La Une

Inde : insanités antichrétiennes d’un groupe de “comiques”

Commentaires (2)
  1. berna dit :

    Condamner l’antisémitisme a quelque chose disons d’erroné : en effet, reprenons l’étymologie du terme “sémitisme”, venant de “sémite”, de la descendance de “Sem”, fils de Noé.
    Les juifs de sang, et les palestiniens et ceux qui descendent de Sem, ce qu’il n’est peut-être pas aisé à prouver aujourd’hui, sont sémites.
    Les Arabes, issus d’Arabie, ne le sont pas nécessairement, les Berbères non plus, les Perses ou Iraniens non plus.
    les sémites sont une branche issue de Noé, on n’a plus le droit de dire “race”, vennt de racine. On peut dire alors radicelle, puisque c’est une des nombreuses racines issues d’un couple unique à l’origine.
    La preuve en est dans le règne des mammifères que toutes les races de chiens descendent du loup. Eh oui ! du chinchilla au terre-neuve..!!!
    Le terme le plus approprié serait anti-judaïsme qui désigne la religion et tout ce qu’elle entraîne.
    Et encore, le judaïsme actuel n’est pas l’héritier de celui du temps du Christ : lors de la destruction de Jérusalem, en l’an 70, (prophétisée par le Christ, comme avertissement de veiller à sa conduite, sinon voilà ce qui l’attendait..). Le judaïsme actuel s’est “recomposé” à partir de la tradition chrétienne, des premiers chrétiens qui eux sont donc plus anciens que les Juifs actuels, même si ces derniers ont retrouvé des archives à Qumram. Il n’y a eu aucune discontinuité, interruption depuis le Christ jusqu’à aujourd’hui.
    De la même façon, le bouddhisme et le confucianisme ont des éléments chrétiens, du fait du passage de l’apôtre Thomas jusqu’en Chine où il y eu les premières communautés chrétiennes, d’abord de juifs de la diaspora “convertis” au Christ, puis d’autochtones.
    Reprenons :
    * l’anti-christianisme désigne tout ce qui touche à la religion chrétienne.
    * l’antisémitisme désigne tantôt la religion, tantôt la race, sans séparation.
    * l’islamophobie (terme utilisé de manière inappropriée et abusive par les média) désigne la peur extrême de l’islam (d’où se rapprocherait sémantiquement l’anti-islamisme) laquelle peut paraitre légitime au vu et au su de tout ce que subissent les malheureux au nom de l’Islam.
    ** Le terme anti-islamique serait plus approprié, se rapportant à l’Islam. Quoique l’Islam ne fasse pas la distinction entre le religieux et le politique (dans le sens “vie dans la cité”)
    Pour être compris et éviter les amalgames, et être à la remorque des médias incultes, choisissons les termes exacts désignant le domaine “religieux”.
    Voilà, c’est écrit.

  2. Gilberte dit :

    le Aib Knockout, en France on appelle cela la liberté d’expression, qu’ils viennent en France ils ne seront pas plus censurés que ne l’a été Charlie hebdo

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services