La Une

Indonésie : célébrations du Nouvel An interdites au nom de l’islam

Commentaires (4)
  1. Avatar C.B. dit :

    Tiens, il faudra se souvenir de ça
    « Tous les événements liés aux célébrations du Nouvel An sont en contradiction avec la culture islamique. Les citoyens non musulmans de Banda Aceh doivent la respecter ».
    dans quelques mois:
    « Tous les événements liés aux célébrations du ramadan sont en contradiction avec la culture chrétienne, fondement de la civilisation européenne. Les citoyens non chrétiens de France doivent la respecter ».
    (adaptable pour les autres pays d’Europe, évidemment.)

  2. Avatar Gisèle dit :

    L’ avertissement du tsunami n’ a t il donc pas éteint le feu de la haine ???
    La prophétie de l’évêque de Mossoul , concernant l’Europe , était donc vraie ???

  3. Avatar Charlotte Parc dit :

    Doit-on rappeler que le nouvel an du calendrier grégorien fêté le 1er janvier n’a pas une origine chrétienne (l’année liturgique chrétienne commence le 1er dimanche de l’Avent), mais parfaitement païenne ? “En 46 avant notre ère, Jules César décide que le Jour de l’An, auparavant célébré en mars, serait fixé au 1er janvier. Les Romains dédient ce jour à Janus, Janvier doit également son nom à Janus qui se trouve être le Dieu des portes et des commencements : celui-ci avait deux faces, l’une tournée vers l’avant, l’autre vers l’arrière.” dixit wikipédia

    Cette décision des autorités religieuses musulmanes de Banda Aceh ne peut donc pas être taxée de christianophobie… mais à coup sûr de haine anti-occidentale.

    Faudrait-il répondre à cette haine anti-occidentale par une haine anti-musulmane dans les pays occidentaux ?
    Une certaine forme de recherche de justice s’apparentant à la loi du talion pourrait y conduire ; au risque d’un engrenage des frustrations et violences où personne n’aurait rien à y gagner .

    “Heureux les artisans de paix ! ” Matt 5,9

    1. Avatar kanjo dit :

      Il ne s’agit pas de déclencher une haine anti musulmane, mais de prendre conscience que l’islam interdit la liberté en général, la liberté de pensée en particulier, et le droit de faire la fête dès lors que cette fête n’est pas musulmane.
      L’islam est un totalitarisme aussi dangereux que tout les autres totalitarismes. Sectaire et intolérant.
      Le seul moyen d’en sortir est de faire prendre conscience aux musulmans que le coran ne peut pas venir de Dieu. En attendant, il y aura des morts et des persécutions…et pas de liberté.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services