La Une

Incroyable ! Un chrétien libanais poursuivi dans son pays pour avoir brûlé le drapeau de l’État Islamique…

Prochain Arcticle
Merci au Califat islamique !
30 août à 13:28
Commentaires (9)
  1. Avatar Cerbère dit :

    Une nouvelle pétition en perspective, adressée cette fois à l’ambassadeur du Liban à Paris ?

    1. @Cerbère

      On y songe, on y songe…

  2. Avatar Sylvie dit :

    Il y doit y avoir le nom d’Allah sur le drapeau .
    Je ne vois que cette raison pour qu’on accuse de blasphème ceux qui le brûlent .
    Mais les musulmans raisonnables ou simplement cohérents devraient d’abord accuser de blasphème ceux qui tuent , violent, exproprient , torturent , volent , saccagent au nom d’Allah.
    ” Y a queq´ chos qui cloche lad´dans ” comme disait Boris Vian, ” j’y retourńimmédizt´ment”.
    Et je découvre que :.
    Faute de pouvoir atteindre directement les véritables blasphémateurs, les musulmans honnêtes devraient brûler eux-mêmes ce drapeau blasphématoire qui fait d’Allah un criminel en chef .
    Donc en condamnant l’individu qui fait ce qu’ils devraient faire et n’osent pas faire, ils deviennent les alliés objectifs des tueurs de la pire espèce …..
    Étonnant ? Non ! Car l’Islam fait bloc.
    CQFD

    1. Avatar Gérard Prime dit :

      Chère Sylvie,
      De grâce arrêtez de jouer au génie de l’ignorace.Un musulman pratiquant a passer dans “Lésiveuse de mentalités” ou lavage du cerveau. Il en résulte une sorte de complexe de haute supériorité due a la haute valeure supérieur qu’est pour eux l’Islam. Voila pourquoi ils ne tolère aucune opposition! En plus les séquelles psychique due aux conséquences du “Ramadan” favorisent l’espris sucidaire des combattants mené par “Imann de service” Vu que l’ “Espris annime la matière” et que la morale est pour le “Musulman” au fond du pantalon donne les “violes” sans scrupules. Vu la “Haute supériorité” masculine et la super infériorité de la femme fait que pratiquement tout est permi au seigneur du moyen âge. Bonne lecture!

      1. Avatar Sylvie dit :

        Mais Gérard Prime, nous sommes entièrement d’accord même si nous nous exprimons un peu différemment !

  3. Avatar Swansea dit :

    Ça c’est un comble ! Le Liban est-il un état “islamique” pour poursuivre ce chrétien au motif de “blasphème”. Le Liban n’est pas le Pakistan….ou alors ses dirigeants ont peur de l’auto-proclamé “état islamique” à leur porte, en mesure de conquérir le Liban…..allégeance au “califat” !! Lamentable, ce ministre libanais….

  4. Avatar Joseph dit :

    Il y a sur le drapeau l’inscription de : “Il n’y a de Dieu qu’Allah et Mohamed est son messager”
    Aussi je cite: “Le ministre libanais de la Justice Achraf Rifi a créé la polémique samedi après avoir demandé aux autorités judiciaires d’engager des poursuites contre …”
    La suite dans l’article du journal L’Orient le Jour à l’adresse:
    http://www.lorientlejour.com/article/883565/liban-rifi-interdit-la-profanation-du-drapeau-de-daech-et-fait-polemique.html
    Il ferait mieux ce ministre de poursuivre les fomenteur de trouble qui déploient le drapeau et inscriptions de l’EI…

  5. Avatar Guillaume dit :

    Les musulmans sont majoritaire au Liban . La “chahada” est inscrite sur le drapeau en question…donc ,pas vraiment étonnant. Je ne vois qu’une seule différence ,chez nous ,un blasphème contre le christ et son eglise et il ne faut rien dire,on brûle un drapeau de l’état islamique et il y a sanction…

  6. Avatar Shimon dit :

    Leur intolérance traduit leur faiblesse.
    La violence est l’arme des faibles.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services