Cartes des événements

Mexique : une œuvre artistique blasphématoire

15 octobre à 16:13
Commentaires (9)
  1. Avatar Maria Kel dit :

    La Vierge avec des têtes de morts et mélangée à une idole qui demandait du sang, je ne trouve pas cela génial, c’est même carrément glauque. Il faut un minimum de respect. On ne peut pas faire n’importe quoi au nom d’un soit-disant art

  2. Avatar Charlotte Parc dit :

    Je lis très mal l’espagnol mais ce que j’ai lu parle plutôt de la représentation de la mère des divinités aztèques, Coatlicue, que de son fils Quetzalcoatl.
    Ce nom de “Coatlicue” signifie en langue nahuatl « Celle qui porte une jupe de serpents » et ses attributs selon la mythologie aztèque sont sa jupe de serpents entortillés et un collier de cœurs humains, de mains et de crânes.
    Ce qui semblerait bien “coller” avec la représentation qu’en a faite Vargas.
    Et alors on comprend mieux le terme de “sincretismo” : le syncrétisme des deux mères, la vraie Marie et la mythique Coatlicue.

    La lecture de l’article de Wikipedia est très édifiante sur la survivance de cultes païens chez les descendants des autochtones, après 4 ou 500 ans de christianisation de la société mexicaine.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Coatlicue

    Et le syncrétisme ne semble pas dater de cette œuvre d’artiste plasticien dans cette région du monde !
    https://pocram.hypotheses.org/324

    Vargas est-il un descendant d’Espagnols ? D’Aztèques ? Un métis ?

    1. @Charlotte Parc

      Vous avez raison… C’est corrigé…

  3. Avatar Carolus Magnus dit :

    @Charlotte Parc

    Vous vous perdez dans un dédale de fausses justifications ethnoculturelles tortueuses et ne comprenez rien à ce que vous avez sous vos yeux ou ne souhaitez ni voir, ni comprendre pour ce que c’est réellement: il s’agit d’une œuvre SATANIQUE avec le serpent (Satan) coiffant la Vierge Marie !!! C’est tout. Et pas l’inverse.
    Donc blasphématoire ET satanique.
    A bon entendeur salut !

    1. Avatar Charlotte Parc dit :

      @Carolus Magnus

      D’où tenez-vous qu’essayer de comprendre ce qui se passe et pourquoi cela se passe est une justification de ce qui se passe ?

      On peut chercher à comprendre d’où vient le mal, ne serait-ce que pour le prévenir à l’avenir, sans pour autant le cautionner.

      Que Satan soit à l’œuvre partout dans tous les aspects des cultures, des mentalités et même, c’est encore plus tordu mais Satan s’y connait pour tordre la vérité, et même dans les bonnes choses qui peuvent se faire – l’enfer est pavé de bonnes intentions, c’est bien connu – est une réalité qu’aucun chrétien authentique ne peut nier.

      Constater qu’après 1900 ans de christianisme, l’église n’ait pas pu faire une réelle différence pour éviter la mort à 6 millions de juifs et qu’après 100 ans d’évangélisation massive du Rwanda l’église n’ait pas été en mesure d’empêcher le génocide des Tutsis par les Hutus (70 % de baptisés des deux côtés) en 1994 conduit (devrait conduire) tous les chrétiens à se poser des questions.

      Qu’après 500 ans de christianisation (à marche forcée les premiers siècles) du Mexique, le syncrétisme y soit toujours aujourd’hui aussi prégnant devrait faire prendre conscience aux véritables chrétiens que nombre de Mexicains qui se croient chrétiens ne le sont pas et qu’il reste à les évangéliser réellement !

      Je ne justifie en rien le travail de cet artiste – vous m’avez très mal lue -, je pense juste que c’est un bon reflet de la société mexicaine actuelle. Très religieuse, mais dont le zèle est détourné par Satan. Un très grand nombre de ses membres n’ont rien compris au message profond de l’évangile qui nous libère de tous nos emprisonnements païens vers lesquels ils retournent comme un chien à son vomis.
      Je ne connais pas du tout cet Ismaël Vargas, mais je ne serais pas surprise d’apprendre qu’il soit considéré comme un “bon catholique” fréquentant l’église.

  4. Avatar Gilberte dit :

    J’ai trouvé sur Google, cette oeuvre de Vargas commentée par: Tomas de Hijar Ornelas, chroniqueur de l’archidiocèse de Guadaljara, collaborateur de MILLENNIUM “La sculpture monumentale est cohérente à l’intersection de 2 plaques d’acier colossales dont chacune reproduit silhouettes déesse Tonantzin et Virgin Guadeloupe” l’Eglise locale est d’accord pour que Notre Dame n’efface pas les croyances anciennes, contrairement aux habitants

    1. Avatar Charlotte Parc dit :

      Merci @Gilberte d’apporter de l’eau à mon moulin ! Ce n’est pas fréquent. !

      Ce Tomas de Hijar Ornelas est non seulement chroniqueur de l’archidiocèse de Guadalajara, mais de plus professeur d’iconographie chrétienne à la “Escuela de Conservación y Restauración de Occidente” à Guadalajara http://www.ecro.edu.mx/index.html

      Par exemple ici pour les lecteurs de l’espagnol :
      http://concienciapublica.com.mx/slider/sacerdote-tomas-de-hijar-la-obra-el-sincretismo-no-es-lesiva-al-guadalupanismo/

      https://www.facebook.com/notes/enrique-alfaro-ram%C3%ADrez/sincretismo-tom%C3%A1s-de-h%C3%ADjar-ornelas-cronista-de-la-arquidi%C3%B3cesis-de-guadalajara/1771573582869998/

      Le syncrétisme gangrène en vérité le christianisme au Mexique. Et ce monument fait certes polémique, mais ne fait pas l’unanimité contre lui, il est défendu par nombre de personnes se disant chrétiennes !

      C’est une constatation @Carolus Magnus, pas une justification !

  5. Avatar Charlotte Parc dit :

    Pour ceux qui seraient intéressés par ces pratiques religieuses syncrétistes fort développées au Mexique, depuis l’introduction même du catholicisme au XVIe siècle,cet article est une mine d’informations
    http://geoconfluences.ens-lyon.fr/informations-scientifiques/dossiers-thematiques/fait-religieux-et-construction-de-l-espace/corpus-documentaire/syncretisme-xochimilco

    Et ce culte de la Sainte Mort qui rassemble des millions de Mexicains, qu’en pesez-vous ? http://www.rtl.fr/actu/international/mexique-le-culte-de-la-santa-muerte-rencontre-de-plus-en-plus-de-fideles-7781834494

    Et souvenez-vous de cet article de l’an passé de @M Hamiche :
    https://www.christianophobie.fr/breves/voici-coin-presente-de-superbes-madones-dart-dit-slogan-publicitaire-dune-marque-de-rillettes-n#comment-168432
    et du commentaire de DenisG 1 octobre 2016 à 19h34 à la suite duquel j’ai commenté à propos de cette “mexico virgen maria dia de los muertos”.

    Un nombre extraordinaire de PRATIQUES CULTUELLES CATHOLIQUES POPULAIRES pourtant pensées par leurs participants comme authentiquement catholiques, sont purement et simplement du syncrétisme. Quand elles ont été combattues par l’église catholique officielle, elles ont été ressenties comme une répression/oppression insupportable par les populations (à l’époque de l’Inquisition par exemple) http://books.openedition.org/cemca/2608?lang=fr et un crypto-syncrétisme a toujours perduré.

    J’ai assisté le samedi 7 octobre, aux Missions Étrangères de Paris rue du Bac, à une conférence du Père François Ponchaud (celui qui a dénoncé le premier les crimes de masse des Khmers rouges) et qui, à 75 ans, vit toujours au Cambodge, d’où il rentre en France un mois par an pour faire une tournée missionnaire, témoigner et recueillir des fonds. Cette conférence était suivie d’un temps de questions/réponses du public. Une personne a posé la question : “Père, vous nous avez beaucoup parlé de vos relations avec les bouddhistes et le bouddhisme, mais qu’en est-il de l’animisme ?”[lequel est effectivement très présent au Cambodge, ayant précédé l’indianisation de sa société via l’hindouisme puis le bouddhisme] “L’animisme, l’animisme, mais il y en a partout, même en France, dans les pratiques catholiques !” Ce qui a clos le sujet.

    Dénoncer un artiste qui blesse certains catholiques mexicains (pas tous, voir les explications du Cardinal Francisco Robles Ortega qui d’une certaine façon défend l’artiste contre les “simples catholiques”, pas assez armés intellectuellement pour comprendre cette œuvre, qui donc les trouble, et ça, ce n’est pas bien de troubler ainsi les “simples catholiques” https://gloria.tv/article/Rnna2rZmQGfY2nwC287TuJuB7 ) n’est peut-être que prendre par le petit bout de la lorgnette un problème autrement plus grave : ce PEUPLE MEXICAIN, malgré de remarquables et méritoires exceptions et contrexemples, est ENCORE à ÉVANGÉLISER dans les PROFONDEURS du cœur et du psychisme de chaque individu et dans les tréfonds de toute sa culture pour le SORTIR réellement de son PAGANISME.

  6. Avatar Katia dit :

    @ Carolus Magnus,
    Bravo!

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services