La Une

Croix du Sacré-Cœur : remarques de lecteurs et remarques à ces lecteurs

Commentaires (20)
  1. Avatar pierre dit :

    la croix est un élément stylisé tres fort!

    l’administration des postes aurait récemment refusé la création d’un timbre poste dédié à st michel,l’arme dont etait doté ce saint aurait choquée le censeur!
    je ne vous apprendrai pas cher rédacteur en chef que Saint Michel est le patron des parachutistes !

  2. Avatar Michel dit :

    @ Daniel Hamiche

    Je n’avais pas cru nécessaire de commenter vos précédents posts à ce sujet, mais puisque vous y revenez je ne peux que donner raison à vos trois commentateurs qui contestent votre interprétation christianophobe d’un dessin stylisé du Sacré Cœur de Montmartre pour la signalétique du monument.
    Il est heureux par ailleurs que les plans de la RATP indiquent l’emplacement des édifices religieux, et cela ne contredit en rien et n’est pas du même ordre que le fait précédent.
    A trop vouloir prouver on devient ridicule !
    On l’a déjà vu sous la plume de certains commentateurs avec l’interprétation de soi-disant “666” dans une calligraphie d’une affiche d’Aides.
    Il y a tout de même des faits autrement plus graves pour ne pas perdre son temps avec ce genre de sottises au risque de discréditer un combat juste par ailleurs.

  3. Avatar Jambon Alain dit :

    tout à fait d’accord avec vous Monsieur Hamiche

  4. Avatar relayeur francais dit :

    Bonjour,

    Excellente argumentation. Dans la guerre qui est menée contre la chrétienté, les “détails” qui ne sont pas que des détails, ont leur importance.

    Nous luttons contre l’Adversaire qui est sournois, et qui détails après détails, cherche à gagner de plus en plus de terrain.

    Il ne faut rien laisser au hasard, car dans ce domaine, absolument tout a de l’importance.

    Bonne journée,

    Relayeur Français

  5. Avatar Jean dit :

    La France qui est malgré tout habité par plus de 70% de Chrétiens est un pays Chrétiens qu’on le veuille ou non. Malheureusement beaucoup de Français au non de la Laïcité son complexés du fait d’être Chrétiens et certain utilisent ce complexes pour avancer leurs pions et mettre à la place de nos valeurs, les leurs qui sont plus adaptés à leurs coutumes et qui démontrent leurs buts cachés de remplacer notre civilisation Judéo Chrétienne par la civilisation Arabo Musulmane qui n’a rien à voir avec la notre. ça démontre aussi qu’ils ne sont pas chez nous pour avoir une vie meilleures mais pour assouvir leurs besoin de vengeance contre une civilisation qui leurs démontre qu’elle est bien supérieure à la leur.

  6. Avatar Elda dit :

    Je répondrais juste par cette info, donnée notamment sur ALETEIA et “sur Famille Chrétienne” :

    Chine : plus de 500 croix détruites en deux ans. En une semaine, la campagne communiste a frappé cinq églises catholiques dans les diocèses de Taizhou et de Hangzhou, et plus seulement à Wenzhou où les croix ont été décimées.La campagne de démolition “trois rectifications pour une démolition” entreprise par les autorités de la province de Zhejiang se poursuivent, voire s’étendent d’un diocèse à l’autre, comme le signale des sources locales à Ucanews. Celles-ci font état du retrait de cinq croix sur cinq églises catholiques en une semaine : quatre dans le diocèse de Taizhou et une dans le diocèse de Hangzhou. Et plus seulement dans le diocèse de Wenzhou où les autorités, depuis mai dernier, concentraient leurs interventions.
    Pas plus d’un dixième de la hauteur de la façade
    La campagne antichrétienne bat son plein depuis deux ans. Mais depuis mai dernier, le parti communiste chinois (PCC) a franchi un nouveau pas en l’accompagnant de nouvelles règles qui “encadrent strictement” la présence de croix sur les toits des édifices religieux catholiques et protestants : les croix doivent être placées sur les façades et non plus au sommet des églises ou des clochers. Leur taille ne doit pas dépasser un dixième de la hauteur de la façade et leur couleur doit se confondre avec celle de l’édifice.

    Jusqu’à présent les autorités se limitaient à Wenzhou, surnommée “la Jérusalem d’Orient”, en raison du grand nombre d’églises présentes sur son sol, mais aujourd’hui elles poussent plus loin en ciblant d’autres diocèses. Le 2 juillet dernier, ce sont les croix des églises de Songmun, Xinhe, Muyu et Dasi du diocèse de Taizhou qui ont été démolies et celle de l’église Xiaoshan du Sacré-Coeur de Jésus, dans le diocèse de Hangzhou.
    Plus de 500 croix détruites en deux ans
    Selon Bob Fu, de China Aid, organisation basée aux États-Unis et soutenant les chrétiens de Chine, en deux ans, ce sont plus de 500 croix surmontant ou ornant des lieux de culte chrétiens, catholiques comme protestants, qui ont été démontées ou abattues, et 35 lieux de culte rasés au sol. Une source catholique à Hangzhou, rapportée par le site italien Tempi.it, fait savoir que “les curés de paroisse sont soumis à des pressions” constantes qu’ils doivent “affronter seuls”. Les autorités, ajoute cette source, menacent les prêtres de démolir directement leurs églises s’ils ne laissent pas enlever et détruire leurs croix, ceci constituant pour eux “un vrai dilemme”. Une autre église de Fuyang a été notifiée le mois dernier et s’attend à subir le même sort. Les autorités auraient déclaré que “seule la cathédrale catholique et deux églises protestantes échapperaient à la campagne”.

  7. Avatar Damien dit :

    Je crois que les remarques des deux intervenants sont pertinentes. DE plus, il ne faut pas confondre un plan avec le schéma d’un édifice quel qu’il soit. L’objet d’une carte routière est de faire apparaître tous les points de repères du paysage. Une très bonne mise au point.

  8. Avatar Kerel dit :

    Les arguments opposés par les commentateurs seraient plus adaptés dans un cas de miniaturisation, c’est-à-dire où l’on voudrait respecter l’échelle et donner chaque détail du monument, dont ferait alors partie la croix.

    Mais nous ne sommes pas ici dans la miniaturisation mais dans le registre du sigle, c’est-à-dire où il faut à la fois styliser, simplifier (éliminer détails et formes inutiles), mais aussi symboliser, c’est-à-dire ramener l’icône à un sens rapidement compréhensible.

    Comme le rappelle DH, tout édifice religieux est symbolisé sur nos plans par le sigle de la religion auquel il se réfère. C’est le bon sens. Pour une sortie de métro, même avec un peu plus de place qu’un demi-centimètre sur un plan, il n’était pas inutile de rappeler au bâtiment imagé son caractère chrétien. Il est même assez important de le faire, compte tenu de sa silhouette différente des églises classiques parisiennes, et qui pourrait, par ses dômes, porter à confusion…

    Le diable se trouve peut-être dans le détail, mais un symbole n’est jamais un détail.

    Sur ce point, il est bon de ne rien lâcher.

  9. Avatar zézé dit :

    Sans parler des Crucifix de calvaires qui sont détruites ou salis…. en France..
    Alors effectivement, cela peut paraître un détail, mais les détails font parfois grossir déjà la liste trop longue de ces tracasseries qui meublent nos journées…
    Les petits ruisseaux font les grandes rivières.

    Saint Augustin l’a très bien dit.

  10. Avatar Denys dit :

    je note les timbres à l’effigie des femen….

    1. Avatar frannot dit :

      Et oui! Une femen en timbre! Le squatter de l’Elysée nous l’impose comme modèle – nouvelle sainte – en pleine contestation mariage homo, mais la poste rejette ce qui est le monument le plus visité de France… et donc source de revenus pour l’Etat!
      (Je pense à l’URSS… qui n’avait qu’églises et monastères à faire visiter… Je ne sais pas s’ils en faisaient des timbres! )

  11. Avatar Sophie Morin dit :

    Je vous soutiens totalement M. Hamiche. Il est clair que la ratp cherche à tout prix à effacer les signes chrétiens, comme la triste affaire du concert des Prêtres nous l’a rappelé. Une de mes amies me fait savoir sur facebook: “On m’avait fait le même genre de réflexion lors de la création du logo d’une association étudiante représentant le pantheon… avec une croix donc… Il a fallut la retirer car c’aurait pu “donner aux syndicats des bâtons pour nous battre”!? Pas compris”

  12. Avatar pascal dit :

    Avec vous Daniel.

  13. Avatar Gérard P. dit :

    @ Daniel Hamiche
    Tous à été dit.La RATP il est vrai ne se casse pas la tête pour des croix hélas s’est très important. Vu le technique et le religieux plus les anti- Christe font que les croix qui en vérité devraient figurer sont rsrestés invisible très volontairement!
    Merci!

  14. Avatar Jean Mériel dit :

    Pour moi DH a raison. Il ne s’agit pas d’un schéma mais d’un “pictogramme” comme le disait joliment autrefois la SNCF. Il faut qu’un pictogramme soit explicite car c’est un dessin qui remplace un mot. Sans les croix le picto du Sacré-Coeur est ambigu et ne signifie pas tout le contenu du monument surtout pour ceux qui ne l’ont jamais vu. DH dit qu’il est privé ( le picto) de sa composante essentielle. Je suis d’accord avec lui car le Sacré Coeur est une basilique catholique, pas un bistrot arabe!

    1. Avatar Denis F dit :

      J’abonde d’autant plus dans votre sens que toutes les églises ne possèdent pas deux clochers et une flèche, que souvent il n’y a qu’un simple clocher, que toutes les églises ne ressemblent pas à ces façades en 3 pans de leur “réduction touristique”, etc…
      Mais même des chrétiens “prétendus” tels continueront à justifier…

      Qu’on me pardonne, mais je ne peux m’empêcher de diffuser ce lien de MPI à propos de CIVITAS et du militantisme catholique en politique :

      http://www.medias-presse.info/le-militantisme-catholique-en-politique/35462

      Une ou des croix sur nos églises, nos chapelles, nos oratoires, nos plans, nos schémas, nos pictogrammes…!!!
      Parce que, sinon, comme en Espagne, les chiffres romains finiront aussi par être supprimés, jusqu’à XIV, parce qu’ils symbolisent très sommairement le chemin de Croix!!!

      J’établis tous mes rares chèques avec les mois en chiffres romains… et si on m’agresse encore, je rédigerai le reste de la date aussi en chiffres romains… tout comme, pour compenser la disparition des croix, mes t-shirts les exhiberont, ou que j’en porterai quelques unes de façon ostentatoire…

      1. Avatar Michel dit :

        @ Denis F

        J’ai été voir le lien que vous donnez et j’y lis (sic) :

        “Une bien belle référence que cet Alain Escada ! sans plus de commentaires !
        Extrait de Wikipédia : « On y retrouve l’ensemble des courants constituant l’extrême droite francophone de Belgique et des collaborateurs issus de la Nouvelle Droite néo-païenne, de la droite catholique intégriste, de l’« ultra droite » libérale et de mouvements néo-nazis5, ainsi que d’anciens correspondants du Nouvel-Europe Magazine ».
        « En 1995, il adhère au Front nouveau de Belgique (FNB), une dissidence du Front national de Belgique (FNB), dont il devient le porte-parole l’année suivante5, avant d’en être exclu en 1997 à la suite des ennuis financiers de Polémique-Info qui occasionnent des plaintes contre lui pour faux, abus de confiance et détournement de fonds de la part de certains dirigeants du part ».
        « l a aussi représenté en Belgique le journal Rivarol »
        « Partageant ses activités militantes entre la Belgique et la France3, il rejoint l’Institut Civitas, association militante française d’extrême droite, proche de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X, dont il devient secrétaire général en 2009, puis président en 2012. En 2012-2013, Civitas s’engage contre le mariage homosexuel en France, disputant le terrain au collectif La Manif pour tous13″.”

        Continuez à établir vos chèques en chiffres romains plutôt qu’en chiffres arabes ; c’est sûr que c’est comme cela que vous allez évangéliser !!!

  15. Avatar Gérard P. dit :

    @ Monsieur Daniel Hamich
    En aucun cas j’ai voulus vous contester, mais attirer votre attention sur le fait que vu les difficulté techniques pour rajouter des petite croix fut trop de travail plus la laïcitée ,etc …font que les croix ni figurent pas et devrait y être…
    Désolé…

  16. Avatar Sarigue dit :

    La polémique revenant d’actualité avec l’histoire du funiculaire (à moins que ce ne soit la même histoire, “modernisée” et ressortie 2 ans et demi plus tard ? Le “réchauffé”, ça s’est déjà vu), je me permet deux remarques :

    – Vous comparez ici ce qu’on peut trouver sur des plans, et ce qu’on peut trouver sur des plaques signalétiques. Il n’est pas certain que ce soit vraiment comparable. Au passage, puisque vous montrez des plans édités par la RATP, vous démontrez donc que la RATP n’a rien contre les croix chrétiennes (puisqu’elle les affiches sur ses plans). On constate juste que ce détail n’est pas présent dans la silhouette stylisée de la signalétique.

    – Contrairement à ce que semble indiquer l’illustration de l’article initial, qui fait figurer des “?” pour montrer l’absence de croix, il semble qu’en réalité, il n’y ait qu’une seule croix sur la Basilique : celle au-dessus du dôme principal. Les autres figures que, de loin, on peut prendre pour des croix sont en fait… des lys. Cf. la “visite virtuelle” sur le site de la basilique (j’ai une copie d’écran mais pas possible de l’inclure dans les commentaires)
    Dommage car ça discrédite un peu (beaucoup) le propos: “la RATP efface consciencieusement toutes les croix”. Non : la RATP ne représente pas l’unique croix (pas plus que les lys ou autre détails) sur ce qui n’est qu’un logo et non une représentation fidèle du bâtiment…

    Au passage, un lecteur posait cette question en commentaire : qu’en était-il avant ? La croix était-elle vraiment représenté ? Car ce n’est pas la même chose de “ne pas représenter” et “d’effacer”…

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services