Cartes des événements

La statue d’un saint populaire souillée à Limoges

Commentaires (7)
  1. Gilberte dit :

    Le Limousin n’a jamais brillé par sa foi

    1. Marie-Gabrielle dit :

      Chère Madame, vous ne semblez pas très bien connaître le Limousin et son Histoire. Avant la Révolution, le Limousin était très chrétien et c’était la région de France où il y avait le plus de confréries des saints : la seule province où tous les pères de famille faisaient partie d’une confrérie de tel ou tel saint, oui même plus qu’en Bretagne. Certes, après la Révolution, le peuple n’y a pas retrouvé la Foi, mais vous ne pouvez pas dire “jamais”, c’est faux. Et il reste les confréries bien vivantes, c’est une piété populaire vivace, et les ostensions septennales déploient un faste de piété populaire impressionnant qui n’est pas du folklore.

  2. Denis F dit :

    Difficile d’attaquer cette lâcheté, finalement, car si les imbéciles se sentent agressés, ils finiront par s’en prendre à des êtes vivants plutôt qu’à des statues seulement…
    Même si, en fait, cela finira quand même par arriver, voire plus vitre encore, si on continue à laisser faire, sans rien dire…
    Cela dit, en quoi les chrétiens et les racines de la France ont-ils quelque chose à voir avec cet “Etat mutilateur accusé???
    N’y a-t-il pas de monuments aux morts, de frontons de mairies ou autres pour s’en prendre davantage à l’Etat???
    En plus, l’avortement étant une mutilation d’Etat, ce ne sont franchement pas les chrétiens qu’il convient d’accuser en priorité…

  3. Marie Claude dit :

    Pour une œuvre de facture contemporaine,je la trouve jolie,la silhouette du saint est harmonieuse.Cette statue eût été en plâtre ou même en pierre,elle serait maintenant en morceaux.

    Heureusement qu’elle est en bronze,gage de solidité,par les temps qui courent,les vandales ne pouvant s’y attaquer qu’avec de la peinture!…de plus,avec des inscriptions qui n’ont aucun sens,comme le dit si bien Denis F.

  4. Gilberte dit :

    @Marie Gabrielle
    J”ai très bien connu le Limousin dans les années 1980 pour l’ avoir visité et y avoir séjourné plusieurs séjours de trois semaines pendant 4 ans. Elle était déchristianisée plus que ma province d’origine. 2 enfants seulement pour la communion solennelle dans un gros bourg; plus de prêtre (le dernier prêtre en soutane et messe traditionnelle venait d’être viré): le prêtre faisait 17km pour y dire 1 messe tous les mois. Une église fermée récemment était utilisée par un menuisier: l’autel servait d’établi pour couper son bois, à Rempnat si j’ai bonne mémoire, sinon à côté. Les choses se sont peut-être améliorées depuis sinon cette statue souillée ne m’étonne pas

Répondre

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »