La Une

Inde : une école catholique ravagée, son principal roué de coups et… emprisonné

2 septembre à 17:50
Commentaires (2)
  1. Avatar Françoise dit :

    Mais quelle horreur ! En plus, il s’agit apparemment d’une école de filles, raison de plus pour l’attaquer dans un pays où on pratique l’avortement sélectif, ou on étouffe les petites filles nées quand même avec un grain de riz en travers de la gorge et où il y a au final sur le marché du mariage moins de quatre femmes pour cinq hommes, d’où les enlèvements de femmes par les plus riches et les mariages forcés. Où va l’Inde, où islam et hindouisme veulent la peau de christianisme ? Prions pour la libération du père Mathew, pour que l’archevêque obtienne justice et que les coupables soient punis.

  2. Avatar Romain dit :

    Cette violence se retournera un jour contre leurs auteurs car l’histoire du christianisme montre qu’une violence injuste à son égard contribue à multiplier les chrétiens.
    Cela porte en effet à s’intéresser à eux et à découvrir leur message de base “Tu aimeras ton prochain comme toi-même”.
    Qui peut rejeter ce message, à part les barbares, minoritaires !

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services