La Une

Ignoble : une religieuse de 81 ans enlevée et violée en Bolivie

Commentaires (10)
  1. Maysie dit :

    Ce qu’ils ne savaient pas, ces malheureux imbéciles, c’est qu’une religieuse consacrée à Dieu et qui lui a donné toute sa vie, supporte tout pour Dieu, jusqu’au martyre.
    Et qu’ils n’ont aucune prise sur elle. Quoi qu’ils fassent ou croient faire.
    Peut-être l’ont ils appris.

    1. marie dit :

      Vous avez certainement raison.
      Mais je ne peux m’empêcher de penser que cette pauvre religieuse a dû comme le Christ supplier “Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonnée?”

      1. Denis F dit :

        Je ne pense pas qu’elle avait besoin d’une mise à l’épreuve de cette vilenie.

  2. marie dit :

    Jusqu’où l’Homme peut-il aller dans l’abjection?
    Article après articles, on lit le mal, on voit le mal, l’emprise du mal sur l’Homme.
    Si omniprésent, si étendu, si horriblement victorieux sur des victimes innocentes. Il faut avoir la foi bien accrochée à l’âme pour ne pas douter.
    Parfois, je me dis que je ne vais plus lire cette dose quotidienne d’abomination et puis, je continue malgré tout car des hommes souffrent et nous ne pouvons pas fermer les yeux et rester dans un confort spirituel coupé de la réalité. C’est un combat.
    Pour que la haine ne fasse pas naître la haine en nos cœurs, pour que l’obscurité ne vienne pas recouvrir la lumière.
    Que ces pages sinistres nous aident à prier pour tous nos frères bafoués, humiliés, persécutés, assassinés, victime de ce mal absurde et ravageur.
    Prions pour que ceux qui n’ont pas la foi, l’aient et pour qu’augmente la foi de ceux qui l’ont.

    1. balanine dit :

      Et pourquoi tant de haine ? tout simplement parce que beaucoup préfère le monde au Bon Dieu, qui a été enlevé des Hôpitaux, Ecoles, et chez le petit peuple !!!! Le Crucifix n’a plus de place, ni une statue de la Ste Vierge, alors pourquoi, si Dieu n’a plus Sa place, ne permettrait-Il pas tout ce qui arrive et arrivera…..

      1. Denis F dit :

        Ajoutez à cela que la Bolivie est une république démocratique…

      2. Grégoire dit :

        Dieu n’a plus sa place … Il n’y a pas que dans les écoles et les hôpitaux … depuis Vatican 2 et Paul6 le pape de la Messe interdite, le Christ à été relégué, nos Eglises vandalisées, et le reste à l’avenant …

    2. Charlotte Parc dit :

      @marie
      Merci de votre commentaire auquel je souscris totalement.

      @balanine
      @Denis F
      @Grégoire
      Le Mal est et restera un mystère jusqu’à la fin des temps : pourquoi notre Dieu d’amour permet-il toutes ces horreurs ?

      La réponse est relativement simple lorsque ce mal est la conséquence directe d’actes humains ; notre Dieu nous a fait libres, Il ne nous contraint pas à L’aimer, d’ailleurs quel sens aurait un amour contraint ? Nous sommes libres de Lui tourner le dos, de Le rejeter, de Le renier comme auteur de nos jours et libre aussi de Le recevoir comme Seigneur et Sauveur de nos âmes avec une immense reconnaissance pour tout ce qu’Il a fait pour nous, de la création à la rédemption et avec une immense confiance en Lui malgré toutes les apparences qui pourraient nous sembler aller à l’encontre de Son indéfectible amour.

      La réponse est plus complexe lorsque la responsabilité humaine ne semble pas à l’origine des malheurs qui atteignent l’être humain : cataclysmes naturels, accidents, maladies… Souvenez-vous de l’histoire de la tour de Siloé et de la réponse de Jésus à ses disciples qui se demandaient pourquoi sa chute avait écrasé et tué 18 personnes : étaient-elles plus coupables que les autres ? Était-ce l’exercice de la justice divine à leur encontre ? “NON !” répond avec autorité Jésus. “Mais si vous ne vous repentez pas, vous périrez tous également.” (Lc 13,4-5) Ces malheurs sont des avertisseurs pour nous tous : se tourner rapidement vers Dieu pendant qu’il en est temps, se tenir prêt devant Lui à chaque instant car “nul ne sait ni le jour ni l’heure” où la rencontre avec son Dieu se produira. Mieux vaut alors être couvert “par le précieux sang de Jésus” qui nous “a rachetés de notre vaine manière de vivre” (1Pi 1,18-19) car “c’est une chose terrible que de tomber entre les mains du Dieu vivant.” (Hb 10,31)

      @balanine
      Qu’il y ait ou non des crucifix ou des statues de la Vierge dans les écoles, les tribunaux ou les hôpitaux, que la messe soit dite en latin ou en n’importe quelle langue, que les fidèles soit derrière ou devant le prêtre ou en rond autour du ministre du culte n’a rien à voir avec ce mystère du MAL qui existe depuis… la CHUTE, depuis que l’être humain créé à l’image de son Créateur a décidé librement et volontairement de Lui désobéir. (Genèse 3,6) Le monde d’aujourd’hui n’est ni pire ni meilleur que celui du Moyen-Âge ou de l’antiquité grecque ! Ce contre quoi nous avons constamment à nous battre c’est le péché en nous-mêmes qui nous atteint tous sans exception et nous éloigne du Dieu vivant.

      @Grégoire
      Croyez-vous sincèrement que tous les maux du monde soient la conséquence de Vatican II ? Le monde était bien évidement absolument parfait avant cela, jamais il n’y avait eu de martyrs, de crimes, jamais de guerres, jamais de cataclysmes, jamais d’injustices… Il vous faut changer de lunettes je pense… Ou bien sortir de cette église qui ne vous convient manifestement plus…

      @Denis F
      Il n’y a que dans les républiques démocratiques qu’il se passe de telles horreurs ?
      Votre argument n’en est pas un.

      1. Clémence dit :

        Retourner sa veste n’est pas une solution … et ne rend pas meilleure.

        1. Charlotte Parc dit :

          @Clémence
          ????
          Commentaire incompréhensible.
          Quand, comment et à quel propos aurais-je, selon vous, “retourné [ma] veste ”
          Si vous pouviez vous expliquer, je pourrais sans doute vous répondre.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services