La Une

Femen à Clichy : le commissaire leur vend visite pour les assurer de sa protection ?

21 avril à 11:36
Commentaires (5)
  1. Avatar gaudet dit :

    Cet épisode doit être interprété à la lumière des méthodes de démarches , et de la nature des relations existant entre le pouvoir et les agents de terrain du ministère de l’intérieur.

    En tout premier lieu, prenons donc tous conscience que ni les agents de police, ni les commissaires ne sont ni des héros , ni surtout des personnages se sentant investis d’une mission idéologique.

    Même en charge de question de “sécurité”, il ne s’agit ni plus ni moins que de fonctionnaires serviles , autant préoccupés par la santé et le confort matériel de leur famille quand ils en ont une, que de leur avancement , car la stagnation est bien sur perçue comme un risque prépondérant , auquel il faut en tout cas échapper .

    Cependant , comme en toute administration, plaire aux supérieurs a un prix, et bien souvent cela passe par bien des compromissions .

    Pour la situation qui nous occupe, tout porte à croire que l’attitude de ce commissaire trouve son explication , non dans une quelconque sensibilité personnelle de complaisance envers le mouvement Femen, mais dans les ordres précis qui lui furent transmis en hauts lieux, et auxquels il ne pouvaient se soustraire !

    L’effarante situation de non droit dans laquelle se situe Inna Chevchenko , et l’impunité extraordinaire dont elle bénéficie, ne s’explique que par des protections occultes , très hautement placées dans la hiérarchie de l’état !

    Prenons bien conscience que si n’importe quel bon français de souche, de droite et catholique avait commis ne serait ce que le 10°,de ce qui fut commis par les FEMEN en France, il y aurait bien longtemps , que ce monsieur serait en train de croupir dans un cachot de détention provisoire , en attendant un jugement évidemment fort dure et sans concessions! .

    Essayons donc de créer n’importe quel centre d’entrainement physique , dans des locaux
    désaffecté et évidemment sans autorisation d’occupation, et dans la semaine qui suit, nous verrons débarquer un car de police , qui nous enverra d’emblée en garde à vue, et delà en détention provisoire !

    Le cas d’école de l’usine de Clichy et son centre de formation FEMEN, sont là pour nous faire saisir à quel point l’état de droit républicain en France , n’existe plus sous administration socialiste !

  2. Avatar Jean-Marie dit :

    C’est pas le ministre de l’intérieur ou le commissaire du quartier qui vont se bouger pour protéger les chrétiens de France en danger !

  3. Avatar françoise dit :

    j’ ai honte pour mon pays et ce que représente ces femmes détraquées

  4. Avatar Boulet Charles dit :

    150% de nos politique qui sont payés pour nous protéger ( comme dans une vraie république) ne sont que des pourris ‘ je le dis et je l’assume )

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services