La Une

En France, sortir d’une église catholique est-ce une infraction, un crime ou un délit ?

30 juin à 11:51
Commentaires (32)
  1. Avatar Chantal dit :

    Celui qui veut vivre dans l’Esprit de l’Evangile “dérange” puisqu’il est forcément en contradiction avec l’esprit du monde

  2. Avatar Stanis dit :

    Si l’UMP avait accepté une alliance avec le FN, les socialo-gauchistes seraient restés dans l’opposition et nous n’en serions sans doute pas là !

    1. Avatar gaudet dit :

      Je suis entièrement d’accord avec vous, dés maintenant l’UMP a démontré son incapacité à protéger la chrétienté en ce pays. J’invite l’ensemble des catholiques à se rassembler autour du Front National, afin d’essayer d’assurer leur survie!

    2. Avatar michele dit :

      mais pourquoi ne raconter vous pas la suite,le préfet de région à interpellé le prêtre qui protestait contre ces contrôles d’identitè,ne lui disant” si tu n’étais pas curé je te mettrrais 2
      baffes”et voilà l’état socialiste,ces gens sont la honte de la FRANCE

      1. @michele
        Mais parce que je l’ai déjà raconté. Suivez ce blogue plus attentivement.

    3. Avatar c dit :

      Sous des discours démagogiques et électoralistes, l’UMP a fait la même politique que le PS, son groupe sanguin politique ne peut lui permettre de s’allier au FN ou alors il faut une complète transfusion! Depuis 40 ans ces politiques de l’UMP (ou prédécesseurs historiques) et du PS se sont partagés pouvoirs et prébendes, préférant leurs intérêts personnels au bien commun de la France et des Français et l’ont donc menés ensemble à la situation où notre pays se trouve.
      Et malgré tout ce qui se passe actuellement, ils continuent avec les mêmes discours mensongers ou au mieux hypocrites: pathétique.
      La disparition de cette classe politique ou génération politique (UMP et PS confondus) est indispenable que la France puisse essayer de reprendre son destin en main.
      C’est dans beaucoup de pays d’Europe occidentale la même chose, ce qui montre bien que l’on est sous la mise en place d’un Nouvel Ordre Mondial et d’une dictature planétaire basée sur un petit nombre de riches et tous les autres consommateurs à jeter quand ils deviennent inutiles à l’enrichissement des oligarques. C’est pour cela que la lucidité de certains aidés par le message de l’Eglise catholique (ce qui ne veut pas dire que certains clercs et non clercs catholiques ne soient pas des “idiots utiles” du système) dérange tant et doit être combattue absolument. La recherche de la vérité donc des causes de nos maux est indispensable pour pouvoir progresser.

    4. Avatar Kim Phuong dit :

      La France n’a pas de vraie droite. Le FN est trop fade, la Marine court après 2017. On n’entend plus parler de ce foyer politique. Qu’a- t-il fait depuis 40 ans? Il faut du sang neuf

      1. Avatar Kerval dit :

        Il y a le Parti de la France, créé par les purs et durs du FN, déçus de l’orientation (vers la gauche) que prend le parti depuis que Marine Le Pen a remplacé son père.
        http://www.parti-de-la-france.fr/

    5. Avatar martin dit :

      Il ne faut pas mélanger les torchons et les serviettes… Si Sarko n’avait pas commencé à fermer des villes entières pour assurer la sécurité de Obama (Strasbourg) en contrôlant chaque plaque d’égout à la recherche de tireurs embusqués à la manière de Dallas au Texas en 1963, les français n’auraient peut -être cru qu’on menait une politique d’un autre siècle et l’auraient peut -être réélu… Le ridicule, et l’imbécilité ne font bonne campagne (électorale)… Le problème est que les politiciens français pensent que les français n’ont pas de mémoire. Hollande va le sentir aux prochaines élections…

  3. Avatar Paul-Emic dit :

    100 ans après on recommence

  4. Avatar andre dit :

    Toujours l’action néfaste des franc-mac,Manuélo Francisco Bahamondès Illitch Valls en tête.

    1. Avatar e dit :

      si je comprends le Illitch, je ne comprends pas le “Francisco Bahamonde [s]!

  5. Avatar Carlos dit :

    Ici aux États-Unis, nous sommes presque là, sous le régime du président Obama : Le département de la Sécurité Nationale ( Department of Homeland Security [ DHS ] en anglais ) a énuméré l’église catholique parmi les organisations terroristes <> ; les protestants évangéliques se trouvent aussi sur cette liste. Je ne serais pas du tout surpris d’être bloqué l’un de ces jours à l’intérieur d’un bureau de poste américain par le DHS. La gauche est la même partout.

    1. Avatar jofel dit :

      On ne peut servir deux maitres à la fois. Aussi avons-nous entendu l’appel de notre maitre : « Sortez du milieu d’elle (Babylone) mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses péchés, et que vous n’ayez point part à ses fléaux » Ap.18:4… « Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine ; mais, ayant la démangeaison d’entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désires » 2Timothée 4 :3.
      Donc, rien d’étonnant. Les évènements se déroulent comme l’Esprit-Saint les a révélés à l’avance.

  6. Avatar DANIEL dit :

    S’ils faisaient systématiquement pareil à la sortie des mosquées, ils en trouveraient, de vrais délinquants !

  7. Avatar Yves dit :

    Mais, que fait la police ?
    Elle est aux ordres!
    De qui ? De ces officiers qui ont été formés dans cette école où l’on apprend l’art du bon franc-maçon.
    Policiers, allez-vous subir encore longtemps les effets de l’endoctrinement de vos supérieurs, sans broncher ?
    Ce qui se passe depuis que la gauche est aux manettes “démocratiques”, c’est que partout la loi franc-maçonne s’impose à tous, sans que personne y trouve à redire. L’éducation nationale, la justice, la police, l’église catholique; enfin tout ce qui devrait lutter contre, est soumis au dernier des points.
    A quand la Révolte dans ces secteurs clés de la société ?
    Vous croyez que l’UMP vous en sortira. Ils sont tout aussi franc maçons que ceux d’en face.
    Le FN ? L’alliance républicaine (franc-maçonne) leur barrera toujours le passage. Et quand cela ne sera plus, c’est qu’ils seront eux-aussi franc-maçons.
    Il n’y a qu’une solution : Démasquer la franc-maçonnerie dans tous ses repaires et la combattre comme l’ennemi du genre humain, parce qu’elle prétend en être l’ami en prétendant vouloir mieux aimer que Dieu. Ce qui est un mensonge infernal.
    Par notre soumission, obligerons nous Dieu à intervenir directement pour protéger l’humanité contre elle-même ?

    1. Avatar theofrede dit :

      petit problème : sur les deux députés du Front National, il y en a un qui est ouvertement franc-maçon

    2. Avatar le perroquet dit :

      MERCI POUR VOTRE COURAGE!!!
      Serait-il temps de faire connaitre à tous les chrétiens,les 33 commandements des francs-maçons institués dès Vatican II?Vous riquez de voir vos cheveux se dresser sur vos têtes!!!
      1-Détruire la Sainte Église Catholique (Corps Mystique du Christ)
      2_Retirer la prière à Saint Michel Archange.
      3_Profaner la Sainte Hostie,en la donnant dans la main.(Je vous invite fortement,à vous rendre à cette liste sur le net,pour y lire vous-même les 30 autres…………
      Allez défendre l’Église de Mon Fils,ils veulent La détruire._Dieu le Père à saint Martin,Pape,tout juste avant la Croisade;sainte Jeanne D’Arc a reçu le même Ordre et s’est rendue chercher la même épée en l’église Saint Martin avant de DÉFENDRE la Fille Aînée de la Sainte Église Universelle (Catholique),la France,elle,qui n’était que la Pucelle d’Orléans.
      Que la Vierge Puissante et Saint Michel Archange,avec le Glorieux Saint Joseph,nous vienne en AIDE,nous Vous en conjurons au Nom des Septs Effusions du Très-Précieux-Sang de Votre Divin Fils Jésus-Christ,Ô Père Tout-Puissant!!!Fiat!Fiat!Fiat!Alléluia.Amen.

  8. Avatar Simple Colombe dit :

    Logique ! C’est le même “Affreux” qui est derrière tant d’hommes de gouvernements et de partis aux apparences divers, esclaves de leurs passions, et qui tire les ficelles ! Son but est la destruction de l’Eglise du Christ et la promotion “du matérialisme, de l’athéisme, du spiritisme et de toutes sortes de vices”, comme le déclarait Notre-Dame de la Salette à Mélanie Calvat. Vue ainsi, la géopolitique s’éclaire incroyablement, bien au-delà des logiques économiques et des alliances de pouvoir. Mais un chrétien qui vit sa foi est “lumière du monde et sel de la terre”, et, “s’il persévère jusqu’au bout, il sera sauvé”. Le Christ lui partagera sa propre gloire et lui donnera de puiser “à la Source de Vie du Paradis de Dieu”.

  9. Avatar Jose khoreich dit :

    Qui aurait dit que la France fille äinée de l’Eglise en arriverait là ? Le monde change vraiment non par une revolution mais une mutation dont on ne connait pas les issues!!

    1. Avatar theofrede dit :

      la France en est déjà arrivé là plusieurs fois :
      – guerres de religion
      – révolution de 1789
      – séparation de l’Eglise et de l’Etat
      quant à l’expression “fille ainée de l’Eglise” qui d’ailleurs est historiquement erronée, elle n’a rien de traditionnel et a été inventée par un évêque du XIXième siècle

      1. @theofrede

        Il faudrait expliquer pourquoi l’expression est fautive. Toutefois, l’expression apparaît bien au XIXe siècle, mais elle remplace une qualification beaucoup plus ancienne (VIIIe siècle) du pape régnant qualifiant de « fils aîné de l’Église » le roi Pépin le Bref.

        1. Avatar theofrede dit :

          l’expression est fautive parce que la France n’a pas été le premier état à faire du christianisme sa religion nationale ; c’est l’Arménie autant que je sache, suivie de l’Ethiopie; la France n’existait d’ailleurs pas à cette époque en tant qu’état : elle était une partie de l’empire romain et s’appelait la Gaule; l’état français actuel, lui, est, au même titre que l’Allemagne, le produit d’un démembrement de l’empire franc, et, si la France était la fille ainée de l’Eglise, elle aurait l’Allemagne comme sœur jumelle; quant au baptême de Clovis, qui concerne aussi l’Allemagne, il n’était que la régularisation de la situation d’un travailleur immigré, devenu haut fonctionnaire de son pays d’installation, qui se conformait enfin à la loi de celui-ci qui était officiellement chrétien depuis un siècle

        2. Avatar Luc dit :

          Mercipour ces précisions historiques, M. Hamiche. Reste que, si on veut appliquer cette appellation à la France, il faudrait encore expliquer en quoi Pépin le Bref aurait été français, ce qui n’est pas gagné d’avance.

      2. Avatar martin dit :

        Je suppose que vous voudriez revenir à la situation d’avant la loi de séparation de l’Eglise et de l’état ? Etes vous vraiment sur que cette loi n’est en réalité pas bonne pour l’Eglise ? Pensez- vous vraiment que l’impudique et assassin Louis XIV était une bénédiction pour l’Eglise? Soyons raisonnables! Tout ce qui promouvoit la religion n’est pas favorable à l’Eglise – et surtout pas le pouvoir temporel exercé par des évêques corrompus et mondains – ni célibataires+ ni chastes + ni désintéressés – ni loin du montanisme…

  10. Avatar Daniel dit :

    Le contrôle d’identité de police judiciaire a lieu dans le cadre de recherches ou de poursuites d’infractions.
    Des contrôles d’identité peuvent être pratiqués à l’égard des personnes dont un indice laisse penser qu’elles :
    • ont commis ou tenté de commettre une infraction;
    • se préparent à commettre un crime ou un délit;
    • sont susceptibles de fournir des renseignements sur un crime ou un délit;
    • font l’objet de recherches ordonnées par une autorité judiciaire.
    Le contrôle d’identité de police judiciaire est pratiqué sur instruction du procureur de la République pour la recherche d’infractions précises, dans des lieux et pour une période déterminés.
    Le contrôle d’identité de police administrative a pour but de prévenir une atteinte à l’ordre public et peut avoir lieu dans une rue, dans une gare par exemple.
    L’identité de toute personne, quel que soit son comportement, peut être contrôlée, pour prévenir une atteinte à l’ordre public, notamment une atteinte à la sécurité des personnes et des biens.
    Les officiers et agents de police judiciaire peuvent inviter à justifier de son identité toute personne, par tous moyens. Ils doivent justifier de circonstances particulières établissant le risque d’atteinte à l’ordre public qui a motivé le contrôle.
    Lors d’un contrôle, la personne a l’obligation de justifier de son identité.
    La carte d’identité n’est pas un document obligatoire, l’identité peut être justifiée par tout autre moyen :
    • passeport ou permis de conduire;
    • livret de famille, livret militaire, extrait d’acte de naissance avec filiation complète, carte d’électeur ou de sécurité sociale, etc;
    • appel à témoignage.
    Si la personne se trouve dans l’impossibilité de justifier de son identité, … une vérification d’identité peut être demandée. La gendarmerie ou la police peut retenir une personne sur place ou dans ses locaux pour établir la preuve de son identité.
    Elle peut être présentée à un officier de police judiciaire (nota : c’est faux, l’art 78-3 ne dit pas “peut être” mais il dit “Dans tous les cas, il est présenté immédiatement à un officier de police judiciaire qui le met en mesure de fournir par tout moyen les éléments permettant d’établir son identité”). Elle peut présenter de nouveaux papiers, faire appel à des témoignages. La vérification doit durer au maximum quatre heures entre le début du contrôle d’identité et la fin de la vérification d’identité.
    La personne peut faire prévenir le procureur de la République, sa famille ou toute personne de son choix.
    Pour un mineur :
    • le représentant légal (père, mère ou tuteur) doit être averti avant toute vérification, et doit, sauf impossibilité, l’assister;
    • le procureur de la République doit être averti.

    Sources : SIRPA gendarmerie sur http://www.gendarmerie.interieur.gouv.fr/fre/Sites/Gendarmerie/A-la-loupe/Controle-d-identite2
    et sur http://www.police.online.fr/lois/controles.htm les informations suivantes :
    Contrôles, vérifications et relevés d’identité
    Articles 78-1, 78-2, 78-2-1, 78-3, 78-4, 78-5 et 78-6 du Code de Procédure Pénale
    Article 78-1.
    L’application des règles prévues par le présent chapitre est soumise au contrôle des autorités judiciaires mentionnées aux articles 12 et 13.
    Toute personne se trouvant sur le territoire national doit accepter de se prêter à un contrôle d’identité effectué dans les conditions et par les autorités de polices visées aux articles suivants.

    Article 78-2.
    Les officiers de police judiciaire et, sur l’ordre et sous la responsabilité de ceux-ci, les agents de police judiciaire et agents de police judiciaire adjoints mentionnés aux articles 20 et 21-1° peuvent inviter à justifier, par tout moyen, de son identité toute personne à l’égard de laquelle il existe un indice faisant présumer :

    – qu’elle a commis ou tenté de commettre une infraction ;
    – ou qu’elle se prépare à commettre un crime ou délit ;
    – ou qu’elle est susceptible de fournir des renseignements utiles à l’enquête en cas de crime ou délits ;
    – ou qu’elle fait l’objet de recherches ordonnées par une autorité judiciaire.
    Sur réquisitions écrites du procureur de la République aux fins de recherche et de poursuite d’infraction qu’il précise, l’identité de toute personne peut également être contrôlée, selon les mêmes modalités, dans les lieux et pour une période de temps déterminées par ce magistrat. Le fait que le contrôle d’identité révèle des infractions autres que celles visées dans les réquisitions du procureur de la République ne constitue pas une cause de nullité des procédures incidentes.

    L’identité de toute personne, quel que soit son comportement, peut également être contrôlée, selon les modalités prévues au premier alinéa, pour prévenir une atteinte à l’ordre public, notamment liée à la sécurité des personnes ou des biens.
    Article 78-5.
    Seront punis d’un emprisonnement de trois mois et d’une amende de 25 000 F ceux qui auront refusé de se prêter aux prises d’empreintes digitales ou de photographies autorisées par le procureur de la République ou le juge d’instruction, conformément aux dispositions de l’article 78-3.
    Article 78-6.
    Les agents de police mentionnés au 2° de l’article 21 sont habilités à relever l’identité des contrevenants pour dresser les procès-verbaux concernant des contraventions aux arrêtés de police du maire, des contraventions au code de la route que la loi et les règlements les autorisent à verbaliser ou des contraventions qu’ils peuvent constater en vertu d’une disposition législative expresse.

    Si le contrevenant refuse ou se trouve dans l’impossibilité de justifier de son identité, l’agent de police municipale en rend compte immédiatement à tout officier de police judiciaire de la police nationale ou de la gendarmerie nationale territorialement compétent, qui peut alors lui ordonner sans délai de lui présenter sur-le-champ le contrevenant. A défaut de cet ordre, l’agent de police municipale ne peut retenir le contrevenant. Lorsque l’officier de police judiciaire décide de procéder à une vérification d’identité, dans les conditions prévues à l’article 78-3, le délai prévu au troisième alinéa de cet article court à compter du relevé d’identité.

    EVOLUTION EN COURS

    A partir de septembre 2013 les citoyens peuvent déposer une réclamation contre la Police Nationale (pas la gendarmerie, ni la police municipale) sur un site internet et saisir ainsi l’IGPN (inspection générale de la police nationale) ailleurs en France. Avant la Manif pour tous le nombre de plaintes était d’environ 1400 par an et par courrier à l’IGPN (et à l’IGS pour Paris). Par contre, l’idée de recevoir un récépissé de contrôle a été enterré en 2012.
    Il n’a pas été dit si la plainte recevra obligatoirement une réponse individuelle ou si elle ne servira que statistiquement à mener des enquêtes internes car seul l’administration du ministère de l’intérieur et la justice restent habilités à saisir l’IGPN.
    Le moyen d’identifier l’agent reste en suspens car le N° de matricule ne semble pas encore êtres retenu (dont affiché visiblement sur la tenue des agents) car la réforme 2013 du code de déontologie de mars 1986 (de Pierre Joxe) n’est pas encore publiée.
    En tous cas, toute plainte non étayée donnera lieu à poursuite contre le dépositaire …
    Le presque ancien code de déontologie dit tout de même :

    Art. 14 – L’autorité de commandement est responsable des ordres qu’elle donne, de leur exécution et de leurs conséquences. Lorsqu’elle charge un de ses subordonnés d’agir en ses lieu et place, sa responsabilité demeure entière et s’étend aux actes que le subordonné accomplit régulièrement dans le cadre de ses fonctions et des ordres reçus.
    Art. 17 – Le subordonné est tenu de se conformer aux instructions de l’autorité, sauf dans le cas où l’ordre donné est manifestement illégal et de nature à compromettre gravement un intérêt public. Si le subordonné croit se trouver en présence d’un tel ordre, il a le devoir de faire part de ses objections à l’autorité qui l’a donné, en indiquant expressément la signification illégale qu’il attache à l’ordre litigieux.
    Si l’ordre est maintenu et si, malgré les explications ou l’interprétation qui lui en ont été données, le subordonné persiste dans sa contestation, il en réfère à la première autorité supérieure qu’il a la possibilité de joindre. Il doit être pris acte de son opposition.
    Tout refus d’exécuter un ordre qui ne répondrait pas aux conditions ci-dessus engage la responsabilité de l’intéressé.

    Il en va de même pour les ordres illégaux dans l’armée (gendarmerie et gardes mobiles)

    Une question qu’on peut se poser : dans quelle mesure le policier “de base” est-il formé à pouvoir juger qu’un acte est illégal ? Et dans quelle mesure, pendant les engagements physiques est-il en mesure d’aller voir son chef immédiat pour lui en faire part ?
    Les vrais responsables sont donc ceux ayant le niveau de cette formation et qui sont en retrait de la “ligne de contact”, ce sont ceux-là qu’il convient d’attaquer en justice.

  11. Avatar Papé dit :

    ëtre arrêtté à la sortie d’une église ,pour avoir assisté à la Messe,
    quel Honneur et quel Témoignage !

  12. Quoi qu’il en soit l’UMPS font leur “patchaques” contre les honnêtes citoyens de la France et cela depuis plus de 30ans…! Il ne veulent pas comprendre que l’islam n’est pas une religion, mais un projet politique et social appuyé sur une manipulation du Sacré. À la lumière de cette définition, les journaux et les télés sont sous la coupole du parti politique! Pour ma part je ne suis pas raciste…je ne peux dénoncer qu’un racisme de comportement et non un racisme de la couleur de la peau,…pour ma part si je me rends dans les Landes je ne suce pas des bonbons des Vosges!…

  13. Avatar Elisabeth dit :

    merci pour ce rappel de la Loi. Chaque citoyen a donc le devoir de résister a un controle d´identité intempestif.

  14. Avatar ali dit :

    Il faut bien que Manuel Gaz fasse semblant d’être bon à quelque chose. Nous ne sommes qu’au début de la persécution des catholiques. Cela va devenir sévère car trop d’ennemis: marxistes, communistes, islamistes, homosexuels sans parler de tous les imbéciles.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services