La Une

Le patriarcat de Moscou mobilise les orthodoxes pour les chrétiens syriens

26 juin à 17:07
Commentaires (9)
  1. Avatar gaudet dit :

    Je ne peux qu’ici exprimer ma profonde gratitude envers le valeureux patriarche Cyril, dont l’immense compassion et la charité tellement touchante tranche fondamentalement avec l’indifférence affichée de nos prélats français, dont le silence impressionnant tend de plus en plus à tourner au scandale, tant ils se situent en deçà des charges morales que l’Eglise leur a confiée.

  2. Avatar Rachel dit :

    (Pour la énième fois, je corrige l’apellation de guerre civile : c’est une guerre d’invasion via des mercenaires islamistes armés et cautionnés par des puissants cachés et leur but n’est pas du tout le Bien Commun de la Syrie.)

    Nous demandons…

    Aux rebelles, de nous expliquer quelle est cette rébellion qu’ils ont lancée et qui mène aux pires massacres.

    Aux gouvernements européens, français et anglais notamment, qu’ils nous disent pourquoi ils soutiennent avec autant d’énergie, une rébellion violente, alors qu’ils dénoncent la violence du régime syrien et que les actes commis par les rebelles sont si terribles.

    Au gouvernement qatari, de nous expliquer pourquoi il arme des combattants commettant des actes aussi ignobles, alors qu’il prétend vouloir financer le développement des immigrés dans les banlieues parisiennes.

    Au gouvernement turc, d’éclairer le monde sur les raisons qui l’autorisent à laisser passer à travers ses frontières avec la Syrie, des assassins de toutes sortes, tandis qu’il est très au courant des agissements de ces éléments sauvages.

    Au gouvernement saoudien, de nous expliquer si, depuis le début de l’Islam, il a eu un quelconque signe d’Allah lui confirmant que ce n’est pas un crime de tuer des infidèles. Au cas où tuer un infidèle n’est pas un crime pour Allah, violer une jeune fille, seul ou à plusieurs, est-il un meurtre pour lui ? Après que des actes similaires furent connus en Syrie, pourquoi le roi d’Arabie n’a t-il pas fait édicter une Fatwa condamnant le viol des Jeunes filles et femmes Chrétiennes ?

    Au gouvernement américain, de nous faire savoir rapidement quand va t-il commencer à menacer les assassins pour protéger les faibles et les minoritaires et cesser de le faire quand seuls ses intérêts matériels et opportunistes sont en jeu ?

    Au gouvernement israélien, pour nous rappeler le geste proposé, dans les soixante dernières années, pour résoudre l’injustice dont le pourrissement nous aura amené au gouffre syrien ; qu’il nous explique, lesquels, durant les cents dernières années, sont les plus graves : les torts causés aux juifs par les arabes ou ceux causés par les européens ?

    Sans une intervention ouverte des gouvernements mentionnés plus haut, faisant pression sur l’Arabie-Saoudite pour l’énoncé d’une Fatwa condamnant le viol des femmes et des jeunes filles chrétiennes de Syrie, nous considérerons que toutes les accusations à l’encontre du régime syrien actuel, ne sont qu’une farce criminelle et immorale, visant des objectifs cachés, qui n’ont aucun lien avec la démocratie, ou le bien du peuple syrien.

    Le Veilleur de Ninive

    * Nous lutterons cependant vaillamment par nos écrits, si des musulmans font du mal aux chrétiens et au christianisme, car nous ne pensons absolument pas que, dans l’histoire, le christianisme ait fait plus de mal à l’Islam que l’inverse.
    Publié par Le Veilleur de Ninive à 22:08 4 commentaires
    Envoyer par e-mailBlogThis!Partager sur TwitterPartager sur Facebook

    Liens vers ce message
    Libellés : Alep, Chrétiens d’Orient, Enfants
    “Allez dire au monde entier ce que vivent les habitants d’Alep et de Syrie”….

    Vidéo sur l’état d’Alep aujourd’hui

    Allez dire au monde entier, la misère que vivent les habitants d’Alep et de Syrie depuis des mois….(Cf. video ci-dessus).

    Avons-nous le droit de continuer à regarder impassible ? Sommes-nous autorisés à ne pas demander des explications, voire des comptes, à nos dirigeants qui nous surprennent par leur incapacité, leur passivité, leur complicité ?

    En attendant, face à cette situation qui dépasse un individu isolé, que pouvons-nous faire ? Égrainons le domaine des possibles.

    1 – Constater que les hommes et les femmes politiques en place, tant en Orient, qu’en Occident se sont révélés passifs sur le bien à faire et incapables de résultats, alors que leur rôle est aussi d’arrêter et résoudre les conflits.

    Souvenons-nous de leur passivité et du fait qu’elle aura été un encouragement à la violence.

    2 – Prendre conscience du fait que l’indifférence, face au malheur du peuple syrien, a pour effet de laisser le champ libre à tous les maîtres de violence, qui veulent gouverner le monde par des moyens indignes.

    Souvenez vous que l’indifférence est participante du désespoir qui tue lentement.

    3 – Se remettre personnellement en cause et se convertir à la foi de Jésus-Christ pour qu’Il intervienne dans l’histoire et dans la vie et le coeur des hommes. La violence et le désordre ne sont rien d’autres que l’effet de l’exclusion de Dieu de notre monde.

    Souvenez-vous que la religion de Jésus-Christ prône l’amour, comme don courageux de soi, même à l’égard de ceux qui sont différents ; à aucun moment de son passage ici bas, le Christ n’a évoqué la disparition des infidèles par le fil de l’épée, ou la revanche selon la loi du talion.

    4 – Retrouver la confiance en soi et dans les autres, grâce à la foi en Dieu, Père, Fils et Saint-Esprit. Admettre que tout geste favorable que nous posons a toutes les chances de rencontrer en face une âme accueillante et respectueuse.

    Souvenez-vous qu’il vaut mieux se tromper en faisant confiance que faire erreur en restant indifférent; souvenez-vous également que déployer une bonne intention à l’égard des personnes dans l’adversité, est aussi important que le résultat de l’aide qu’on tente de fournir.

    5 – Se rapprocher des organismes qui aident financièrement et humainement les populations de Syrie. Il y en a de multiples, renseignez-vous…Elles regroupent souvent des personnes sincères, qui se dévouent de leur mieux, et s’obstinent à vouloir soulager les populations martyrs.

    Souvenez-vous qu’en donnant on reçoit et qu’en accordant une aide à la victime, on lui permet de retrouver dignité, attention et respect.

    6 – Dire autour de soi et au monde entier que vous aimez la Syrie et son peuple et qu’il est intolérable de laisser les syriens vivre, plus longtemps, le scandale de cette violence que lui impose un complot ourdi par des forces qui ne veulent pas montrer pas leur visage, pour éviter d’être épinglées, et de façon à ce qu’on ne puisse donner un nom à cette laideur.

    Souvenez-vous que le Christianisme et les merveilles que la religion du Christ a répandu autour d’elle sont dus au peuple syrien qui, aux premiers temps de l’ère chrétienne, a épousé la religion de Jésus-Christ qu’elle a dynamisé, lui permettant ainsi de parvenir à Rome et de s’y épanouir.

    Oui, souvenez-vous toujours de faire le bien au peuple syrien, car le Dieu Trinitaire se souviendra alors de vous : Lorsque vous serez face à Lui, Il vous dira, “venez, vous qui êtes les bénis de mon Père; prenez possession du royaume qui vous a été préparé dès la fondation du monde. Car j’ai eu faim, et vous m’avez donné à manger; j’ai eu soif, et vous m’avez donné à boire; j’étais étranger, et vous m’avez recueilli; j’étais nu, et vous m’avez vêtu; j’étais malade, et vous m’avez visité; j’étais en prison, et vous êtes venus vers moi’…..”

    Le Veilleur de Ninive

    1. Avatar michèle dit :

      le message est long mais je suis contente de le lire car il transpire la vérité… si vous le permettez j
      e vais le copier et le faire suivre. Merci

      1. @michèle

        N’hésitez pas !

  3. Avatar Rachel dit :

    Oui : Au Patriarche Cyril, merci du fond du cœur.

  4. Avatar Tchetnik dit :

    “”Souvenez-vous que la religion de Jésus-Christ prône l’amour, comme don courageux de soi, même à l’égard de ceux qui sont différents ; à aucun moment de son passage ici bas, le Christ n’a évoqué la disparition des infidèles par le fil de l’épée, ou la revanche selon la loi du talion. –

    -Soit mais Il n’a pas non plus légitimé le fait de laisser massacrer ou trorturer ses frères et soeurs dans la foi.
    S’Il nous demande de ne pas attaquer ni d’être animé d’esprit de vengeance, Il nous demande quand même (en reprenant d’ailleurs le Prophète Jérémie) d’agir aqvec justice et dignité et de protéger les plus faibles de l’indignité et de la bestialité des plus forts.

    La foi des uns ne devant pas faire le martyr des autres, il n’est d’aucune grandeur spirituelle de laisser des innocents se faire tuer.

    “Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis” a dit le Christ et Saint Paul a bien rendu hommage aux ancêtres qui triomphèrent lors de guerres.

    Autrement, c’est réjouissant de constater que l’Église Russe possède un sens si grand et si général de la Chrétienté, cela ne date pas d’hier d’ailleurs.

    C’est un peu dommage que les églises russes en émigration ne partagent pas cette vision des choses…

  5. Avatar btk dit :

    les Eveques de France vont-ils s’aligner sur le Patriarcat de Moscou ???

    que fait l’episopat francais, a part de rares eveques ??? n’entendent-ils pas la Voix du Pape Francois, dont certains non-dits sont eloquents ????

    nos eveques de france sont-ils en vacances ???? et depuis quand les eveques et les pretres partent-ils en vacances, surtout quand la situation appelle a la mobilization generale…

  6. Avatar Melmiesse dit :

    en France il y a l’AED ou l’Œuvre d’Orient: mais si la quête était faite dans la paroisse pour leur être reversée, elle en serait facilitée

  7. Avatar michael dit :

    Le patriarche de Moscou lance un appel aux fidèles de l’Église orthodoxe russe, destiné à recueillir de l’aide humanitaire pour le peuple syrien

    juin 26, 2013 CLevalois

    « Éminentissimes archipasteurs, révérendissimes pères, chers frères et sœurs !

    Au cours de presque deux années, les hostilités se poursuivent en Syrie. Pendant tout ce temps, des dizaines de milliers d’hommes ont péri dans ce pays, parmi lesquels un grand nombre de vieillards, de femmes et d’enfants, des citoyens paisibles. Une partie importante du peuple syrien est composée de gens qui partagent la même foi que nous. Dans la ville de Damas se trouve le centre de l’un des patriarcats orthodoxes les plus anciens, celui d’Antioche. Et aujourd’hui, dans les rues de cette ville, qui garde le souvenir de l’apôtre Paul, des labeurs ascétiques et des œuvres des saints anciens, coule le sang humain. Sur cette terre biblique, où vivaient dans la paix, côte à côte, chrétiens orthodoxes et musulmans, des lieux et des objets saints sont aujourd’hui souillés, des églises sont livrées à la profanation, des chrétiens sont chassés de leurs foyers, sont persécutés, voire souvent tués et torturés. Les maisons sont détruites, les infrastructures anéanties, les produits alimentaires et les médicaments manquent, beaucoup de gens sont sans abris. Certains sont partis chez des parents, d’autres ont trouvé refuge dans des lieux prévus à cet effet, tandis que d’autres encore ont été contraints de fuir dans les pays voisins, où souvent personne ne les attend.

    Notre propre peuple a vécu cela, il n’y a pas si longtemps. Durant les années de la révolution, de la guerre civile et des persécutions contre l’Église, des milliers de nos compatriotes ont été exterminés. Parmi eux, nombreux étaient les hiérarques, les prêtres, les moines et les laïcs. Nous vénérons les exploits des nouveaux martyrs et confesseurs de Russie. En même temps, nous ne saurions être indifférents au fait que, maintenant, coule le sang innocent.

    Tout comme vous, nous ne pouvons arrêter cette guerre, mais nous pouvons prier ardemment pour sa cessation rapide et prêter assistance aux hommes qui souffrent, dont nos frères chrétiens.

    Dans la parabole sur le bon Samaritain (Lc X, 29-37), le Seigneur Jésus-Christ montre clairement qui nous devons considérer comme notre prochain : c’est celui qui a besoin d’aide. Même s’il s’agit d’un homme dont les points de vue, la religion, sont différents, s’il vit ailleurs. Celui qui avait souffert des bandits était précisément tel pour le bon Samaritain.

    Je vous demande de suivre l’appel du Christ et d’aider notre prochain, c’est-à-dire ceux qui ont particulièrement besoin, maintenant, de soutien et d’assistance.

    Dans ce but, je bénis l’organisation de collectes de fonds destinés à aider les nécessiteux en Syrie dimanche prochain dans toutes les paroisses de l’Église orthodoxe russe. Les dons doivent être versés sur le compte du département synodal de bienfaisance ecclésiale et de service social, auquel est confiée l’organisation de cette bonne action. À l’issue de cette collecte, les fonds seront transmis au Patriarcat d’Antioche.

    Je pris pour la cessation de l’effusion de sang et le rétablissement de la paix en terre syrienne et j’espère que nos offrandes seront agréables à Dieu ».

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services