La Une

Nantes : la grande misère des églises dont la municipalité est responsable

23 juillet à 08:30
Commentaires (3)
  1. Avatar Calimero dit :

    Il y a quelque chose qui cloche , n’y a-t-il pas eu un maire qui devint premier ministre en 2012 et que les circonstances , l’arrivée du Pape François, le conduisit à représenter la France au Vatican pour la cérémonie.
    Et ce personnage , nous a-t-on dit , était issu de l’Action Catholique.

  2. Avatar Bastet dit :

    Je crains que le patrimoine catholique termine comme l’église Saint-Martin de Sablé-sur-Sarthe :

    https://francais.rt.com/france/41287-poussieres-gravats-eglise-demolie-pelleteuse-parking-images

  3. Avatar Odile dit :

    A Nantes, on voit des grues partout, on construit des tas d’immeubles. Un formule 1 serait, paraît-il, fermé pour accueillir des migrants.
    Cette ville est pourrie, il y a des agressions sans cesse et la franc maçonnerie y règne en maître. Ce serait la ville de l’ouest qui comptabiliserait le plus de loges.
    Nantes une ville à mal vivre, j’y connais plusieurs personnes qui s’inquiètent et n’ose plus sortir la nuit tombée.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services