La Une

Meriam : « La solution, c’est qu’elle soit exécutée » déclare son “frère”

Commentaires (17)
  1. Rachel dit :

    Le Boko Haram pratique les incantations et la magie et ils font venir des esprits et ils accusent les chrétiens ?

    1. Charlotte Parc dit :

      @Rachel
      Votre commentaire est sans aucune relation avec l’article de M. Hamiche

  2. marina dit :

    [Modéré. Pas d’insultes contre les autres commentateurs. En outre indiquez toujours a qui s’adresse votre réponse : @untel] ta religion est dirigée par satan lui-meme! car Dieu dit qu’il faut aimer son prochain comme toi meme car Dieu est un Dieu d’amour et que le plus grand des commandements est celui la! la parole de Dieu dit aussi que celui qui n’a pas d’amour pour son prochain n’a pas connu Dieu. Celui qui juge sera jugé pareillement!

  3. Rachel dit :

    On me traite de Béelzéboul ? J’ai appris que le Boko Haram avait ces pratiques sur l’OBs, par le témoignage d’un ex-adepte du Boko Haram converti à Jésus. Je n’ai pas dit “tous les musulmans.” Où voyez-vous que de dénoncer le mal soit un jugement sans pitié ? Je crois plutôt que ce monde meurt de l’hypocrisie et du mensonge.

    1. @Rachel

      Quand vous répondez à un commentaire, faites précéder votre réponse de @untel (untel était le pseudo du commentateur auquel vous vous adressez ou répondez). Faute de quoi, dans un fil de commentaires, on ne sait pas à qui vous vous adressez.

      1. Rachel dit :

        Daniel, la personne ne m’a pas nommée sciemment et je ne l’ai pas nommée non plus pour qu’elle voit combien c’est injurieux.

        Ez 3:15- J’arrivai à Tell Abib, chez les exilés installés près du fleuve Kebar; c’est là qu’ils habitaient, et j’y restai sept jours, frappés de stupeur, au milieu d’eux.
        Ez 3:16- Or, au bout de sept jours, la parole de Yahvé me fut adressée en ces termes :
        Ez 3:17- ” Fils d’homme, je t’ai fait guetteur pour la maison d’Israël. Lorsque tu entendras une parole de ma bouche, tu les avertiras de ma part.
        Ez 3:18- Si je dis au méchant : “Tu vas mourir”, et que tu ne l’avertis pas, si tu ne parles pas pour avertir le méchant d’abandonner sa conduite mauvaise afin qu’il vive, le méchant, lui, mourra de sa faute, mais c’est à toi que je demanderai compte de son sang.
        Ez 3:19- Si au contraire tu as averti le méchant et qu’il ne s’est pas converti de sa méchanceté et de sa mauvaise conduite, il mourra, lui, de sa faute, mais toi, tu auras sauvé ta vie.
        Ez 3:20- Lorsque le juste se détournera de sa justice pour commettre le mal et que je mettrai un piège devant lui, c’est lui qui mourra; parce que tu ne l’auras pas averti, il mourra de son péché et on ne se souviendra plus de la justice qu’il a pratiquée, mais je te demanderai compte de son sang.
        Ez 3:21- Si au contraire tu as averti le juste de ne pas pécher et qu’il n’a pas péché, il vivra parce qu’il aura été averti, et toi, tu auras sauvé ta vie

  4. Rachel dit :

    Le temps de l’apostasie – le temps d’une veille
    Ma vie à Nazareth – Giuliana Buttini
    Marie: Après des années de vérité, oubliée par un grand nombre, Je peux vous dire que tout ce que Je vous ai révélé à ce moment-là se réalisera.Beaucoup d’apparitions ont eu lieu, parce que le ciel se manifeste. Un grand nombre de fausses apparitions se produisent aussi parce que le Malin est singe.Une guerre, feu du ciel et de la terre, sang, désastres.Et le clergé subira une purification, parce que la coupe des péchés commis par les prêtres, traîtres de mon Fils, déborde, tandis que les fidèles souffrent.Ils ne se font pas remarquer et sont découragés. Des évêques contre des évêques, des cardinaux contre d’autres cardinaux et Satan au milieu d’eux. Le temps de l’apostasie. La coupe des péchés déborde. Vous, priez et agissez. Vous qui connaissez maintenant la vraie prière: se comporter en chrétien. Non seulement des paroles, mais des sentiments très purs qui glorifient Dieu. Pas de requêtes, sauf pour les âmes. Soyez religieux, jamais superstitieux. C’est maintenant le temps d’une vigile. On vous demande l’amour. Cet amour que Jésus demande au monde depuis des siècles. La force de l’âme peut vaincre le mal. Mon Fils trouvera-t-Il l’amour dans le cœur des hommes? Quand Il reviendra sur terre, Il cherchera dans le cœur des hommes ce qu’Il a demandé depuis des siècles. Les petits de Fatima me regardaient admiratifs et étonnés. Lucia me regarde encore et elle sait ce que Je dis encore. Sa souffrance est grande, sa prière fervente.J’aurais voulu que le message soit connu du monde, pour que les esprits puissent être préparés. J’ai parlé aux petits; ils me fixaient du même regard que Bernadette, quand J’apparaissais dans la grotte de Massabielle.
    Le regard des cœurs purs.
    La coupe déborde. Dieu ne punit pas, Il éprouve. La purification est proche.
    L’Eglise purifiée brillera de lumière. (9 juin 1989)

    Interpréter est une chose, mais entendre clairement en est une autre
    Interpréter est une chose, mais entendre clairement en est une autre.
    Il y a des charismes anciens qui se répètent dans le temps: les charismes des prophètes qui, avant l’Evénement l’ont annoncé.
    Il y a des charismes ressentis et exprimés par des paroles, rien de plus.
    En revanche mes pensées sont inscrites sur une feuille par ta main, sans rien ajouter et sans rien omettre. Je peux vous dire alors mes demandes permanentes, mais en termes clairs et par des explications compréhensibles.
    Je demande des rosaires! Des prières, des pénitences?
    Certainement, non des rosaires récités du bout des lèvres, mais médités avec votre âme.
    Et par rosaire, J’entends des prières. Et toute chose faite au Nom de mon Fils est prière. La plus fervente et la plus sublime entre toutes est la douleur acceptée.
    Même la douleur subie est toujours prière, mais elle est moins sublime.
    Et les gestes de charité, la patience, le sacrifice sont autant de rosaires.
    Et la pénitence?
    Des renoncements utiles aux autres, jamais stériles, et toujours faits en esprit de sacrifice.
    Les vrais prophètes annon­cent des vérités.
    La Vérité est ancienne, non nouvelle, elle est éternelle, elle est Vérité.
    On ne distingue pas les vrais prophètes des autres; ils leur ressemblent, mais mon Fils les marque d’un signe de lumière; ils sont choisis par Dieu pour tous les temps.
    Ils ne sont pas du monde, mais vivent dans le monde et paraissent être du monde.
    Les vrais prophètes, voix de Dieu, annoncent la vérité pour communiquer la Foi, pour répandre des enseignements, pour témoigner de l’éternité de Dieu.
    Et pour demander de prier, selon votre sensibilité, selon ce que vous êtes, ou comme vous pouvez, mais toujours avec votre âme. Prier, c’est donner à ceux qui ont besoin ne serait-ce qu’un sourire, ou à ceux qui ont besoin de pain. Le rosaire est comme de nombreuses couronnes de roses de toutes les couleurs, de mille nuances. Des roses parfumées qui montent vers moi et que J’offre à mon Fils. Il les regarde chacune et regarde celui qui me les a envoyées par la prière dans ses mille formes.
    Priez mon rosaire selon votre sensibilité personnelle, avec les paroles que vous entendez en vous-mêmes, en votre âme, par des actes d’amour, de charité, par la peine, le sacrifice, la générosité en pensant à mon Fils, au jardin de Nazareth et à mes roses, à Jésus durant sa Passion.
    Et en pensant à la résurrection de mon Fils et de toute l’humanité qui a su prier en paroles et en actes.
    Mon rosaire, couronne de pauvres perles, en bois, en os, en argent, en vraies perles.
    Riche ou pauvre, un petit chapelet dont chaque perle se transforme en une rose.
    Que soit dans votre cœur la manière de prier la plus fervente, la plus vivante, la plus profonde. La prière sauve le monde. Priez comme vous savez, mais priez. Mon rosaire, fait de paroles, de sentiments, de charité, de sacrifice. 
    (23 mars 1990)Tiré de Ma vie à Nazareth pages 483 et 506

  5. gerard dit :

    De tout cœur merci @ Rachel

  6. Christiane dit :

    La religion de Boko Haram, c’est le satanisme et son dieu, c’est Satan; c’est clair et net. Le Christ est amour et charité, mais le Christ Lui – même a su se mettre en colère pour déloger physiquement les marchands du temple, Il ne s’est pas contenté de leur dire de partir, Il les a jetés dehors d’une main ferme, en les fouettant. Les Catholiques et les vrais chrétiens en général, ont mal interprété le message du Christ qui ne consiste pas à tendre la joue droite si on vous gifle sur la gauche, mais à défendre votre foi au point de mourir les armes à la main pour elle. Pour combattre Boko Haram, il faut l’ éradiquer par les armes si toutes les autres tentatives échouent. C’est le frère de Meriam et ses pareils qui doivent être éliminés; il y a longtemps que Meriam aurait du être libérée; ceux qui la retiennent sont des supôts de Satan.

  7. Marie dit :

    @Rachel

    Franchement votre texte est sans intérêt, je le zappe. Il y a d’autres textes qui eux, sont dans la Bible, et tellement plus riches !…

    1. Rachel dit :

      Ezéchiel, chapitre 2
      Ez 2:1- Il me dit : ” Fils d’homme, tiens-toi debout, je vais te parler. ”
      Ez 2:2- L’esprit entra en moi comme il m’avait été dit, il me fit tenir debout et j’entendis celui qui me parlait.
      Ez 2:3- Il me dit : ” Fils d’homme, je t’envoie vers les Israélites, vers les rebelles qui se sont rebellés contre moi. Eux et leurs pères se sont révoltés contre moi jusqu’à ce jour.
      Ez 2:4- Les fils ont la tête dure et le cœur obstiné; je t’envoie vers eux pour leur dire : “Ainsi parle le Seigneur Yahvé. ”
      Ez 2:5- Qu’ils écoutent ou qu’ils n’écoutent pas, c’est une engeance de rebelles, ils sauront qu’il y a un prophète parmi eux.
      Ez 2:6- Pour toi, fils d’homme, n’aie pas peur d’eux, n’aie pas peur de leurs paroles s’ils te contredisent et te méprisent et si tu es assis sur des scorpions. N’aie pas peur de leurs paroles, ne crains pas leurs regards, car c’est une engeance de rebelles.
      Ez 2:7- Tu leur porteras mes paroles, qu’ils écoutent ou qu’ils n’écoutent pas, car c’est une engeance de rebelles.
      Ez 2:8- Et toi, fils d’homme, écoute ce que je vais te dire, ne sois pas rebelle comme cette engeance de rebelles. Ouvre la bouche et mange ce que je vais te donner. ”
      Ez 2:9- Je regardai, et voici qu’une main était tendue vers moi, tenant un volume roulé.
      Ez 2:10- Il le déploya devant moi : il était écrit au recto et au verso; il y était écrit : ” Lamentations, gémissements et plaintes. “

    2. Rachel dit :

      Marie, zappez, mais ce n’est pas Mon texte, c’est le texte de Dieu.
      Le lundi de la 7e semaine de Pâques
      Commentaire du jour
      Saint Raphaël Arnaiz Baron (1911-1938), moine trappiste espagnol
      Écrits spirituels, 20/01/1937 (trad. Cerf 2008, p. 300)

      « Je vous ai dit tout cela pour que vous trouviez en moi la paix »

      « Seigneur mon Dieu, je vois combien la patience m’est nécessaire ; car cette vie est pleine de contradictions. Elle ne peut jamais être exempte de douleurs et de combats, quoi que je fasse pour avoir la paix. —Il en est ainsi, mon enfant ; mais je ne veux pas que tu cherches une paix telle que tu n’aies ni tentations à vaincre, ni contrariétés à souffrir. Crois, au contraire, avoir trouvé la paix lorsque tu seras exercé par beaucoup de tribulations et éprouvé par beaucoup de contrariétés » (L’Imitation de Jésus Christ, 3, 12)…

      Comme nous nous trompons quelquefois, nous qui cherchons la vraie paix de Dieu !… C’est que, souvent, ce que nous cherchons n’est pas la paix de Dieu, mais plutôt la paix du monde…Quand le monde cherche la paix, c’est ainsi qu’il la conçoit : silence, quiétude, amour sans larmes, beaucoup d’égoïsme camouflé. L’homme cherche cette paix-là pour se reposer, pour ne pas souffrir ; il cherche la paix des hommes, la paix sensible, cette paix que le monde représente dans un cloître sous le soleil, avec des cyprès et des oiseaux ; cette paix sans tentations et sans croix…

      Aujourd’hui je bénis du fond de mon âme ce Dieu qui m’aime tant… Il m’aime avec mes misères, mes péchés, mes larmes et mes joies ; il me veut dans cette paix dont parle Thomas de Kempis [dans L’Imitation]… Que Dieu est grand ! La paix de mon âme est la paix de celui qui n’attend rien de personne. Ce que l’âme attend en ce monde, c’est seulement le désir de vivre unie à sa volonté ; et cette attente est sereine, dans la paix, malgré la triste fatigue de ne pas voir Dieu encore. L’accompagner sur la croix coûte quelquefois des larmes abondantes. Considérer que nous avons encore une volonté propre, tant de misères, de défauts, de péchés, ne peut pas ne pas causer du chagrin… Tout est combat, douleur, mais Jésus est au centre, cloué sur une croix, et il encourage l’âme à poursuivre. Au milieu de la bataille que nous livrons dans le monde, Jésus est là, le visage serein, qui nous dit que « celui qui le suit ne marche pas dans les ténèbres » (Jn 8,12).

  8. Françoise dit :

    Le frère de Meriam n’est pas son frère, mais son ennemi. D’où ses affirmations abominables, qui reflètent ce que pensent les fanatiques islamistes du Soudan. Continuons à prier pour sa libération et celle de ses enfants et pour qu’ils puissent tous voyager aux Etats-Unis avec leur époux et père.

  9. Gilberte dit :

    pays d’arriérés primaires: en France, en cas de contestations, on relève les ADN du frère et de la sœur, et si le frère a menti, il est condamné pour injure au tribunal. ce procès n’a aucun sens

  10. Charlotte Parc dit :

    @marina et @Rachel
    Vos posts sont incompréhensibles, sans relation directe avec l’annonce de M. Hamiche.

    Priez plutôt que le faux-témoin plus que vraisemblable dont M. Hamiche nous relate les “hauts faits” soit confondu, pas seulement par le jugement de Dieu, mais même par la justice humaine.
    Priez pour Meriem, ses enfants et son mari.
    Priez ensemble, plutôt que vous invectiver comme des chiffonnières sur des arguments abscons.

    En tout cas, moi je prie notre Dieu dans ce sens. Et je pense ne pas être la seule.

  11. Fred dit :

    L’heure vient où quiconque vous fera mourir croira rendre un culte à Dieu. Jean16:2
    Il faut libérer Meriam!!!

  12. Rachel dit :

    Fratres, je prie et j’offre pour que Meriam, atrocement emprisonnée, soit libérée mais ce n’est pas moi qui veux la polémique. Comme on me dit qu’il ne faut pas dire ce que je dis et que je suis une mauvaise chrétienne, je fais un rappel de la Parole de Dieu sur la Vérité, même si elle dérange.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services