La Une

Euthanasie des mineurs : les laïcistes belges veulent faire taire l’Église

Commentaires (10)
  1. Paul-Emic dit :

    on est tous les jours un peu plus ébahi su ce qui se passe en Belgique, pays qui dans l’imaginaire est celui de gens sympas au bon sens paysan . La vérité est toute autre.

  2. Jean-Marc dit :

    Après tout, ils font ce qu’ils veulent. S’il ont envie de jeûner, c’est leur affaire.

  3. vilo dit :

    Une preuve que nos prières nos jeûnes nos chapelets sont dérangeants et donc efficaces … A nous de nous unir en communion de prières avec nos voisins Belges.

  4. zézé dit :

    Oui à toutes ces lois mortifères, il faut y opposer la prière, le jeûne et le chapelet.. car on ne peut vaincre Satan et ses oeuvres que par ces moyens tous pacifiques et s’en remettre à DIEU. Mais, eux, ont supprimé tout ce qui est DIEU.

  5. Kanjo dit :

    S’ils ont tant peur de nos prières, c’est bien qu’ils savent que Dieu existe et qui Il est !
    En effet, si on les menaçait d’un quelconque fantôme ou assimilé, ils nous riraient au nez.
    Mais si on prie Dieu, alors ils ont peur. Donc, ils ne sont pas athées, encore moins laïques comme ils le prétendent, mais satanistes. Et ils savent qu’ils nous mentent.
    C’est pour ça que nous devons prier, encore et encore.

    1. ST Michel dit :

      Kanjo, vous avez mis le doigt sur un élément clé du débat, bravo !

    2. Jean-Marc dit :

      C’est pourquoi je n’ai pas peur de leurs prières. Parce que je sais que rien ne les exaucera. Ils sont libres de croire à ce qu’ils veulent, par contre, il faudrait juste qu’ils n’imposent pas leurs croyances aux autres.

      1. Berna dit :

        “Il faudrait qu’ils n’imposent pas leurs prières”.
        Erreur de vocabulaire sur “imposer”.
        Car ici, ce sont les doctrinaires du “tout-mortel”, c-a-d. “euthanasie”, “avortement”, “suicide assisté”, etc… qui imposent par des lois iniques et anti-humaines, et sont vraiment dépourvus d’humanité

        * “je t’aime tellement que je te fais tuer en te privant du boire et du manger, le strict minimum vital seulement, que tu n’as que 37 ans, que tu es en bonne santé, enfermé dans un scaphandre physiologique, conscient : peauci-relationnel, sans coma, que tu as survécu à 30 jours sans manger : quelle force de caractère et de fureur de vivre! , que tu as toute la vie devant toi, et l’espoir de recouvrer la station debout pour ta petite fille et tes parents qui t’aiment et veulent te sauver, malgré moi, mais moi je veux que tu meures”. Tu es Français. : voilà l’amour de la femme de Vincent Lambert ;

        * et de l’autre “on t’aime tellement, qu’on fait tout pour garder la machine et les tuyaux branchés, traitement très lourd, pour te garder en vie, même dans le coma, à la suite d’un accident de ski, loisir personnel, alors que tu as déjà fait ta vie, été plusieurs fois champion, tu es maintenu artificiellement en vie parce que tu t’appelles Michael Schumacher, et n’importe qui tremble pour toi”. tu es Allemand.

        Où est le bon sens ? Qui aime vraiment ?

        Euthanasier des mineurs ? Etre contre la peine de mort et vouloir l’appliquer comme des forcenés sur des jeunes pleins d’espoir, qui ne demandent qu’à être soignés, soulagés dans leurs souffrances… Mais où va-t-on ?

        Au fait, est-ce qu’on parle d’euthanasier les criminels ? les meurtriers ? les violeurs de tous bords ? les Madov ? les abuseurs d’enfants ? de personnes âgées ? les brûleurs de voitures ? les casseurs de tous poils ? les incendiaires ? etc…??
        Bizarre ! pas une attention de ce genre à l’endroit de tous ces fauteurs de troubles : et pourtant : ils coûteraient moins en frais de prison : il y a pénurie de gardiens, fautes de crédits, moins cher à la société : la récidive serait stoppée nette par la menace d’une punition sans retour. Il y aurait tout à y gagner.
        Depuis qu’on a aboli la peine de mort, il n’y a jamais eu autant de meurtres.
        Quand on libéralisera l’euthanasie, il y aura de plus en plus de meurtres légaux, et de moins en moins de jeunes :
        On veut du parfait : Hitler aussi voulait la race parfaite. Alors……

        1. Jean-Marc dit :

          Eh bien oui, en effet, je pense que personne n’a le droit d'”imposer” ses croyances et son mode de vie aux autres. Pourquoi pensez vous que l’on euthanasierait ? Pour le plaisir ? Pour se défaire d’une personne encombrante ? Il ne vous ai jamais venu à l’esprit que ceux qui seraient euthanasiés en aurait fait la demande, ou – s’ils sont dans le coma – auraient fait savoir au préalable qu’ils voulaient être euthanasiés si jamais ils devenaient des légumes ? Pourquoi s’acharner à penser que ceux qui seraient euthanasiés ont encore “toute la vie devant eux”, sont “en bonne santé” ? Ne comprenez-vous donc pas le but de l’euthanasie et du suicide assisté ? Soulager les personnes qui souffrent et n’ont AUCUN espoir de guérison ! Quand à ce que vous dites à propos des criminels et autres, pardonnez ma franchise, mais je trouve cela abject et inhumain ! Les partisans de la peine de mort ont trois principaux arguments :
          – c’est dissuasif ;
          – ça empêche la récidive et désemplit les prisons ;
          – “c’est bien fait pour eux, y z’avaient pas qu’à, c’est plus des humains !” (schématiquement et de manière un peu caricaturale, je vous l’accorde).
          Je vais répondre à tous ces arguments :
          – non. C’est faux. L’homme n’étant pas un être rationnel par nature, il ne se dit pas avant de commettre un crime : “Ah mais attention ! Si je fais ça je risque dix ans de prison !”. D’ailleurs, il suffit de comparer les pays entre eux pour voir que ceux qui ont établi la peine de mort ne sont pas les moins touchés par les crimes de toutes sortes. Et que dites-vous ? Qu’il n’y a jamais eu autant de meurtres ? Eh bien renseignez-vous, parce qu’il se trouve que l’année 2009 a été la moins meurtrière en France depuis… le haut Moyen-Age ! Si les gens portent de plus en plus plainte, cela ne veut pas dire que l’insécurité augmente.
          – ça, je vous l’accorde, c’est indubitable. Mais je pense que la Justice devrait se baser sur autre chose que sur des considérations d’ordre économique pour faire son travail. Et ne croyez-vous donc pas au pardon ? Au retour sur le droit chemin ? Je pense pour ma part que l’on est jamais pleinement responsable de ses actes, on ne choisit pas son chemin. La notion de libre-arbitre a été créée par les théologiens pour responsabiliser l’Homme et, du même coup, le culpabiliser. Et puis si vous ne voulez pas que certains criminels recouvrent leur liberté,alors il suffirait de les mettre en prison à perpétuité !
          – nous parlons de Justice, et non de vengeance, car la loi du Talion (“œil pour œil, dent pour dent”) est bien une affaire de vengeance.
          Alors oui, désolé, mais si j’ai envie de mourir, je meurs, et personne ne pourra m’en empêcher.

          1. Berna dit :

            EUTHANASIE POUR VOUS? SI ça vous chante…!
            Mais ne l’imposez pas aux autres avec un motif “utilitaire”.
            La vie nous est donnée. L’heure de notre mort ne nous appartient pas.
            Quant à soulager les souffrances, c’est un devoir élémentaire.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services