La Une

Le cardinal Barbarin et la christianophobie…

4 février à 15:49
Commentaires (4)
  1. Avatar Sniper dit :

    C’est pourquoi lorsqu’on entend certains se définir comme chrétiens de gauche, on reste pour le moins perplexe. La gauche exècre depuis toujours le christianisme duquel elle tire pourtant ses grands idéaux humanistes ( même si elle s’en défend ).
    De plus quelqu’un de gauche rejette toute idée de Dieu, contrairement au chrétien. Pour résumer on ne peut être chrétien et de gauche. Ceux qui se définissent ainsi sont probablement de gauche mais il y a longtemps qu’il ne sont plus chrétiens.

    1. Avatar Michel dit :

      Je ne suis pas de gauche, mais à vous lire je vois qu’à l’inverse on peut être con et de droite…

      1. Avatar Denis FK dit :

        Etes-vous bien sûr d’être de droite, et non pas de gauche ou de centre mou?

        Car, même si Vatican II a grandement joué dans la désaffection des églises, il ne faudrait pas oublier l’époque, soit le début des années 60, période à laquelle, justement, ces “chrétiens” de gauche ont commencé à sévir et à faire “progresser” l’EGLISE, dont ce n’est pas le rôle de s’adapter à l’air du temps!!!
        Ne vous en déplaise, la politique n’a pas sa place dans une église et en présence de Dieu, et le fait est qu’être à gauche se traduit tout particulièrement par un militantisme plutôt développé…
        Je partage donc l’avis de “SNIPER” et la considération que vous lui accordez…

        A ce titre, permettez-moi de citer à votre attention Jean de la Bruyère : “C’est une grande misère que de n’avoir pas assez d’esprit pour bien parler, ni assez de jugement pour se taire.”

        En résumé, comme lu d’un anonyme un jour : “L’insulte, c’est ce qu’il reste à ceux qui n’ont ni la culture pour s’exprimer autrement, ni l’intelligence pour contrer des arguments… certaines personnes n’ont pas compris qu’elles pouvaient donner leur avis sans pour autant insulter ceux qui sont d’un avis contraire…L’insulte est en soi un constat d’échec… C’est l’expression de la misère intellectuelle…effectivement c’est l’arme du faible…
        …L’insulte n’est pas un argument et seuls des arguments sont des réponses, qu’ils soient pour ou contre…”

      2. Avatar Sniper dit :

        J’ai exposé mon point de vue, un point c’est tout mais, contrairement à vous, je ne vous ai pas traité de con. Traiter quelqu’un de con constitue une insulte; on n’est plus alors dans un débat d’idées mais dans l’invective. Si vous n’êtes pas d’accord raisonnez , argumentez mais ne versez pas dans la dispute ou la violence des mots. Ceci dit il y a autant de cons de droite que de gauche.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services