La Une

Inde : agressions hindouistes contre des chrétiens dans le Telangana

Commentaires (2)
  1. Gilberte dit :

    ces faits ne sont pas isolés. D’après l’EDA en date du 09 02 2016, à Coimbatore, état de Tamil Nadi, ce sont les catholiques qui ont souffert, un prêtre capucin et 2 employés du centre social pour enfants atteints du sida ont été arrêtés un enfant malade étant décédé (pas normal ce décès)
    A ce sujet 3 laïcs et le prêtre économe du diocèse syro-malabare venus aux nouvelles au commissariat ont été priés d’attendre dehors , ils furent attaqués par une trentaine de personnes, trainés et frappés avec des barres de fer et des pierres sur 2,5kms; les témoins et la police ne sont pas intervenus même pour appeler une ambulance; les victimes furent tout de même hospitalisées 3 jours sauf le prêtre toujours en soins intensifs le 9. Le dimanche 7, tous les chrétiens ont fait une marche silencieuse pour protester. Le cardinal Thottunkal a protesté vivement auprès des autorités.

  2. Françoise dit :

    Il faut vraiment être taré et dépourvu d’humanité pour briser la jambe d’une fillette de quatre ans ! Les Hindous se montrent d’une violence extrême affligeante, mais que font le gouvernement et la police en Inde ?

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services