La Une

Encore un détournement choquant de la Cène

Commentaires (16)
  1. Maysie dit :

    Et oui cette affiche illustre bien le “vice inhérent” au travers relativiste qui règne dans une société où tout se vaut.
    Dans une société où tout s’indexe au degré de jouissance, à la quantité de plaisirs dont les “élites”, c’est à dire les “mieux placés”, peuvent profiter.
    Cela nous a donné un Strauss-Kahn, homme politique puissant, absout.
    Cela a donné Charlie Hebdo, agressé et ressuscité par la volonté du Gouvernement.
    Cela donne la multiplication des agressions des valeurs les plus sacrées, depuis les églises jusqu’aux enfants sans défense.
    Or le Mal est devenu mondial, exporté et partagé sans limites par les réseaux internet.
    Il se concentre avec une densité inégalée dans l’Islam, cet ennemi du Christianisme et du Judaïsme.
    Car le Mal est contre Dieu, qu’il se dise “athée” et “adepte de la laïcité”- ce qui est un euphémisme menteur- , ou qu’il se dise croyant.
    C’est à ses œuvres qu’on reconnaît le Mal quel que soit son masque.

  2. Gérard P. dit :

    @Maysie
    Hé oui! Je suis d’accord avec vous: Le mal est très profond.Non seulement toute vertue est bafouillé mais avec la jouissance nonne stop de Mai68 etc toute l’humanité est en peril à long terme.Vu que la boucherie avant la naissance à dépassé le mlliard depuis longtemps sur toute la planète. Conséquence de tout ce lacsisme immorale.Plus le marcher des embryons qui dépasse le milliard en chiffres d’affaires depuis de longue date! Et qui paye tout cela s’est la “Femme” vu le non respect des dix commandements etc…Aveuglé dans leurs folies
    se croyant tout permis la honte de cette affiche trahie leur aveuglement!

  3. Maysie dit :

    Consolation
    – Léonard était lui aussi un pervers. Il y avait déjà quelque chose d’irrévérencieux dans sa façon de traiter le Dernier repas du Christ.
    Pas étonnant qu’il soit courtisé par nos “artistes” en com.
    – Sa fresque est en si mauvais état que ce n’est finalement pas si mal qu’elle soit recopiée avec des variantes qui montrent les “goûts” des copistes.

  4. Jean-Marie dit :

    BOYCOTT, PROTESTATION ET PÉTITION SVP !

    1. @Jean Marie

      Pas de commentaires en capitales S.V.P.
      Merci !

    2. C.B. dit :

      À l’attention de “Jean-Marie 1 mars 2015 à 10 h 14 min”
      Pardonnez-moi de compléter la réponse du maître des lieux.
      Quand vous bloquez les majuscules, votre texte se compose de rectangles juxtaposés, très difficiles à lire. Et comme TOUS les mots sont en capitales, rien ne ressort (cette phrase vous montre un contre exemple: un mot se détache, attire l’œil, et incite à un petit effort supplémentaire).
      Au contraire, un texte écrit en minuscules comporte des “hampes” (la partie des lettres qui dépasse vers le haut) et des “jambages” (la partie des lettres qui dépasse vers le bas), qui facilitent le travail de l’œil au cours de la lecture.
      Les textes très anciens (en particulier gravés sur des pierres, tombales ou autres) écrits en latin, sont de ce point de vue particulièrement désagréables.
      Donc il ne s’agit pas d’un oukase mais d’une règle d’écriture, qui devient hélas peu connue.

  5. Elisabeth. dit :

    Pour m’être promener la semaine dernière dans plusieurs quartiers de Lyon,( à l’heure des sorties d’écoles) je me demande si dans quelques années (moins de 10 ans? ) le mot “cène” voudra encore dire quelque chose pour la population “française”!

    1. Maysie dit :

      À´ Elizabeth
      À mon avis les gens penseront que la Cène correspond à une nourriture “saine” j’espère seulement que ce ne sera pas de la viande halal.

  6. E.Gérard dit :

    – – “JE SUIS CHARLIE” – – “JE SUIS SOCIALISTE” – – “JE SUIS LÂCHE” – –

    1. @ E-Gérard

      Pas de commentaires en capitales SVP. Merci.

    2. C.B. dit :

      À l’attention de « E.Gérard 1 mars 2015 à 17 h 20 min »
      Pardonnez-moi de compléter la réponse du maître des lieux, en copiant-collant ce que je viens de rédiger pour un autre adepte du tout majuscule.
      Quand vous bloquez les majuscules, votre texte se compose de rectangles juxtaposés, très difficiles à lire. Et comme TOUS les mots sont en capitales, rien ne ressort (cette phrase vous montre un contre exemple: un mot se détache, attire l’œil, et incite à un petit effort supplémentaire).
      Au contraire, un texte écrit en minuscules comporte des « hampes » (la partie des lettres qui dépasse vers le haut) et des « jambages » (la partie des lettres qui dépasse vers le bas), qui facilitent le travail de l’œil au cours de la lecture.
      Les textes très anciens (en particulier gravés sur des pierres, tombales ou autres) écrits en latin, sont de ce point de vue particulièrement désagréables.
      Donc il ne s’agit pas d’un oukase mais d’une règle d’écriture, qui devient hélas peu connue.

  7. Gilberte dit :

    @ Elisabeth
    Les professeurs d’histoire de l’art se plaignent de la difficulté d’expliquer un tableau à des élèves qui ne connaissent pas même Eve ou le paradis terrestre; l’histoire de l’art est précédée d’un cours de religion.

  8. papé dit :

    La Cène ? Je pense qu’il n’y a plus grand monde pour en connaître la signification …
    Tellement ce tableau a été galvaudé .
    Il en est de même de certaines oeuvres musicales comme le Messie de Heandel ou le
    Stabat Mater de Pergolèse mis à toutes les
    sauces publicitaires .
    Par contre on ne voit jamais les gribouillages de Picasso mis à la même enseigne …Bizarre…bizarre …

    1. C.B. dit :

      Je suis prête à prendre le pari que dans deux siècles les artistes (qui ont déjà passé avec succès le cap des deux ou trois siècles) seront toujours connus et admirés, et qu’en revanche votre dernière référence rentrera peut-être plus dans la catégorie des placements aléatoires que dans la catégorie des œuvres d’art.

    2. kanjo dit :

      papé
      pour pouvoir galvauder une œuvre d’art, il faut premièrement que ce soit une œuvre, deuxièmement que ce soit de l’art, troisièmement que le sujet initial soit suffisamment et universellement respectable, de telle sorte que l’imitation puisse choquer.
      C’est la raison pour laquelle on ne dénature que les œuvres soit d’inspiration chrétienne, soit respectant ou louant la loi naturelle. Tout autre sujet ne choquerait personne et n’aurait donc pas la puissance recherchée, ou alors, ne serait qu’un banal plagiat qui resterait dans l’ombre.

  9. Françoise dit :

    C’est quand même la preuve que la Sainte Cène de Léonard de Vinci a frappé tous les esprits depuis des siècles !

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

  • Types de fichiers acceptés : jpg, jpeg, png, gif.

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services