La Une

Égypte : désormais, les chrétiens luttent pour leur existence même déclare Théodore II

Commentaires (6)
  1. Charlie Bedeau dit :

    Nés catholiques dans une civilisation bimillénaire humaniste c’est une bien grande outrecuidance de croire que le décor de notre vie sera encore debout quand nous passerons.

  2. Kevin dit :

    Ils peuvent se serrer la main ! Nous sommes pareillement en sursis, surtout après le Concile Vatican II et tous les gouvernements successifs après la “révolution française” et autres multiples et diverses trahisons et leurs prolongements.

  3. Marie-Sandrine dit :

    @Kevin
    Le concile de Vatican II n’a pas été une trahison !… il était au contraire une urgence et une bénédiction, à la suite de Vatican I. En liturgie mais aussi en toutes sortes d’autres matières. Lisez les textes de Vatican II.

    1. Kevin dit :

      Je vois que vous n’avez pas la conscience tranquille si vous pensez que Vatican 2 est une trahision, mais c’est pire que cela. Ce n’est pas une bénédiction d’avoir vidé en urgence nos églises. Les conciliaires croient se faire bonne conscience en déclarant le Pape Paul 6 “bienheureux”, là où il se trouve et où est sa place il doit avoir très chaud avec beaucoup d’autres suppôts conciliaires. La misère de la liturgie et les célébrations calamiteuses conciliaires ne feront pas revenir les catholiques ni ceux qui ont perdu la foi depuis. Afin de vous éclairer vous pouvez lire les livres de Roberto de Mattei, “Le Rhin se jette dans le Tibre” de Ralph Wiltgen, “C’est moi l’accusé qui devrait vous juger” de Mgr M. Lefebvre, etc …

    2. Etienne dit :

      Vatican II a surtout manifesté l’énorme autosatisfaction de nos prélats. Ce fut une manifestation d’auto-glorification tout à fait curieuse : en substance, nous sommes tellement intelligents et beaux que nous allons tendre la main à tout le monde.

      Comme si le monde entier ne pouvait qu’avoir envie de prendre cette main-là… Pour faire basculer l’Eglise de son piédestal, sans doute. Mais par amitié ou par simple sympathie ? Quelle naïveté !

      De plus, le peuple chrétien (un énorme pourcentage à 2 chiffres parmi les fidèles) n’a pas approuvé cette condescendance généralisée. (Assez hypocrite d’ailleurs.)
      Il est devenu une chrétienté du parvis.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services