La Une

Leader Vocal : “Ils préféreraient nous voir morts”

Commentaires (5)
  1. Avatar Pascal dit :

    C’est certain. Ei il y a des collabos dans la place. Le Père Lelong n’avait-il pas déclaré à Jean-Pierre Péroncel-Hugoz : « Je préférerais voir les chrétiens du Liban morts plutôt que de savoir qu’ils on dû tuer leur prochain pour survivre » !

  2. Avatar Gilberte dit :

    tuer son prochain pour survivre, c’est empêcher son prochain de continuer,et de commettre des péchés mortels car après ma mort, d’autres seront aussi tués qu’il faut protéger, et l’assassin continue d’être criminel

    1. Avatar Doudounette dit :

      ABSOLUMENT !
      Et d’ailleurs, la Bible ne dit pas qu’il faille se laisser massacrer sans rien faire !
      Enfin quoi, que nos ecclésiastiques soient réalistes, quand même !!!!!!
      Ils sont bien au chaud, mais ne vivent pas les situations dramatiques des chrétiens persécutés.
      Pire, certains d’entre eux sont même d’accord pour vendre ou donner nos églises aux muzz pour en faire des moquées et ce, en France !
      Si la pétition a atterri chez vous, signez-la et faites-la circuler pour empêches ces mauvais apôtres de continuer à trahir Jésus !!!

  3. Avatar Gisèle dit :

    Quand un grand père, demandait au père Toufic, curé de Maaloula en Syrie : J’ai 7 petits enfants . Devrai je les laisser assassiner sans rien faire, à cause du commandement : tu ne tueras point ??
    Celui ci lui a répondu : votre devoir est de défendre les plus faibles .

    1. Avatar Charlotte Parc dit :

      @Gisèle
      Attention à l’orthographe !
      Il y a longtemps que je n’ai pas fait ma puriste sur ce blogue (et je suis trop souvent moi-même fautive, faute de pouvoir me corriger une fois le message parti ; il y a des années que je réclame un système informatique qui permette de corriger ses contributions), mais là vous avez écrit le contraire de ce que vous vouliez dire !
      “Devrai je les laisser assassiner sans rien faire, à cause du commandement : tu ne tueras point ??” écrivez-vous.
      Passons sur le “devrais” qui devrait être au conditionnel et avec un tiret vu l’inversion du sujet “Devrais-je” , mais surtout “assassiner” à l’infinitif signifie : “Devrais-je les laisser être des assassins…”. Alors que vous vouliez évidemment dire dire : “Devrais-je les laisser être assassinés ….”. Donc en bon français sans faute, cela s’écrit : “Devrais-je les laisser assassinés…”

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services