La Une

Kameshli : violents affrontements entre Assyriens et Kurdes cette nuit

Commentaires (5)
  1. Pascal dit :

    A chaque fois que je vois un engouement pour les kurdes je ne manque pas de rappeler leur rôle dans le génocide des Arméniens et de relativiser le fait que les kurdes protègent actuellement les chrétiens. En fait ils les aiment soumis et sans revendication territoriale qui empièterait sur un éventuel kurdistan. Des combattants assyro-chaldéens ont été tués par des kurdes en Syrie comme en Irak. 

    En outre l’écrasante majorité des kurdes est mahométane et un mahométan reste un mahométan. 
Il y a cependant des différences de taille avec les turcs. Si ethniquement les turco-mongols sur le trône de Constantin est une aberration (un sacrilège), les kurdes (indo-européens) sont chez eux depuis longtemps. Byzance utilisait les Mèdes (ancêtres des kurdes) pour garder les frontières de l’Empire un peu comme la Russie héritière de Byzance utilise les kurdes aujourd’hui. La planification du génocide des Arméniens, c’est la Turquie ottomane. Des bandes kurdes y ont largement contribué mais n’ont rien planifié. Certains kurdes ont même sauvé des Arméniens et d’autres ont fait amende honorable pour leur responsabilité dans le génocide. On retrouve l’ambivalence évoquée plus haut.

    Pour mémoire, pendant la période ottomane les deux seules entités politiques plus ou moins autonomes étaient le Mont-Liban maronito-druze et le Hakkari assyro-kurde. On raconte même que lorsque le pacha kurde se rendait au Caire, il confiait la garde de son harem au patriarche nestorien !

    1. Pierre-Alain Tissot dit :

      Pascal, je vous remercie pour votre commentaire très intéressant, juste et modéré sur les Kurdes.
      Bien qu’aujourd’hui ils protègent les chrétiens et les yézidis, les Kurdes restent des musulmans mais, modérés, peut-être veulent-ils se faire pardonner leur passé violent ; ils cherchent aussi l’appui de l’Occident qui les a trahi et leur a refusé un état indépendant.
      Cousins indo-européens, les Kurdes sont un grand peuple, ils veulent leur pays et le méritent, mais ils devraient aussi accepter à leur côté, un état indépendant assyro-chaldéen, allié, facteur d’équilibre, de progrès, et noyau de résistance pour le christianisme et d’autres minorités de la région.
      Les frontières ont changé et peuvent encore changer.

  2. Manuel dit :

    A Kameshli, il y a de nombreux chrétiens de la communauté syriaque ou assyrienne qui y vivent. Pour nombre d’entre eux, il s’agit des descendants de ceux qui avaient fuit un siècle plus tôt le génocide contre les chrétiens en Turquie.

    Ces Kurdes syriens semblent bien différents de ceux du kurdistan irakien. Ils sont très revendicateurs mais surtout manipulateurs car ils ont essayé d enrôler des chrétiens dans leur milice.

    A présent, ils s’en prennent au gouvernement alors même qu’ils étaient en bon terme y a pas si longtemps. Les Kurdes disent qu’ils ne laisseront pas l’armée prendre le contrôle de ces régions. Cette réflexion laisse penser que les Kurdes se croient dans une région autonome qui est la leur.

    Sans accuser personne, on pourrait penser à tort ou à raison que les Kurdes sont responsables de la bombe placée quelques mois plus tôt dans un café syriaque à Kameshli.

    Enfin, j’apprécie la clairvoyance de Mr Hamiche qui mentionne bien dans un de ces précédents postes “l’armée syrienne” et non le régime syrien comme certains apprentis journaliste…

    1. @Manuel

      On devrait même utiliser l’expression « Armée arabe syrienne » puisque c’est la terminologie officielle. Quand aux cafés de Kameshli (Zalin) victimes d’attentats, il n’y a aujourd’hui plus aucun doute qu’ils ont été perpétrés par des Kurdes : voir ici et .

      1. Manuel dit :

        @Daniel,

        Merci pour ces précisions.
        Les loups sont nombreux,il n’y a pas que l’EI qui s’en prend aux chrétiens en Syrie…
        Quand je pense qu’il y a encore quelques années, j’avais plusieurs compatriotes de Belgique qui partaient chaque année en vacances à Kameshli car il faisait bon vivre et on leur faisait bon accueil. Ou est ce temps-là?

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services