La Une

Espagne : la gauche ne veut plus de diffusion de la messe dominicale à la télévision publique

Commentaires (15)
  1. Rachel dit :

    Le sport, les émissions de télé-réalité, et toutes sortes de diffusions qui n’intéressent pas la majorité des téléspectateurs. En vérité, c’est la haine du Christ-Jésus qui sous-tend cette incroyable menace.

  2. André dit :

    La gauche ou ceux qui n’aiment pas les offices religieux et bien il y a d’autres postes a regardé ?

  3. Katia dit :

    Pas étonnant!
    Le vieux Soros ,à coups de millions a phagocyté “Podemos” en Espagne,”Syriza” en Grèce,”Le Mouvement 5 Étoiles” en Italie…
    Sa haine du Christianisme n’a pas de prix et il paye le vieux Soros!
    Tous ces mouvements de “Gauche” financés par le milliardaire étaient et se voulaient être un contre pouvoir face à l’austérité et la crise,ils se révèlent au grand jour être en fait des mouvement anti-chrétiens anti-nations…
    Le Christ ,son Église les Chrétiens sont toujours et encore la cible de ceux qui rêvent de mettre en place Satan.

  4. Alain de Crisenoy dit :

    Voila ce qui arrive avec un gouvernement socialiste et ce qui est vrai pour l’Espagne est valable pour tous les pays gouvernés par ces idées hideuses.

  5. Romain dit :

    La gauche, quelle qu’elle soit, a toujours été anti-cléricale.

    Il est donc surprenant qu’il y ait encore des chrétiens pour voter à gauche !

    1. Rémus dit :

      @Romain-
      Les “chrétiens” qui votent à gauche ne sont plus chrétiens depuis longtemps. En revanche ils se sont bel et bien convertis aux thèses marxistes qui prônent une vie sans Dieu. Ces gens sont encore plus toxiques que les vrais opposants au christianisme car ils font croire à l’illusion du mariage entre la carpe et le lapin.

      1. Kevin dit :

        … du mariage entre la carpe et le lapin” et celui du mariage pour tous et des sodomites aussi !

  6. free dit :

    Combien coûte la redevance en Espagne ?

    1. @free

      Il n’y a pas de redevance pour la télévision en Espagne. Les chaînes publiques sont financées par l’État, les chaînes privées par les revenus de la publicité.

  7. Aurélie dit :

    A l’inverse, pour faire oeuvre de charité, pourquoi ne pas obliger la gauche à suivre la Messe dominicale à la TV, ils apprendrait l’Evangile du Christ et ils découvriraient que Dieu est amour, çà changerait leur vie.

    1. @Aurélie

      Obliger ? Jamais ! Proposer ? Parfois ! Prier pour eux ? Toujours !

      1. Aurélie dit :

        D’accord, … mais nous on est toujours obligés de subir à cause d’eux, et ils ne nous font pas de cadeaux ! Le Christ lui est bon, le faire connaître c’est le faire aimer.

  8. Charlotte Parc dit :

    J’ignore tout de la législation espagnole, en particulier concernant la laïcité.
    En existe-t-il une ? Que dit-elle ?

    Pour moi la laïcité bien comprise n’est pas étouffement voire une interdiction de toute manifestation publique de religion (ça c’est le laïcardisme qui érige l’athéisme public en religion), c’est la NEUTRALITÉ de L’ÉTAT VIS-A-VIS DES RELIGIONS, sa non-prise en compte de la religion de ses citoyens dans sa façon de traiter tous ses citoyens de la même façon, quelles que soient leurs convictions ou leur absence de convictions, sa non-préférence d’une religion par rapport aux autres, sans accorder aucun favoritisme ni privilège à aucune, sans en financer aucune, sans interférer à l’intérieur de chacune d’entre elles dans leur façon de s’organiser pour autant qu’aucun problème à l’ordre public ne se pose.

    Il y a a des citoyens espagnols catholiques, ils ont droit à leur messe, il y a des citoyens espagnols protestants évangéliques , ils ont droit à leur culte, il y a des citoyens espagnols musulmans, athées, agnostiques ou juifs, ils ont droit aussi de s’exprimer à la télévision publique qui est payée par les impôts de TOUS LES CITOYENS quelles que soient leurs convictions. La laïcité n’est pas le refoulement du religieux dans la sphère privée. C’est l’État qui est laïc, pas ses citoyens.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services