La Une

Le pape François reconnaît officiellement le génocide arménien

Commentaires (12)
  1. Michel dit :

    Le gouvernement turc n’est pas responsable des crimes d’hier ; mais en les niant aujourd’hui il s’en rend complice.

    1. Pascal dit :

      Persister dans le négationnisme c’est en effet perpétrer le crime de génocide. Lorsqu’on érige des mausolées aux génocideurs comme le fait la Turquie on est au-delà de la simple complicité.

      D’ailleurs certains considèrent, à raison semble-t-il, que le génocide des chrétiens d’Asie mineure est constant et ininterrompu jusqu’à aujourd’hui.

  2. Françoise dit :

    Au moment où le 1er génocide du XXIe siècle frappe surtout les chrétiens, il était important que le Pape dénonce – reconnaisse officiellement – le 1er génocide du XXe siècle qui a frappé les chrétiens d’Arménie cent ans auparavant. Ce qui doit surprendre M. Erdogan à qui le pape a rendu visite récemment – à la suite de quoi la construction d’une église a été autorisée en Turquie, ce qui n’était plus arrivé depuis un siècle.

  3. Gérard P. dit :

    Une église en Turquiee ?Bizard!
    Soi pour faire bonne figure?
    Ou la main tendu comme les communistes?
    Soi copain copain pour vendre le tapis pour adorer Ahla??? Vu que tous est possible!

  4. Pascal dit :

    Honte et infamie au Vatican d’avoir attendu si longtemps pour prononcer le mot !

    1. Michel dit :

      Le Vatican avait déjà reconnu le génocide arménien une première fois le 10 novembre 2000, et une seconde fois le 27 septembre 2011.

      1. Michel dit :

        Lire le 27 septembre 2001

  5. Gilberte dit :

    @Pascal
    Le Pape Jean-Paul II a prononcé le mot de “génocide ” en septembre 2001 lors d’une rencontre avec des responsables arméniens. Le Vatican n’est pas le seul pays qui reconnaît ce génocide. comment la Turquie pourrait-elle désavouer le génocide alors que le coran le donne licite. Il faudrait que les musulmans actualisent le coran mais personnes ne peut les y obliger

  6. Reine Tak dit :

    @Pascal
    Le Vatican a effectivement bien tardé à reconnaître pour ce qu’il est le génocide des Arméniens.
    Mais c’est l’honneur du pape François que de l’avoir fait, fidèle en cela à la position qui était déjà la sienne alors qu’il n’était que le cardinal Bergoglio.
    Merci.

  7. Gilberte dit :

    @Reine Tak

    Je me répète: Jean-Paul II a fait une déclaration solennelle en 2001 avec le chef de l’Eglise apostolique arménienne Karékine II qu’il avait rencontré: il a qualifié le massacre des Arméniens de 1er génocide du 20e siècle. La réaction a été moins forte car depuis les djihadistes sont apparus de plus en plus forts de plus en plus nombreux

  8. Pascal dit :

    @ Michel, Gilberte, Reine Tak

    2000 ou 2001 c’est bien tardif alors que la notion juridique de génocide remonte à 1946 et 1948.

    On peut se demander si le calamiteux « dialogue » islamo- chrétien avec sa fable des religions abrahamiques n’y est pas pour quelque chose. Surtout quand on sait que son principal initiateur, l’inverti-pédophile Louis Massignon, a imaginé un futur radieux de convergence entre islam et christianisme au moment même de ce génocide anti-chrétien appuyé par les plus hautes autorités religieuses turques.

  9. Reine Tak dit :

    @ Michel et Gilberte.
    Effectivement, le mot “génocide” a déjà été “prononcé” par le Vatican, il y a quelques années.
    Mais comme vous le dites si bien, il a été “prononcé”, ce qui n’a rien à voir avec la déclaration solennelle du pape François.
    D’ailleurs, la turquie n’a pas réagi comme elle le fait aujourd’hui, se contentant de dire que le pape Jean-Paul II était gâteux et que que l’on ne pouvait tenir compte des radotages d’un vieil homme.
    A nouveau, je remercie donc le pape François.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services