La Une

La cause en canonisation des trois martyrs de Maaloula, présentée à Rome

Commentaires (9)
  1. Avatar gaudet dit :

    J’adhère profondément à cette initiative destinée à particulièrement honorer la mémoire de ces chrétiens vraiment morts pour leur foi.

    Cela dit lorsque ce patriarche melkite, semble invoquer une “alliance” des chrétiens avec les musulmans locaux, je pense qu’il confère à ces derniers des sentiments de tolérance et de concorde qu’ils n’éprouvent pas nécessairement, et en tout pas de manière générale.

    Invoquer la culpabilité des “islamistes” seuls dans le déroulement inéluctable de ce drame, permet à mes yeux de ne pas prononcer de jugements trop clairs et lucides sur les causes ultimes de la catastrophe à venir!

    C’est décidément trop facile d’affirmer que ces génocides ignobles sont accomplis par des exaltés irresponsables, ne représentant pas la réalité psychologique réelle d’une religion telle que l’islam.

    La triste réalité doctrinale s’imposant aux clairvoyants, est que l’ensemble de ces horreurs sont spécifiquement prescrits dans les lois intangibles et meurtrières de la charia, faisant partie intégrante du code coranique. En sorte que les islamiste que l’on prend à tord pour des fous irresponsables, ne font que mettre en pratique ce qui est imposé par la lettre même du coran

    Au temps ou la peine capitale existait encore chez nous, les juges condamnaient à mort en vertu du code pénal écrit . Eh bien c’est toujours en vertu d’une loi écrite immuable ,que les chrétiens et donc dhimmis sont voués à une éradication certaine !

    Le patriarche melkite et notre pape n’auront plus bientôt que leurs yeux pour pleurer, et constater la mort cruelle et définitive de l’ensemble des chrétiens d’orient, dont la seule voie de sauvegarde, aurait été de prendre les armes eux mêmes pour se protéger, ce que à l’évidence ils ne font pas , pour des raisons m’étant encore inconnues!

    1. Avatar Kanjo dit :

      Les premiers chrétiens n’ont pas pris les armes contre les Romains, et beaucoup d’entre eux ont finis dans le ventre des lions et autres morts atroces. Pourquoi n’avaient-ils pas pris les armes ?
      Sans doute ces martyrs avaient-ils compris quelque chose que nous ignorons, car moi, à leur place, j’aurais peut-être commis quelques violences avant de me laisser assassiner, et je ne suis pas certaine que mon âme s’en serait mieux portée. Je ne sais pas non plus si mon témoignage n’en aurait pas été souillé.
      Comment déterminer l’attitude juste ?
      Bien sûr, il y a des guerres justes, mais une guerre n’est juste que si l’on a des chances raisonnables de la gagner, sinon, cela ne fait qu’ajouter de la violence à la violence. Et s’il est vrai que laisser assassiner des innocents, c’est être complice des criminels, nous, occidentaux,nous avons des armes et la capacité d’espérer gagner cette guerre. Eux, les chrétiens d’orient, ont-ils des armes ? sont-ils suffisamment nombreux pour tenir tête par les armes à plusieurs millions d’assassins en puissance ? surtout si nous ne les aidons pas !
      Si nous ne les aidons pas, si même nous persistons à armer leurs tortionnaires, alors eux n’ont que le choix du martyre ou de la fuite. Et c’est notre faute, car les musulmans pour la plupart croient obéir à Dieu quand ils obéissent au Diable.

      1. Avatar Françoise dit :

        Oui, ces chrétiens martyrs sont en position de légitime défense et ont besoin d’armes pour ne pas se laisser assassiner et laisser assassiner les autres chrétiens. Mais quel pays est prêt à leur en fournir ? À ce jour, aucun – depuis bientôt 3 ans que dure cette sauvagerie abominable. La Conférence des Evêques de France et des organisations chrétiennes dans des pays occidentaux pourraient adresser une supplique à leurs gouvernements pour qu’ils fournissent des armes aux chrétiens, mais les media et eux-mêmes sont le plus souvent silencieux. Rien n’a changé depuis le génocide d’un million et demi de chrétiens arméniens en Turquie en 1915, voilà bientôt un siècle. Dommage que le Vatican soit une autorité seulement morale avec des soldats suisses de parade (qui furent d’ailleurs massacrés par la Révolution française, incapables qu’ils étaient de se défendre). Staline disait : “Le Pape ? Il a combien de divisions ?”.
        Serait-ce une utopie que de demander à des responsables chrétiens d’intervenir officiellement auprès de leurs gouvernements afin de des armes soient livrées à ces innocents ? Ils livrent bien des armes aux “rebelles”, alors pourquoi pas aux victimes ?

      2. Avatar Tchetnik dit :

        A l’époque des premiers martyrs, le Christianisme n’était pas religion tolérée ni officielle dans l’Empire et les questions d’organisation, de fondation et de défense de la communauté ne se posaient pas alors. Quand la foi Chrétienne est devenue motrice et fondatrice de nos nations, l’enjeu s’est alors posé.

        On peut néanmoins dire que le Christ n’a pas condamné le métier des armes, que Saint Jean Baptiste a bien dit au soldat simplement de ne faire de tort à personne et de se contenter de sa solde t que Saint Paul a rendu un hommage assez fort aux hommes qui se sont battus pour la foi et leur pays.

        Pour le martyr, s’il y a une gloire spirituelle à l’accepter pour soi quand il se présente à nous, non seulement il est inutile, voire hérétique de le rechercher, mais aussi est-il spirituellement nuisible de l’imposer aux autres, à ses proches, à sa famille, à ses frères et sœurs, à tous ceux que Dieu a pu placer sous notre responsabilité et sous notre protection, envers lesquels nous avons des devoirs.

      3. Avatar Tchetnik dit :

        Saint Paul nous enjoint aussi à donner aide, assistance, protection en particulier à nos frères dans la foi et que celui qui ne prend pas soin des siens est pire qu’un infidèle. Le prophète Jérémie avait bien expliqué comment il était juste d mettre la force au service du plus faible, service que des hommes comme Vartan Mamigonian ont illustré. Alors que leur combat était pourtant perdu d’avance, ils se devaient de le mener, comme les Maccabées, pour le Christ, mais aussi pour honorer les devoirs que Dieu leur donnait sur leurs familles et leur nation.

    2. Avatar Anne dit :

      Vous avez raison. Mais le patriarche a raison de ne pas attendre des décennies (comme pour les martyrs de la guerre d’Espagne) ou des siècles (comme pour les martyrs de la Révolution française) pour demander que l’Eglise honore ces martyrs comme ils le méritent.

      Le sang des martyrs est une semence de chrétiens. Encore faut-il que ceux qui doivent recevoir cette semence en aient entendu parler.

  2. Avatar chryssi dervissi kampa d'asterios dit :

    j adhere profondement a cette initiative

  3. Avatar gérard dit :

    Oui Anne la lampe fut trop longtemps caché sous le boisseau ,cela nous était transmis par nos anciens et j’adhère entièrement a votre message.Merci

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services