La Une

États-Unis : seuls 0,4 % des réfugiés syriens sont chrétiens

Commentaires (6)
  1. Charlotte Parc dit :

    “Les chrétiens, toutes affiliations confondues, sont au nombre de 59 soit 0,47 %, alors qu’ils COMPOSENT environ 10 % de la population syrienne… Ces chiffres parlent d’eux-mêmes et en disent long.”

    COMPOSAIENT @M. Hamiche, COMPOSAIENT à l’imparfait. C’est à dire AVANT 2011.
    En 2016, les chrétiens en Syrie ne COMPOSENT PLUS les 10 % de la population comme avant 2011 ! C’est bien là toute une partie du drame syrien.
    Depuis 2011 les chrétiens ont proportionnellement beaucoup plus fui que les musulmans au début de cette période que sur l’année 2015-16, car tous ceux qui en avaient matériellement les moyens sont déjà partis les années précédentes.
    Ceux qui restent en Syrie sont soit des chrétiens qui ont la folie (à vues humaines s’entend) de croire que Dieu les appelle à rester dans cet enfer pour maintenir la présence chrétienne, soit les plus pauvres des pauvres qui n’ont pas les moyens de partir et comme plus beaucoup de chrétiens ne s’enfuient par rapport au nombre de musulmans et bien, tout ce qu’il y a de plus logiquement, ils sont évidemment bien moins nombreux à arriver dans le flots des réfugiés dans les différents pays .
    Pourrait-on OBTENIR LES CHIFFRES QUE VOUS CITEZ pour les années 2011-2012, 2012-2013, 2013-2014 et 2014-2015 ? Là les comparaisons seraient intéressantes.

    C’est sûr que les États-Unis ont foutus un b… innommable au Moyen-Orient avec leur guerre en Irak , et puis quand ils en ont eu marre ils sont repartis en s’en lavant les mains et en laissant derrière eux des montagnes de drames abominables, mais il ne faut pas les accabler de tous les maux, non je ne crois pas une seconde qu’ils fassent le tri des réfugiés au détriment des chrétiens.

    1. @Charlotte Parc

      Non, chère amie, c’est l’indicatif qui s’impose… C’est toujours le même pourcentage même si beaucoup de chrétiens syriens sont aujourd’hui dispersés hors de leur pays, ils continuent à faire partie de la population syrienne… et à être chrétiens.

      1. Charlotte Parc dit :

        @M. Hamiche si les chiffres ont été publiés officiellement par les États-Unis pour l’année fiscale 2016, ils l’ont donc aussi été pour les années précédentes. Quels sont-ils ?

        Par ailleurs tous les organismes sérieux qui soutiennent les chrétiens du Moyen Orient, tant catholiques (Œuvre d’Orient, Aide à l’Église en Détresse, SOS Chrétiens d’Orient) que protestants (Portes Ouvertes surtout, Action Chrétienne en Orient, Fédération d’entraide protestante) que laïques ou interconfessionnels (AEMO et CHREDO) font tous état de l’EFFONDREMENT de la présence chrétienne en Syrie. C’est d’ailleurs pour la plupart de ces organismes le but de leur activité : maintenir autant que faire se peut les chrétiens chez eux ! Comment pouvez-vous affirmer qu’il y ait ENCORE AUJOURD’HUI 10 % de la population qui soit chrétienne en Syrie ? Les statistiques dans cet état en guerre sont évidemment impossibles à faire par un recensement correct, mais il est certain que si -Dieu merci- il reste des chrétiens au Moyen-Orient, ils ne sont plus ACTUELLEMENT 10 % de la population en Syrie.

        Par ailleurs il faut démontrer que les chrétiens actuellement présents en Syrie fuient en même proportion que les musulmans.

        Et surtout il faudrait expliciter le “mobile du crime ” : quel serait l’intérêt de l’administration des États-Unis qui a en face d’elle (ou le plus souvent à ses côtés) de très puissantes organisations chrétiennes qui n’ont aucune visée à privilégier les musulmans au détriment des chrétiens parmi les réfugiés, tout au contraire…

        1. @Charlotte Parc

          1. 87 % de l’ensemble des réfugiés syriens aux États-Unis l’ont été au cours de la dernière année fiscale (1er octobre 2015-30 septembre 2016), ce qui porte le total des réfugiés syriens admis aux États-Unis à 14 460. Les 1 873 autres ont été accueillis lors de la précédente année fiscale.
          2. Merci de ne pas ergoter sur le pourcentage de la population chrétienne de Syrie. Le pourcentage de 10 % est celui communément admis avant qu’éclatent les événements. Beaucoup de chrétiens syriens se sont en effet réfugiés dans d’autres pays limitrophes (Liban et Jordanie notamment), mais ils demeurent toujours Syriens et font partie de la population syrienne même s’ils ne résident plus, temporairement, dans leur pays.

  2. Gilberte dit :

    Lorsque la guerre a éclaté en Irak, les Irakiens qui ont fui se sont dirigés vers la Suède le Canada et l’Australie et pas vers les Etats-Unis, ceux qui en avaient les moyens. Les autres se sont dirigés vers les pays limitrophes. Je ne connais pas ce que les Syriens ont fait, mais les Etats-Unis ne semblent pas un eldorado pour les habitants du Moyen Orient

  3. Je suis un chrétien d’Orient libanais et francophone et qu’elle a été ma surprise de constater que l’administration française faisait des OFFRES de naturalisation aux musulmans libanais tandis que ma demande à moi a été REFUSEE. La seule explication qui me paraît rationnelle est la suivante: l’élite politique française est franchement anticléricale et l’Islam est par essence anticlérical. C’est pour cela qu’on a cette absurdité apparente de “ne pas faire l’amalgame”, de l’islam de France (sic), et de tout ce concert de mensonge sur la non violence islamique… Il n’y a qu’une seule solution en France et en Europe c’est de virer le plus rapidement possible cette bande d’hypocrites qui sèment déjà la violence et qui mettra le feu dans vos maisons. Déchristianiser un territoire quel qu’il soit, et vous aurez la violence en héritage. C’est une loi de l’histoire infaillible.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services