La Une

Éthiopie : des chrétiens emprisonnés pour avoir dénoncé les persécutions musulmanes

Commentaires (5)
  1. Charlotte Parc dit :

    Stupéfiée par le titre de votre article, j’ai dû lire deux fois l’article en entier pour comprendre que votre titre est plus qu’ambigu et qu’il faudrait le modifier.
    J’ai d’abord compris en lisant le titre “Éthiopie : des chrétiens emprisonnés pour avoir dénoncer la persécution de musulmans” que des chrétiens avaient été condamnés parce qu’ils dénonçaient la persécution dont étaient victimes des musulmans ! Alors que c’est bien évidemment et « logiquement » le contraire, ils dénoncent la persécution dont ils sont victimes de la part de musulmans et que l’État refuse de reconnaitre car ce serait pour lui reconnaitre qu’il ne fait pas appliquer correctement ses propres lois d’où l’accusation du procureur !
    Je pense qu’il serait plus judicieux de réécrire votre titre de cette façon « Éthiopie : prison pour des chrétiens ayant dénoncé leurs persécuteurs musulmans »
    En effet “persécution de” fait partie d’un assez grand nombre d’expressions françaises où l’on ne sait pas qui fait et qui est fait. Exemples :
    “Il loue son appartement.” “Il” est loueur ou locataire ?
    “le prêt de 10 000 € de M. Machin ” Monsieur Machin est prêteur ou emprunteur ?
    “Il apprend le français” il en acquiert la connaissance ou il l’enseigne ?
    “Mon hôte est une personne admirable.” C’est moi qui reçois ou qui suis reçu ?
    “la persécution des musulmans ” les musulmans subissent ou commettent la persécution ?

    1. Françoise dit :

      @Madame Park : Effectivement le français est parfois ambigü, utilisant le même mot pour désigner une chose et son contraire, alors que dans d’autres langues, anglais et allemand notamment, des noms différents sont employés (par exemple louer = to hire / to rent selon que vous êtes locataire ou propriétaire).

  2. marie dit :

    Hélas, nous savons bien que les chrétiens subissent la persécution de la part des musulmans et non l’inverse.
    Mais quand s’arrêteront ces abjections?
    La justice n’est pas de ce monde. C’est encore plus cruellement vrai qu’hier, du moins par la quantité de pays où la justice est bafouée et la quantité d’hommes persécutés.

  3. Gilberte dit :

    en envahissant la France de musulmans, voilà ce qui nous attend

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services