La Une

Malaisie : affrontement entre le gouvernement et l’Église catholique sur le terme “Allah”

22 juillet à 16:18
Commentaires (11)
  1. Avatar axel dit :

    Bonjour , par exemple les chrétiens du Pakistan disent Khuda ou Khudawanda mais jamais Allah qui est une divinité guerrière babylonienne … dans nos bibles il y a plein de nom pour désigner Dieu ( Adonai, l’Eternel , Elohim …etc ) alors pourquoi pas dans leur bibles aussi …

    1. Avatar theofrede dit :

      à ma connaissance, les chrétiens de Malaisie ne parlent ni ourdou, ni hébreu, ni français, mais malais; il est donc normal qu’ils utilisent le nom malais de Dieu, n’en déplaise à leurs compatriotes musulmans; c’est la première fois que je lis qu’Allah est le nom d’une divinité babylonienne; jusqu’à présent j’avais toujours lu que c’était un mot arabe, et que ça désignait avant l’Islam une divinité arabe
      j’espère aussi qu’on verra disparaitre de ce blog le mot “allahicité” qui est proprement blasphématoire; ce qui caractérise l’Islam, ce n’est pas le culte de Dieu, même appelé Allah, c’est la prédication de Mahomet; en français classique, on parlait de mahométisme et de mahométans

      1. @theofrede

        Je ne crois pas avoir utilisé le mot “allahicité” dans mes posts. Peut-être figure-t-il dans une citation ou un commentaire qui sont de la responsabilité de leurs auteurs.

      2. Avatar Daniel dit :

        Très peu de catholiques parlent hébreu mais nous disons “Amen” et je pense que dans ce pays il y a plein de mots empruntés (des anglicismes par exemple) donc il peuvent dire “Yahvé” par exemple.
        En tout cas cela serait fort instructif que nos évêques comprennent que seuls eux pensent que nous prions le même Dieu que les musulmans; les musulmans ne pensent pas prier le même Dieu que nous car nous associons au Dieu unique un fils “consubstantiel au Père” et ça ils ne sont pas près de l’admettre car ça serait abjurer la foi musulmane. A la limite, associer le Saint Esprit ne les soucie guère.

      3. Avatar chamois dit :

        C’est vrai, en France on ne parlait que de Mahomet ou de Mahométans ! Et le nom Allah n’est pas employé que par les Mahométans, il signifie “Dieu”, je crois en arabe.

        1. Avatar chamois dit :

          Je suis contente de lire les commentaires des érudits qui m’apprennent ce que je ne savais pas!

  2. Avatar Sonia dit :

    Seulement ceux qui n’ont pas d’expérience avec le monde musulmans peuvent penser qu’un dialogue entre chrétien et musulman peut emmener à une ouverture quelconque.
    À mon avis le dialogue est impossible tant et aussi longtemps que la bonne foi n’existe pas et elle n’existera jamais! Car c’est la force de l’Islam que de continuellement et sciemment déformer le message chrismale car c’est de cette façon qu’il réussit à rallier des adeptes, non pas en expliquant l’Islam mais bien en critiquant le christianisme.
    C’est pour cette raison il faut se consacrer à parler publiquement pour expliquer la spiritualité chrétienne. Le message de Jésus-Christ tout en s’abstenant à critiquer publiquement ou à se moquer des versets du Coran.
    Il est également important de renforcer la foi chez les Catholiques car ces derniers sont perdus avec les cours dites “D’histoire des religions”, donnés dans les écoles publiques de France.
    Même entre chrétiens pratiquants, timides et non croyants, il faut se respecter et avoir une approche pédagogique/psychique non contraignante non attaquante mais bien accueillante. Je crois qu’il faut toujours parler avec compassion et fraternellement.

  3. Avatar vijay dit :

    allah est une divinité païenne père des déesses al lat al manat et al uzza, vénérées elles aussi par le faux prophète mahomet.
    L’utiliser pour un chrétien est un peu comme si un français appelait Dieu Toutatis ou un italien Jupiter;
    Sans pour autant céder face aux païens, il serait utile sur le long terme de décourager l’emploi de ce terme païen pour le remplacer par un terme plus approprié. Les malais doivent bien avoir ce mot dans leur langue sans avoir besoin de recourir à l’arabe.

    1. Avatar Pierre dit :

      Le mot Dieu n’a pas toujours signifié le Dieu des Juifs, des Chrétiens et des Musulmans. À cet égard il n’est pas différend du mot Allah. C’est au moment de la christianisation de l’Europe qu’il est passé de dieu à Dieu, et que les anciens dieux, qui portaient un nom en propre compte-tenu de leur nombre, ont dû être abandonnés… sous la contrainte de l’autorité impériale romaine d’abord, du pouvoir franc ensuite. Chacun traduit dans sa langue ce mot. Le choix d’Allah en langue arabe ou autre n’est donc pas déraisonnable ni critiquable, peu importe ce qu’il a pu signifier avant. Et s’il doit se partager entre adeptes de religions différentes, quelle importance : Dieu est unique. Le reste n’est qu’une question de religion. Créé par Mahomet à partir du modèle des Juifs et des Chrétiens, l’Islam a d’abord mis fin aux religions païennes de la péninsule arabique avant, emporté par son succès militaire, de s’en prendre aux Juifs puis aux Chrétiens, sous le prétexte d’être la vraie religion, alors qu’il ne s’agissait que d’étendre la puissance arabe. Entre-temps, l’opposition est devenue mortelle, avec un goût de vengeance, comme au moment des guerres de religion du XVIème siècle, à cette différence que s’opposent en même temps deux mondes, un monde civilisé décadent et un monde en voie de développement manipulé par plusieurs sectes rivales (une chance !) et certains pouvoirs socialistes moteurs de la décadence occidentale qui pensent tirer leur épingle du jeu (le retour au culte de l’Être suprême professé par un ministre est éloquent).
      La vérité est que n’importe quoi peut exciter les passions à l’extrême, surtout quand la force redoutée de l’un n’est pas utilisée contre l’autre, à la grande surprise de ce dernier qui croit en mériter l’intervention, et qui poursuit alors son harcèlement et le fera jusqu’à ce que le rapport de force s’inverse, ou qu’un coup d’arrêt tombe. L’instauration de la pensée unique, ici et là, est responsable du délabrement mondial résultant.

  4. Avatar Edmond dit :

    En même temps, le dieu des musulmans, Allah, n’est pas le vrai dieu, mais n’étant ni trine, ni père, ni tout puissant puisqu’il est limité dans ses choix ( il ne peut être père, ni trine) il ne peut être considéré par un chrétien comme le vrai Dieu. Allah n’est pas Dieu pour un chrétien . Alors pourquoi ne pas prendre un autre mot.. simple suggestion!

  5. Avatar Melmiesse dit :

    avant le 14e siècle la Malaisie avait une religion indo-bouddhique, au 14e siècle elle s’est convertie à l’islam, et ce n’est qu’au 16e que les chrétiens sont venus convertir (Saint François Xavier) le mot Alla existe-t-il chez les bouddhistes? sinon il est à craindre que le nom du dieu des musulmans ait été utilisé pour évangéliser les Malais avec maladresse

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services