La Une

Finistère : un calvaire détruit à Châteaulin

Commentaires (7)
  1. Avatar Gérard P. dit :

    Il y a vraiment des mauvais esprits partout il faut prier!

  2. Avatar Roland dit :

    Les calvaires sis dans le domaine public n’arrêtant pas d’être détruits il importe de réagir aussi en en créant de nouveau sur les propriétés privées. En effet un calvaire étant en soit un objet d’art, nul ne peut s’opposer à l’installation dans une propriété privée d’un objet d’art sauf le cas de la protection d’un site classé, ce qui est assez rare. Par conséquent les catholiques doivent s’efforcer chaque fois qu’ils peuvent d’installer à leur frais des calvaires dans leurs propriétés. Le problème c’est que l’on ne trouve presque plus d’artisans ni d’artistes capables de produire de tels objets d’art. Il serait bon de retrouver les moules des statues en pierre, en bronze ou en fonte qui ont permis aux 19 è siècle un foisonnement de croix de chemin, missions et autres signes de la dévotion en public.

    FT

  3. Avatar Elisabeth dit :

    Si ca continue il ne restera bientot en Europe comme monuments culturels que les stades, les centres commerciaux les parcs d´attraction…et naturellement les mosquées!!!
    Quel avenir radieux.

  4. Avatar Françoise dit :

    Même brisées, ces vieilles pierres sont encore belles et parlent à notre âme. Elles sont irremplaçables. L’idéal serait de recoller les morceaux et de remettre en place le calvaire. Entouré d’une clôture haute de 3 mètres.

  5. Avatar Gilberte dit :

    Il n’y a pas qu’en Irak que l’on détruit les œuvres d’art lorsqu’elles ne sont pas musulmanes, en France aussi

  6. Avatar Gérard P. dit :

    En France s’est la psycologie du tapie rouge,que risquent-ils ces profanateurs bientôt la médaille…!Franchement marcher sur la tête tipiquement Français?

    1. Avatar Gérard P. dit :

      Il y a que des idiots qui cassent tout!Hélas il y en a beaucoup!

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services