Père! Et il y a plus de sacré dans une église que dans le Temple. L’amour du prochain comporte aussi la punition des criminels, sinon il faudrait vider les prisons au nom de l’amour du prochain.

  8. Avatar Hélène dit :

    De grâce, arrêtons de toujours chercher à raisonner. Un lieu de culte est UNIQUEMENT destiné au culte. C’est tout et c’est suffisant.

  9. Avatar bitika dit :

    on peut comprendre un message ‘officiel’ tres diplomatique pour ne pas envenimer la situation ; la conclusion : ‘Une nation s’affaiblit à se fondre dans l’irrespect du sacré,’ exprime tres bien le fond de la pensee de Monseigneur Ravel, qui avait deja dit ‘ Une étrange interprétation du devoir de réserve circule dans nos rangs : elle voudrait que le militaire s’abstienne de penser, surtout en matière politique’.
    Concernant le lieu profane (c’est mon sentiment), les premiers responsables sont ceux qui ont ete complices en autorisant ce clip, car ils ne pouvaient ignorer la portee de cet acte, dont ils se sont bien garde de referer a leur hierarchie.

  10. Avatar chamois dit :

    Merci pour cette nouvelle, peut-être, si votre blog est lu, que bien des évêques de France réviserons leur façon de gérer les églises de leur diocèse.

  11. Avatar Jeff dit :

    Le valeur des lieux et le valeur des mots et le valeur des symboles et rites sont des valeurs.
    Les grandes valeurs peuvent porter l’adjectif saint Çà change rien de fait mais d’évaluation.

    L’amour demande concentration sur l’essentielle.

    Importance peut cacher l’essence. Selon Jesus.

    ?

    .

  12. Avatar Yves dit :

    J’ai suivi ce débat avec grand intérêt. Il n’y a pas eu véritablement profanation : Notre évêque aux armées l’écrit avec juste raison. Il y a eu par contre une scandaleuse mascarade qui ne fait pas honneur à Arielle Dombasle ont le bon sens n’est pas la qualité première.
    Mais je suis, dans un autre domaine, scandalisé par le fait qu’aucun des textes de ce débat n’a été épargné par des fautes d’orthographe et même de.. Français à commencer par le texte de Mgr Ravel qui en compte d’énormes. ..

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services