La Une

Malaisie : faux prêtre et fausse religieuse exhibés pour dénoncer la « christianisation » des musulmans

21 mai à 09:31
Commentaires (3)
  1. Avatar Elisabeth dit :

    le probleme avec le mot “Allah” est qu´il est chargé négativement par le Coran. Plus on connait le Coran, plus on est amené a penser que l´Allah en question n´a rien a voir avec le Dieu d´amour, mais que ca serait plutot Satan.

    1. Avatar Kanjo dit :

      allah n’est que la traduction en arabe du mot dieu. Ce n’est pas le nom d’une quelconque divinité, c’est le mot dieu. Donc on ne peut pas en utiliser un autre. Même en utilisant au maximum des expressions du genre le Seigneur, le très haut. Yahvé…on finit toujours par vouloir dire clairement que la divinité qu’on prie est un dieu ! que le dieu en question soit vrai ou faux, le dieu des musulmans ou le Dieu des chrétiens, ou même Krishna ou le veau d’or, un dieu est un dieu, donc on est bien obliger de l’appeler dieu !
      Ces gens là veulent interdire aux chrétiens d’appeler un chat un chat pour pouvoir ensuite (dans quelques dizaines d’années) les accuser d’athéisme…et les tuer.

  2. Avatar Françoise dit :

    “Des chrétiens ennemis des musulmans, animés de mauvaises intentions envers les musulmans”. Ce qui s’appelle en psychologie/psychiatrie de la projection, soit accuser autrui de ce que l’on fait soi-même. Il faut donc lire à l’envers : “des musulmans ennemis des chrétiens, animés de mauvaises intentions envers les chrétiens”, et la vérité est ainsi rétablie.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services