La Une

Manosque : réaction du CNEF à l’incendie criminel du Centre évangélique

20 mai à 06:51
Commentaires (5)
  1. Avatar Alcmène dit :

    J’aimerais qu’il y ait une réaction et une enquête après tout acte de vandalisme dans les églises et surtout qu’on en parle d’avantage dans les media où une large part est réservée aux autres religions

    1. @Alcmène

      Nous le souhaiterions aussi, mais notre Observatoire en parle lui : faites-le donc connaître ! Cela suppléera aux silences que vous constatez dans d’autres médias…

  2. Avatar Clémence dit :

    Shalom !
    Combien je trouve dommage de se dire « chrétien », ce qui signifie « petit Christ », et de passer le temps à Lui désobéir et ne faire aucun cas de Ses paroles. À Le renier, nous perdons beaucoup !
    Que dit le Maître à Ses disciples ? « On vous offense, pardonnez ! Priez pour ceux qui vous persécutent, bénissez ceux qui vous maudissent, proférant toutes sortes de méchancetés contre vous ! »
    Au Calvaire, quand Il fut martyrisé de la pire manière, Jésus n’a pas riposté par des injures à ces tortionnaires. Il a eu pitié d’eux et a prié Son Père de leur pardonner. Noble démarche à imiter sans modération !
    Si nous commencions à obéir à cet ordre ! Si nous priions pour nos adversaires ! Ils ignorent qui, derrière eux, les manipule, mais vous qui vous dîtes « chrétien » et lisez –je l’espère- la Bible, vous savez que ce n’est pas contre des hommes que nous devons lutter mais contre les puissances infernales qui les chevauchent. Alors le monde serait-il moins violent, moins irrespirable et plus fraternel.

    Chrétiens, réveillons-nous !!! Il est déjà très tard… Trop tard ?
    ♥♥♥

    1. Avatar Jofel dit :

      Sans entrer dans la polémique pour votre jugement envers ceux qui confessent le nom du Seigneur, la question posée est celle-ci: Le pardon peut-il être accordé sans l’acte de repentance? Si c’est votre conviction, pourquoi Jean le baptiste prêchait-il le baptême de repentance? A ma réflexion, au Golgotha le Christ, en priant le Père de pardonner à ses ennemis, a ouvert la voie au pardon. La repentance est donc le chemin préparatoire qui mène au pardon, selon ce qui est écrit: “Voici, j’envoie devant toi mon messager, qui préparera ton chemin (celui de la repentance)(Marc 1:2) Jésus venant ensuite , par son sacrifice, ouvrir la porte du pardon. Obéissant à la parole du Seigneur, le “Chrétien” (comme vous le soulignez) est donc en mesure de pardonner à son ennemi, pour autant que celui-ci regrette son acte et demande à être pardonné, n’est-ce pas? S’il n’y a pas de repentance, la conclusion est : Apocalypse 9:20,21 et son lien 19:21. Bonne lecture.

  3. Avatar Maysie dit :

    Je souhaite que l’on trouve les auteurs du crime et qu’on les nomme, qu’on montre leurs visages et qu’on leur fasse dire pourquoi ils ont mis le feu à ce lieu saint et innocent.
    Le pire dans tout cela, c’est l’anonymat du criminel.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services