La Une

Martigues : le maire réagit au vandalisme dans les églises

Commentaires (9)
  1. Maurice dit :

    Étymologiquement, le maire n’a pas tord, mais il serait bon d’appeler un chat un chat, détruire tout ou parti des symboles religieux est pour nous qui sommes concernés de la christianophobie.
    Le maire l’est pour tous ses administrés et faire le nécessaire pour que ceux de ses administrés chrétiens qui sont concernés ne se sentent plus brimés en aidant le prêtre à l’installation de la vidéo surveillance ferait sont rôle de maire.
    Des fidèles pourraient se relayer pour être présent dans les églises pour décourager (il ne faut pas avoir de courage pour détruire des objets de culte, mais je n’ai pas d’autre mot en commentant) ceux qui dégrade et détruise nos symboles.

  2. Maysie dit :

    Communiste ou pas, le maire a dit ce qu’il fallait dire, demandé ce qu’il fallait demander: trouver les malfaiteurs et installer une video-surveillance.
    Il ne manque plus que l’exécution.

  3. Gérard P. dit :

    Est -il possible que d’un côté une personne combat le religieux vu que s’est l’opium du Peuple, et par ailleurs défendre le religieux,ou tout tout simplement un future musé ?

  4. Martinjl dit :

    Il faut croire que la religion Chrétienne est un rempart à la progression d’autres religions qui ne supportent pas que l’humain soit respecté comme étant l’oeuvre de Dieu et non pas un outil pour asseoir leur puissance.

  5. Denis F dit :

    Ce maire communiste doit encore être inféodé à l’URSS, de l’époque de Don Camillo.
    On ne peut pas lui en demander plus!
    Mais il sera peut-être bien content quand les cloches sonneront quand même le glas pour ses sbires ou acolytes…

  6. balanine dit :

    Il est quand même scandaleux de constater que : lorsqu’une salle de prières (qui en réalité n’en est pas une) subi des dégradations – en Corse par exemple – l’état se met à la poursuite de ceux qui ont fait ces dégradations. Mais lorsqu’il s’agit d’une Eglise ou de tout autre lieu de culte des CATHOLIQUES, alors là c’est bizarre RIEN N’EST FAIT ! Marre de ces mafieux qui nous gouvernent.

  7. Gilberte dit :

    Le maire dit que le vandalisme des églises existe partout, ce qui dédouane sa commune, il suffit de fermer les églises, il ne manque pas de toupet!
    Si cela est un phénomène de société, qu’il admette que les portes ouvertes des églises ont toujours existées, que l’insécurité est un phénomène récent, inconnu lorsque le christianisme imprégnait la société: peu de vols, de policiers agressés, de commerçants rançonnés, pas d’églises incendiées, de personnes agressées à la tombée du jour

    1. Charlotte Parc dit :

      “L’insécurité est un phénomène récent, inconnu lorsque le christianisme imprégnait la société : peu de vols, de policiers agressés, de commerçants rançonnés, pas d’églises incendiées, de personnes agressées à la tombée du jour…”

      Mais dites donc, dans quels livres avez-vous appris l’Histoire de notre “Occident chrétien” ?

      Que le monde était magnifique à l’époque mérovingienne, un vrai paradis, la jeunesse y était si vertueuse !
      “Les voleurs de grands chemins” et les carrefours dénommés “à la grâce de Dieu”, jamais entendu parler @ Gilberte ?
      Etles centaines de guerres en Europe depuis 2000 ans, jamais entendu parler non plus ?

      Cessez de faire de l’angélisme sur le dos de l’Histoire. Le Moyen-Âge “chrétien” n’était pas un monde de bisounours !

      L’être humain n’a pas changé d’un poil depuis sa création : marqué par le péché originel, bien plus prompt et enclin à faire le mal que le bien, il n’est ni meilleur ni pire qu’il y a des siècles ou des millénaires.
      “Tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu” Romains 3,23
      Imaginez-vous @Gilberte que Paul a écrit à son cher ami Timothée cette phrase : “Sachant bien que la loi n’est pas faite pour le juste, mais pour les méchants et les rebelles, les impies et les pécheurs, les irréligieux et les profanes, les parricides, les meurtriers, les impudiques, les infâmes, les voleurs d’homme, les menteurs, les parjures et tout ce qui est contraire à la saine doctrine…” (1 Timothée 1,9) et si Paul a écrit cela, c’est bien que ces faits existaient dans la société méditerranéenne d’il y a 2000 ans, ils ne sont pas sortis de l’imagination de l’apôtre pour faire une belle lettre à Timothée !

      Et 750 ans avant Jésus-Christ, Ésaïe (ou Isaïe, c’est le même prophète) a écrit ceci “Malheur à ceux qui appellent le mal bien, et le bien mal, qui changent les ténèbres en lumière, et la lumière en ténèbres, qui changent l’amertume en douceur, et la douceur en amertume ! Malheur à ceux qui sont sages à leurs yeux, et qui se croient intelligents !…” (Esaïe 5,20-21).
      La corruption morale de la société d’alors (il y a 2750 ans) valait bien la nôtre, si j’en crois ces versets.

      Alors basta du “c’était mieux avant !” Et c’est une grand-mère de presque 67 ans qui vous l’écrit !

  8. Pascal dit :

    Incivilités : mot euphémique pour qualifier les crimes et délits des allochtones.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

  • Types de fichiers acceptés : jpg, jpeg, png, gif.

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services