La Une

Malaisie : les Bibles saisies ne seront pas rendues et d’autres tracasseries menacent les chrétiens

26 juin à 15:50
Commentaires (2)
  1. Avatar Gilberte dit :

    le droit à utiliser le mot “Allah “en Malaisie orientale est du ressort de l’ Etat , dans les autres états de la Malaisie péninsulaire l’autorisation dépend des législations locales, d’où la confusion des rôles respectifs des tribunaux civils et des tribunaux de la charia , ainsi que la hiérarchie des lois entre la Constitution, les lois fédérales et les lois votées dans les différents états de la Fédération de Malaisie. Ainsi les islamiques se faufilent dans toutes les juridictions pour imposer la charia, les tribunaux islamiques deviennent supérieurs aux tribunaux civils: le 11 juin, le ministre de la justice avait demandé de rendre les bibles saisies C’est un bel exemple d’incompatibilité de la charia et des lois d’une république

  2. Ils ont raison d’interdire d’appeler le Dieu unique et véritable de la bible, allah, car le Dieu d’abraham, d’isaac et d’israel se nomme YAHWEH.
    On peut aussi l’appeler YESHUA (jésus-Christ) qui signifie Yahweh Sauve.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services