La Une

L’École Normale Supérieure soutient la cathophobie

Commentaires (23)
  1. Avatar SandraENSCachan dit :

    Bonjour
    Il faut préciser une petite chose: il s’agit de l’ENS… d’Ulm (Paris, rue d’Ulm). Les ENS de Cachan, de Ker Lann et de Lyon n’ont pas ce problème (à ma connaissance). Ne nous mettez pas tous dans le même sac svp, et n’encouragez pas l’ENS d’Ulm à s’accaparer le nom “ENS” en oubliant qu’ils ne sont que l’une des 4 ENS en France.

    1. @Sandra

      Merci. J’ai intégré votre précision… Curieux que cette ENS de Paris soit passée en moins d’un demi siècle du maoïsme le plus puritain an “pansexualisme” le plus échevelé…

      1. Avatar martin dit :

        Faudra t-il créer des associations de défense appelées ‘homopholie dans les années qui viennent ? Je réitère ma conviction que toutes ces marques anti catholiues ou anti chrétiennes sont d’ordre satansistes plus que franc- maçons ou prola¨laics… La laïcité est censée respecter la coexistentialité des religions et en l’occurence de la foi chrétienne . Ici , il n’y a pas manque de respect , mais tentative d’élimination simple de tout ce qui porte le nom, la couleur, les symboles et l’Esprit du Christ ( insupportables pour tout adepte sataniste )

    2. Avatar Henry dit :

      Les élèves de l’ENSET (Ecole normale supérieure de l’enseignement technique) de Cachan qui se croient normaliens (et saisissent toutes les occasions pour le proclamer, complexe d’infériorité oblige), c’est toujours très drôle.

      1. Avatar Georges dit :

        Le complexe de supériorité des normaliens de la rue d’Ulm qui se croient d’une essence supérieure n’est pas moins drôle – et parfaitement anachronique !
        Pour revenir à l’objet de cet article, il est à craindre que la cathophobie ne s’embarrasse guère des querelles de chapelles entre ENS et ne soit plutôt hélas un élément fédérateur dans l’ensemble du paysage intellectuel de notre pays.

    3. Avatar philippe dit :

      Merci ! pour la précision.

  2. Avatar jean-baptiste dit :

    Homânerie!

    1. Avatar Aleth dit :

      Bien trouvé.

  3. Avatar Hubert dit :

    “une infime minorité toujours si prompte à exiger qu’on la respecte ne manifeste aucun respect pour les autres, en particulier pour les catholiques”

    on peut décliner :

    une infime minorité toujours si prompte à exiger qu’on la tolère ne manifeste aucune tolérance pour les autres, en particulier pour les catholiques

    ça marche aussi avec gentillesse, amour, partage… bref, toutes les valeurs du catholicisme

    Moi, moi, moi. Je prends, tu donnes sinon je crie

  4. Avatar eljojo dit :

    Simple précision, ce fait n’a rien de nouveau, ça fait des années que ce club a pris ce nom.

  5. Avatar Un normalien (d'Ulm) dit :

    L’ “Homônerie” est loin d’être une nouveauté ; elle doit exister depuis déjà plusieurs années. Depuis, les catholiques sont exclusivement désignés sous le terme (traditionnel il est vrai) de talas, pour éviter confusions et malentendus.
    Il ne faut pas oublier, à propos de l’ENS Ulm, les envolées anticatholiques de M. Fassin, professeur de sociologie, les textes d’anthologie du “collectif féministe”, les affiches d’Act Up invitant à tuer les chrétiens placardées partout dans la quasi-indifférence générale, un article de “L’Agité du Bocal” (une feuille politique des élèves d’extrême-gauche) invitant à débarrasser l’Ecole des dangereux anti-IVG, ou un formidable courriel des candidats CGT-Sud au Conseil d’Administration (je peux le retrouver si cela intéresse les rédacteurs de ce site), invitant au nom de la démocratie à détruire le “conglomérat de réactionnaires” dont l’existence a été révélée à l’Ecole par les manifestations contre la loi Taubira (mais il faut préciser, pour être exact, que lesdits candidats, après ce message comminatoire, ont essuyé un revers sans précédent et parfaitement inattendu).
    Pour être juste, il faut dire également que la majorité des élèves ne s’intéressent pas à ces questions.

    1. Avatar Maurice dit :

      Que les élèves ne s’intéresse pas à ça est une chose, mais c’est le fait que cela existe qui n’est pas acceptable !
      Ils sont pire que les musulmans.

  6. Avatar francois dit :

    Ems de Paris réunit des gens plutôt intelligents, ce qui ne justifie en rien un droit de mépriser ni une liberté d’insultes. Il y a aussi la valeur morale qui est accessible non par la facilité d’apprentissage, mais par la volonté de comprendre les autres, de se mettre à leur place et d’exercer pour cela une humilité et une réserve suffisante. Il y aurait moins de conquérants, moins de dictateurs, moins d’idéologues qui conduisent aux massacres, moins d’irresponsables du bien commun et de l’avenir, si des gens dits intelligents, d’Ems de Paris ou d’ailleurs, n’étaient pas des vaniteux qui se rendent ridicules, voire dangereux, par les excès d’un discours inadapté et sectaire. Ils oublient la formidable esthétique du christianisme qui a montré en le sublimant le chemin de la solidarité, de l’amour et de la paix. (Prix de l’éducation à la paix de l’UNESCO 1997)

    1. @françois

      ENS, François, ENS… Soyez à ce que je dis…

  7. Avatar francois dit :

    EMS veut dire Enseignement Minable Supérieur.

    1. @françois

      Sauf qu’il s’agit de l’ENS…

  8. Avatar Antigone dit :

    ENS…Enseignement Nul de Satrape

  9. Avatar Un normalien, et catholique dit :

    Voici quelques éléments qui pourraient venir éclairer la discussion.

    Avant tout, je voudrais dire qu’il est peut-être risqué de considérer qu’il y a cathophobie quand ce n’est pas vraiment avéré. Tout le monde connaît la moquerie que l’on entend sur les juifs qui se cognent à un lampadaire en marchant et qui le traitent d’antisémite. Il ne faudrait pas donner de ce côté-là (on peut aussi penser à Pierre et le loup, selon les préférences). Autrement dit, pour tous les vrais cas de cathophobies qui existent, soyons attentifs : si on montre au monde qu’on se sent stigmatisé quand lui (le monde) ne le trouve pas, on risque d’autant plus de stigmatisation, ça me fait peur.

    Alors, pourquoi je trouve personnellement qu’il n’y a pas, ici, stigmatisation.
    L’appellation “Homônerie” a été créée vers 2007, par la personne qui a repris la présidence du club (hétérosexuelle au demeurant). Le club s’appelait alors Hnt (pour Homonormalité). A cette époque, personne n’a considéré qu’il y avait “normalophobie”, quand bien même le nom du club reprenait l’appellation “normalien”.
    En changeant le nom, la présidente de l’époque voulait rompre avec un passé dans lequel le club ne servait qu’à faire des réunions discrètes et secrètes. Elle voulait faire des discussions, ouvertes, conviant qui veut. Bien entendu, le petit nom “homônorie” était un jeu de mot, mais il avait aussi pour but de faire référence à l’Institution qu’est l’aumônerie permettant, dans un contexte certes différent, des discussions. On devrait être fier d’inspirer ce genre de mouvement. Ce club n’a jamais à ma connaissance eu de propos anticatholiques, il y a toujours eu du respect. Je me souviens même qu’elle nous renvoyait, lors de la présentation des clubs, celles et ceux qui s’étaient trompés de stands (oui, certains se trompent d’orthographe…).
    Une dernière précision, l’appellation tala est bien plus ancienne, elle nous désigne parce qu’on va-t-à la messe, contrairement aux protestants qui vont à l’office (les talo). Ce nom a toujours été gardé par les présidents catholiques, signe d’humour et de partage des croyances.

    J’ai peut-être été un peu long, j’en suis désolé, mais je voulais donner ma vision des choses avant que d’autres mettent de l’huile sur le mauvais feu.

    1. Avatar normalienne dit :

      Merci à “un normalien, et catholique” pour son commentaire réfléchi, juste et clément. Pour le reste.. j’ai les larmes aux yeux : je ne crois pas que l’on puisse être de la même Eglise.

  10. Avatar frannot dit :

    Normale Sup a tjs eu une mauvaise réputation de laïcards anticléricaux…
    Et quand on pense qu’ils sont la future élite de la Nation (comme Sciences Po), qu’une partie va (dé)former nos chères têtes blondes – on peut compter sur eux pour l’enseignement du gender, qu’une autre va faire de la recherche… sur les embryons, par ex….

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services