La Une

Martyrs de Libye : une nouvelle icône égyptienne

Commentaires (9)
  1. Michel dit :

    Merci pour cette belle icône
    Le martyr noir (ce serait bien d’avoir confirmation de son identité) est au centre comme il était au centre sur la plage de Libye où les 21 martyrs ont été égorgés ; c’est lui que s’était “réservé” le chef du commando de tueurs masqués.
    On devine sur l’icône, sous l’autel derrière les 21 “la foule immense, que nul ne pouvait dénombrer, une foule de toutes nations, races, peuples et langues. Ils se tenaient debout devant le Trône et devant l’Agneau, en vêtements blancs, avec des palmes à la main. (…) L’un des Anciens prit alors la parole et me dit : « Ces gens vêtus de blanc, qui sont-ils, et d’où viennent-ils ? » Je lui répondis : « Mon seigneur, toi, tu le sais. » Il me dit : « Ils viennent de la grande épreuve ; ils ont lavé leurs vêtements, ils les ont purifiés dans le sang de l’Agneau.”
    (Apocalypse 7, 9.13-14)

  2. angel dit :

    J’aime beaucoup cette nlle Icône
    Les martyrs ne portent plus leurs combinaisons oranges (signe de leur emprisonnement )Mais là ,ils portent le vêtement blanc signe du pardon et de la sainteté merci de ce partage

  3. marie dit :

    La partie supérieure de l’icône est à mes yeux extrêmement dérangeante. Le Christ en croix s’inscrit sur un fond “égyptianisant” qui ne dessine rien d’autre que le triangle de la tête du diable.
    Résultat d’une stylisation à outrance. Peut-être. En tout état de cause, moins que canonique. Finalement, une provocation.

    1. Michel dit :

      Je rêve !

    2. Maysie dit :

      À Marie
      C’est l’arche d’alliance avec les chérubins-anges de part et d’autre; le Christ au-dessus du propitiatoire, lieu d’où parle le Seigneur. Et dans l’arche, à l’endroit où étaient déposées les tables de la loi: les 21 martyrs chrétiens ressuscités avec le Christ ( cf. Jn 20, 13 )

  4. Gilberte dit :

    la première icône montrait les martyrs à l’instant du sacrifice, la 2e icône montre les martyrs accueillis au paradis avec ceux qui les ont précédés, moins tragique, plus apaisée

  5. Maysie dit :

    C’est une belle chose que la bestialité brutale soit ainsi confiée à Dieu dans l’icône représentant ses martyrs . Et la référence à l’Agneau égorgé de l’Apocalypse nous rappelle que ces temps sont vraiment les derniers.
    L’Assomption des martyrs de Lybie fera date.
    Merci à l’ Egypte d’aujourd’hui , aux hommes de coeur qui gouvernent ce pays et en qui nous mettons notre espoir.
    Et s’il en était besoin, soyons reconnaissants envers tous ceux qui ont résisté et résistent aux iconoclastes.

  6. C.B. dit :

    Quelqu’un peut-il nous donner la signification des vingt-et-un ovales de l’autel: vingt-et-une hosties? vingt-et-une auréoles?
    Je reste toujours étonnée de voir des icônes signées.

    1. Patrick dit :

      Une icone est également une oeuvre d’art et comme telle elle est signée par l’artiste comme il le ferait pour une peinture… Libre à vous d’en faire autant…

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services