La Une

Crimes de l’État Islamique en Irak : mensonges et vérité

Commentaires (23)
  1. Charlotte Parc dit :

    “Le mal que ces fanatiques islamiques commettent doit se combattre par la vérité, et non par le mensonge fut-il proféré avec les meilleures intentions du monde. Chacun sait que l’enfer en est pavé ! ”
    Merci de le rappeler M. Hamiche !
    J’avais également été choquée par l’utilisation de cette photo dont je me souvenais parfaitement.

  2. rec dit :

    C’est une parole contre une autre dans cette histoire. Pourquoi croire l’un et pas l’autre? Il se peut que Mgr Sako ne sache pas tout.

    Le fait est qu’une photo d’enfant décapitée (dans le contexte syrien je précise) est attribué à l’ISIS/EIIL/EI (attention âme sensible s’abstenir):

    http://www.liveleak.com/view?i=3bb_1379478168

    “One eyewitness who lives in the area and was contacted by TIME a week after the beheadings said that the executioners were from ISIS, an Al-Qaeda franchise operating in Syria and Iraq.”

    Or l’EI décapite bel et bien les gens:

    http://www.leparisien.fr/international/syrie-un-enfant-tient-la-tete-d-un-soldat-decapite-l-australie-choquee-11-08-2014-4058509.php

    http://www.francetvinfo.fr/monde/proche-orient/offensive-jihadiste-en-irak/pourquoi-les-jihadistes-de-l-etat-islamique-coupent-ils-la-tete-de-leurs-adversaires_669065.html

    De même, l’un de vos articles parle bien d’un enfant coupé en 2:

    https://www.christianophobie.fr/breves/qaraqosh-un-chretien-de-5-ans-coupe-en-deux-par-les-islamistes

    D’autres sources encore parlent de femmes mise sur le marché comme des esclaves par l’EI, d’homme massacrés à coups de hachoirs dans les pires conditions ou de civils enterrés vivants:

    http://euro-jihad.com/blog/?p=19889

    http://euro-jihad.com/blog/?p=19605

    http://www.kapitalis.com/societe/23863-les-irakiennes-vendues-comme-des-esclaves-au-souk-de-mossoul.html

    Qu’en pensez-vous?

    1. @rec

      Il faut dire la vérité toujours, et ne mentir jamais.

  3. Sylvie dit :

    Il y a quand même eu un enfant coupé en deux parce que ses parents l’avaient prénommé Andrew du nom du prêtre anglican qui l’avait baptisé .
    C’est le prêtre lui-même qui le dit .

  4. Michel dit :

    Merci Daniel Hamiche pour cet article.
    J’avais déjà lu ailleurs cette réaction de Mgr Sako, qui n’est pas homme à mâcher ses mots mais qui ne va tout de même pas rajouter de l’huile sur le feu par le mensonge et la désinformation.
    L’Etat Islamique commet suffisamment d’horreurs pour qu’il ne soit pas nécessaire d’en rajouter !
    Pour ce qui concerne les décapitations, et l’exposition des corps et de têtes sur des piquets, ce sont de façon avérée des crimes de guerre commis contre des soldats de l’armée syrienne faits prisonniers, notamment à Raqqa (au Nord-Est de la Syrie), ville conquise par l’Etat Islamique (et sans doute aussi en Irak).

  5. Cerbère dit :

    Je m’interroge sur l’apparition “soudaine” de ces extrémistes surarmés et (trop ?) bien organisés appelés “État islamique en Irak et au Levant” puis “État islamique”.
    La “génération spontanée” n’existe pas non plus en politique. N’est-on pas, une fois encore, manipulé par la désinformation atlantiste ?
    Par les génocides qu’il commet, le dit “État islamique” focalise l’attention de l’opinion internationale sur cette partie du monde alors qu’au même moment une tragédie humaine se déroule en Ukraine, Quelle puissance assez cynique a intérêt à faire oublier la tragédie ukrainienne par une tragédie encore plus ignoble ?
    Comment ces extrémistes enturbannés ont-ils pu s’organiser sans avoir été détectés par les satellites espions qui couvrent la planète ? N’oublions pas le proverbe “l’assassin revient toujours sur les lieux du crimes”. Or, les États-Unis sont revenus – timidement certes – en Irak..
    En outre, au lieu d’aider les chrétiens persécutés, divers gouvernements de l’UE ont décidé d’envoyer des armes aux Kurdes, ces mêmes Kurdes dont les générations précédentes avaient participé aux massacres de 1915-1916. A moyen terme, ces armes ne serviront-elles pas à détruire les chrétiens venus se réfugier en territoire kurde ?

  6. Zèbre Zélé dit :

    Bravo M. Hamiche ! Quand on sait quels torrents d’ordures peuvent être déversé sur internet, nous devons appliquer la “tolérance zéro” sur ce sujet, c’est trop grave.

    1. Sylvie dit :

      Et les femmes vendues à la criée sur le marché de Mossoul c’était faux ?
      Et la petite fille en larmes sous son ” protecteur djihâdiste ” c’était faux ?

      1. Charlotte Parc dit :

        @Sylvie
        Il faut comprendre ce que M. Hamiche veut dire Sylvie !

        Il ne vous a pas répondu directement vraisemblablement car il pense avoir été très clair dans ses propos et que c’est fatigant de devoir répéter x fois les mêmes choses.

        Bien sûr que toutes les exactions innommables, indicibles et toutes les horreurs perpétrées par le soi-disant État Islamique doivent être mises au jour, publiées et dénoncées avec la plus grande détermination comme un tragédie abominable pour les victimes, et c’est le travail quotidien auquel s’est attelé M. Hamiche depuis bien longtemps, mais ce qu’il veut souligner tout aussi fermement dans cet article que point n’est besoin d’en rajouter, d’exagérer, d’inventer, donc de mentir.

        Pourquoi mentir ? Pour quoi ?
        Pour apitoyer un peu plus le chaland ?
        Comme si cela était nécessaire ! Comme si la réalité des faits n’était pas suffisante.

        Un petit mensonge, la publication par un site chrétien de cette photo d’un petit enfant sans doute arménien de Kessab mise en scène volontairement par des djihadistes en Syrie l’hiver dernier, fiers de leur « plus jeune otage des factions hostiles » comme étant celle d’un enfant irakien assassiné en pleine fournaise estivale mésopotamienne reste un MENSONGE.
        Et le mensonge ne peut jamais servir une bonne cause, sinon vous employez les armes que vous dénoncez chez l’ennemi, la fameuse taqiya, le mensonge, la dissimulation.
        Car un petit mensonge détruit la crédibilité d’une mer de vérités. Comme une seule pomme pourrie contamine toute une magnifique corbeille de fruits.

        En publiant cet article, M. Hamiche n’a jamais voulu défendre les assassins islamistes et nier leurs crimes, il défend juste l’honneur du travail du journaliste intègre qu’il s’efforce de toutes ses capacités d’être, respectueux d’une déontologie exigeante qui découle directement de la foi chrétienne qu’il professe et qui est aussi la nôtre.

        1. Sylvie dit :

          J’ai entendu la leçon, Charlotte.

        2. Michel dit :

          Oui, pleinement d’accord avec vous, Charlotte Parc.

          Mgr Sako avait dû lui aussi démentir la décapitation de chrétiens en Irak

          Il convient de veiller à ne pas être piégé par la désinformation.
          L’Etat Islamique commet suffisamment d’horreurs pour qu’il ne soit pas nécessaire d’en rajouter !

          Pour ce qui concerne les décapitations (et l’exposition des corps et de têtes sur des piquets), ce sont de façon avérée des crimes de guerre commis contre des soldats de l’armée syrienne faits prisonniers, notamment à Raqqa (au Nord-Est de la Syrie), ville conquise par l’Etat Islamique.
          Il y a eu aussi des décapitations post-mortem…
          L’Etat Islamique adore ces mises en scène macabres destinées à terrifier ses adversaires.

  7. patrick dit :

    il faut surtout dénoncer la cinquième colonne , qui insidieusement, soutiient ces monstres sanglants aux sein des mosquées, en préchant la charia, et nos laicards maçonniques, qui en haine des chrétiens, veulent faire taire nos prêtres & évéques, dont beaucoup ne sont que des molassons !

  8. sahabas dit :

    Il ne faut pas s’arrêter en si bon chemin. Vous admettez déjà qu’en grande partie, il s’agit de mensonges tout ce qu’on impute à tord et à travers aux moujahidines d’Iraq. Mais vous continuer à parler de “crimes contre l’humanité”. Vous êtes incohérent. Tout cela c’est des bobards.

    1. @sahabas

      Votre commentaire fait “plaisir” à lire et votre défense des « moujahidines d’Iraq » est à tomber à la renverse ! Il fallait qu’un défenseur de l’indéfendable vînt s’exprimer sur ce blogue… Écœurant ! S’il vous plaît ne vous donnez pas la peine d’y revenir. Merci.

    2. Charlotte Parc dit :

      @sahabas
      Vous ne manquez pas de souffle !

      La paille et la poutre, ça vous dit quelque chose ? Peut-être pas, car ça c’est de la culture biblique !
      En gros, avant de dire que c’est sale chez les autres, il faut balayer devant sa propre porte.
      Avant de dénoncer al paille qui se trouve dans l’oeil de votre voisin, ôtez donc la poutre qui se trouve dans le vôtre et vous verrez plus clair ensuite !

      Car pour nous chrétiens, la ligne de conduite, l’éthique, est claire et le mensonge n’y a aucune place. Si d’aventure un chrétien venait à le commettre, même pour défendre notre cause, le frère qui dénoncerait ce mensonge ferait œuvre utile et salutaire, car notre Dieu est Vérité, lui “Père des lumières, chez lequel il n’y a ni changement ni ombre de variation.” (Jac 1,17), lui qui a dit : “Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ” (Jean14,6).
      Examinons un peu du côté de l’islam : la taqiya , ça vous dit quelque chose ?
      Et la tawriya ? Et le kitman ? Et la murana ?
      Si non, lisez un peu ça : http://www.pointsdereperes.com/articles/taqiya-art-de-la-duperie
      et encore ça : http://www.meforum.org/2577/taqiyya-regles-guerre-islamique
      Toutes ces notions nous sont en horreur à nous chrétiens, car nous aspirons à la sainteté malgré notre statut de pécheurs, car s’il est vrai que nous sommes par nature des pécheurs, nous sommes aussi des pécheurs sauvés par grâce et nous avons à cœur de remercier notre Dieu pour ce salut immérité qu’il nous a acquis à un prix très élevé, celui de la mort de Jésus innocent, en nous comportant au mieux de ce qu’il nous demande, en nous efforçant d’imiter la sainteté de Jésus.
      Certainement pas en usant de la taqiya , du kitman ni de la murana.
      Alors, allez prodiguez vos leçons ailleurs ! Votre intervention sur ce blogue est grotesque.

  9. Franhenjac dit :

    Je ne comprends pas très bien non plus. Si ces types sont si ” mignons”, pourquoi ouvrir nos portes à tous ces immigrés, ils peuvent rester dans leur pays et se défendre.
    Je suis d´accord qu´il ne faut pas se servir du mensonge, mais, Monseigneur Zarko, connaît-il tout ? Peut-il se permettre de parler au nom de tous ? Je crois qu´il aurait mieux fait de se taire, un doute s´installe, lequel portera préjudice aux éventuelles “réelles” victimes !
    Il est certain que nombreuses photos sont importées d´un pays à l´autre, ceci est souvent démontré, donc l´intervention de Mgr Zarko est à mon avis absolument maladroite.

    1. Michel dit :

      Bien sûr vous savez mieux que lui ce qui se passe sur place…

      Bien sûr aussi vous n’êtes jamais dupes des vidéos de désinformation qui circulent dans tous les camps…

      1. Franhenjac dit :

        Vous, vous semblez vraiment borné !

  10. Franhenjac dit :

    Je viens de voir sur le site de Joachim Veliocias , une vidéo (parlement irakien: yesidi), ainsi que sur Gloria TV. Je recommande à tous de les regarder. Je suis encore plus décue, de ce que ce Mgr Zako propage !

  11. Reine Tak dit :

    Qu’un journal ait voulu frapper l’opinion en publiant la photo de ce petit enfant Arménien tenu en joue par des criminels islamistes et qu’il ait déclaré que cela se passait à Mossoul alors que c’était à Kessab…cela ne correspond pas à l’éthique journalistique.
    Pour autant, pensez-vous que cet enfant, s’il n’a pas été assassiné après la photo, a vécu cette scène comme un jeu ? Pensez-vous qu’il n’a pas été traumatisé à vie ? Et que dire de ses parents s’ils ont assisté à la scène ?
    Les assassins demeurent des assassins où qu’ils se trouvent : En Syrie comme en Irak comme en Anatolie. Et je rejoins mon frère Cerbère qui voit plus loin que le bout de son nez quand il s’inquiète de livraisons d’armes aux Kurdes. On sait que ces derniers ont été les exécuteurs des basses besognes à l’encontre des chrétiens arméniens de turquie en 1915. Rien ne dit qu’ils font semblant d’accueillir les malheureux réfugiés chrétiens d’Irak pour recevoir l’aide de l’Occident à seule fin de défendre leurs puits de pétrole. C’est leur seule vérité. Quant à leurs alliés objectifs, États-Unis, Europe, qui sont si prompts à aller guerroyer en Afrique, en Afghanistan au gré de leurs intérêts,ils préfèrent rester au chaud, chez eux et laisser le sort des chrétiens entre les mains des Kurdes.
    Merci à Daniel Hamiche qui nous informe avec pour seul guide LA VÉRITÉ. Que Dieu le protège..

    1. Sylvie dit :

      Je joins mes souhaits aux vôtres, Reine Tak

  12. Hamid dit :

    Quand tout le monde aura compris que tout ça c’était du pipo et que ces énergumènes de l’EI sont des mercenaires payés par les USA et les Sionnistes pour f[…] le b[…] dans le coin! Comme par hasard dans l’une des régions les plus pétrolifère du monde! Pareil au Nigéria!
    L’Islam n’a rien à voir la dedans. D’ailleurs j’invite tout ceux qui sont intelligents à découvrir cette religion et vous vous rendrez compte par vous-même que ce que je dis en vrai.
    PS : les 1er émigrés musulmans du vivant du Prophète Mohammad sont partis en Abyssinie, terre chrétienne, sur laquelle le Négus leur a apporté soutien et protection.
    Les musulmans qui connaissent parfaitement leur religion ne peuvent pas commettre de telles turpitudes: A bon entendeur, salut!

    1. @Hamid

      On vous entend, Hamid, on vous entend, même quand vous utilisez des mots grossiers, ce que je ne tolère pas sur ce blogue. Merci pour ce magnifique exercice de vacuité intellectuelle, à moins que ce ne soit la taqiya habituelle. Cela ne m’abuse pas, et n’abusera pas beaucoup des lecteurs de ce blogue.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services