Nantes : église taguée par des anarchistes


Un lecteur (merci C. M. !) m’envoie deux photos prises le 5 novembre dernier. Elles montrent des tags tracés sur les murs et les portes de l’église Saint-Clément à Nantes. Il me précise aussi « j’avais manqué un mois plus tôt une photo de la chapelle du Sacré-Cœur taguée également mais nettoyée par la ville rapidement »… L’église Saint-Clément accueille les fidèles attachés à la forme extraordinaire du rite romain célébrée par des prêtres de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pierre (FSSP).

1st-clement-nantes

2st-clement-nantes

3commentaires
  1. Romain

    15 novembre 2016 à 12 h 22 min

    Si ce sont des anarchistes qui sont à l’origine de ces graffitis, leur pauvreté intellectuelle est sidérante :

    – confondre une église avec un repaire de “flics” et de membres du Gud est en soi surprenant ;

    – prendre Jésus pour un anarchiste est affligeant : rendez à César ce qui appartient à César ou vous les soldats contentez-vous de votre solde…

    – enfin s’ils considèrent Jésus comme un anarchiste ils devraient alors s’en réjouir et se recueillir dans l’église.

    Incultes, simplets et désœuvrés, tels sont les “pseudo” membres de ce groupuscule qui aurait dû être interdit depuis longtemps !

    Répondre
  2. Gisèle

    15 novembre 2016 à 21 h 45 min

    Et qu’en dit monsieur Ayrault ?
    Et si nous lui écrivions ??
    Et si cette prose avaient été écrite sur la grande mosquée de Nantes ? ou sur les murs de la grande école coranique qui la jouxte ? terre d’Islam , en France …. ???

    Répondre
  3. Gérard P.

    17 novembre 2016 à 10 h 47 min

    Ce qui est très triste,s’est que de tel cinglés
    soit utilisé pour harceler le Peuple Français.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

S'abonner à notre Lettre d'Actualité gratuitement

Abonnez-vous à notre lettre et rejoignez nos 4900 abonnés.

 

Nous suivre sur les Réseaux Sociaux

Accès page Facebook
Accès au Twitter