Conversions massives de musulmans : fruit de l’islamisme ?


Le diable porte pierre, c’est bien connu, et les exactions des islamistes (État Islamique, Boko Haram, al-Shabab, etc.) seraient à l’origine de la conversion de millions de musulmans au christianisme… Quelques repères très intéressant parus aujourd’hui sur Le blog de Lazare

Pour le Père Mitch Pacwa S.J., c’est une certitude, « Nous sommes à l’heure des premières conversions massives de musulmans » au christianisme. Le National Catholic Register qui a mené l’interview [publiée le 17 novembre 2017] n’est pas allé chercher un quidam pour cette assertion, mais un prêtre jésuite, multilingue, expert sur le Moyen-Orient (co-auteur du livre Inside Islam : A Guide for Catholics). Et c’est pour lui la violence de l’islam abouti, sous sa forme la plus poussée, celle des islamistes, qui serait à l’origine de ces défections individuelles qui se multiplient. Et qui arrivent souvent dans des pays où toute abjuration équivaut à une mise à mort. Le Père Pacwa raconte qu’il a commencé à entendre parler de ces conversions au christianisme vers 2005 sur Al-Jazeera, la chaîne de télévision la plus regardée du monde arabe qui cumule plusieurs dizaines de millions de téléspectateurs – une chaîne pourtant souvent jugée trop favorable aux islamistes, comme quoi tout arrive. « Ils faisaient des reportages sur les conversions massives de Musulmans – jusqu’à 6-8 millions – en Afrique subsaharienne, et, chaque année, ils répétaient cet avertissement (…) Je l’ai confirmé avec des Africains que je connais qui m’ont fait part, à plusieurs reprises, de conversions dans des endroits comme le Nigéria, l’Ouganda, le Mali… « C’est la raison pour laquelle Boko Haram est devenu si actif. Ils essayent de les terroriser. Mais l’acte même de terroriser les gens a fini par les rendre dégoûtés par l’islam ». Comme l’a dit un dirigeant évangélique soudanais, « Les gens ont vu le véritable islam ». Le Père Pacwa soupçonne la religion musulmane d’être au bord d’un effondrement, au moment même où on ne l’a jamais autant vu sur le devant de la scène […] Le site chretiens.info le rappelle, l’Afghanistan est passé de 17 convertis chrétiens en 2001 à plus de 250 000. L’Ouzbékistan, de zéro en 1990 à 350 000, selon Open Doors. L’Iran de moins de 500 chrétiens en 1979, à 200 000. L’Indonésie verrait 2 000 000 de conversions par an. Des chiffres auxquels il faut ajouter tous ceux qui se convertissent mais gardent extérieurement les habitudes des musulmans, par peur des représailles : selon le site web Muslim Statistics, près de 350 millions de musulmans seraient des chrétiens « dans le privé ».
« Un grand nombre de musulmans reçoivent des visions de Jésus et de la Bienheureuse Vierge Marie qui les ont conduits à se convertir » et ils en témoignent, explique le Père Pacwa. Et de citer également les prêches de ce prêtre copte orthodoxe exilé d’Égypte, le Père Zakaria Botros, probablement l’islamologue le plus célèbre du Moyen-Orient dont le programme hebdomadaire sur la chaîne Al Hayatt est suivi par quelque 60 millions de musulmans… […]

Source : Le Blog de Lazare, 11 février

11commentaires
  1. Marie Claude

    11 février 2018 à 20 h 14 min

    Alleluia! Le sang des martyrs surtout,et peut-être un peu nos prières ont fécondé le sol aride de ces pauvres âmes en perdition.
    Merci,Seigneur! Et que Votre Volonté soit faite sur la terre comme au Ciel.

    Répondre
  2. Philippe

    11 février 2018 à 21 h 05 min

    Merci Seigneur !

    Répondre
  3. Coralie

    12 février 2018 à 15 h 46 min

    Une bonne nouvelle ! … pour changer un peu … de toutes les mauvaises habituelles !
    Çà fait du bien au moral et nous encourage à continuer de prier la Sainte Famille.

    Répondre
  4. Gilberte

    12 février 2018 à 21 h 54 min

    il serait intéressant aussi de savoir à quelle église ils se convertissent: catholique, protestante évangélique? suivant la réponse, je crois que la profondeur de la foi est plus ou moins solide

    Répondre
  5. Cherrière

    12 février 2018 à 22 h 06 min

    Quelles sont les sources ? les chiffres sont faux. Il y avait en Iran, en 1979, comme dans tous les pays du Moyen Orient, hors péninsule arabique, une importante communauté chrétienne. Evidemment, il s’agissait de chrétiens des églises orientales. Et ces églises subsistent encore. Vos chiffres ne se comprennent que si on parle de protestants uniquement.

    Répondre
  6. Collapsus

    13 février 2018 à 15 h 11 min

    D’après d’autres sources, il semblerait que nos évêques fassent preuve d’une frilosité particulière pour les accueillir et les baptiser (cf. le prix à payer de Fadelle), ceci par souci diplomatique ou par lâcheté. Et que ces candidats à la conversion soient récupérés par les sectes évangélistes ou les protestants qui eux font moins la fine gueule. Les “bons fruits” de Vatican II qui nous enseigne (par son fameux subsustit in) que toutes les religions offrent des planches de salut. Donc à quoi bon convertir ?

    Répondre
  7. Pingback: Masové konverzie moslimov ku kresťanstvu: "Ľudia videli pravý islam" - Hlavné správy |

  8. Jean-Pierre

    16 février 2018 à 15 h 46 min

    C’est évidemment fort louable de voir autant de musulmans quitter cette religion belliqueuse, mais désirent-ils tous embrasser la foi catholique… l’article ne le dit pas. Il est dit par contre qu’un grand nombre n’est pas prêt à le laisser savoir publiquement… par peur! C’est donc leur façon de protester.

    Répondre
  9. Grutus Christiane

    17 février 2018 à 4 h 46 min

    Je suis catholique baptisée dès ma à l’âge de 8 jours naissance je suis
    active dans ma paroisse , je vois là un baptème
    évangélique et non catholique, il n’y a pas de
    prêtres, ni rien qui ressemble à un baptème
    catholique , ni de Bible, ni la lumière , les
    autres symboles, là c’est le baptème de conversion,celui de Jean-Baptiste qui a dit lui même il vient Celui qui vous baptisera dans
    l’Esprit-Saint et le Feu /luc 3,16 ; 21-22 cepandant GLOIRE à Dieu pour toutes ces conversions , Jésus l’a bien dit il y aura un seul troupeau, une seule bergerie , les derniers qui se convertiront ce seront les juifs

    Répondre
    • Daniel Hamiche

      17 février 2018 à 6 h 16 min

      @Grutus Christiane

      L’Église catholique reconnaît les baptêmes protestants ou orthodoxes. Ce qui fait le baptême c’est le rite de l’eau et la formule : « Je te baptise au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit ».

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité gratuitement

Abonnez-vous à notre lettre et rejoignez nos 3346 abonnés.

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter