La Une

Kenya : un chrétien abattu devant son église à Mombasa

16 janvier à 07:22
Commentaires (2)
  1. Avatar Jean-François dit :

    Il est déjà neuf heures trente du matin, ce dix-sept janvier, et ce mien commentaire est le premier. Il n’y eut donc avant moi personne pour dire sa tristesse, pour saluer le martyre de ce jeune homme ? Même si le tueur s’est trompé de cible, Georges Muriki est mort victime de la haine anti-chrétienne. De cette tragédie, je conclus deux choses : 1. de ce mal qu’est la persécution des Chrétiens, un plus grand bien est en train de naître : la solidarité de tous ceux qui sont attachés au message irénique de Jésus. Un oecuménisme vrai, né dans la sympathie (“souffrir avec”), est en train de se constituer. Mais le mal reste le mal…2. Je ne suis ni Charlie, ni théologien, mais je pense que l’Eglise catholique (c’est-à-dire universelle) devrait sanctifier aussi ceux qui, bien que ne comptant point parmi ses rangs, meurent pour le nom de Celui qu’elle considère comme son fondateur.

  2. Avatar Françoise dit :

    Un nouvel acte barbare antichrétien. Partageons la douleur de sa famille, des paroissiens et du pasteur avec lequel ce jeune homme a été confondu.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services