La Une

La plupart des lycéennes enlevées ne seraient plus au Nigéria

8 juin à 17:14
Commentaires (2)
  1. Avatar Sylvie dit :

    Leurs kidnappeurs ont intérêt à les écouler au plus vite.
    Jamais on ne les retrouvera ensemble….si on en retrouve .
    Le forfait de ces islamistes à notre époque est difficilement qualifiable. Il relève du crime contre l’humanité dont se rendent coupables les sociétés qui mettent les femmes dans des sacs, les vitriolent , les fouettent, les lapident , qui décrètent des lois antiblaspheme à la tête du client etc…

  2. Avatar Gilberte dit :

    donc elles sont toujours en vie, objets d’échanges

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services