La Une

Nantes : quand la municipalité veut “déchristianiser” Noël

Commentaires (9)
  1. zézé dit :

    Ben voyons… même les curés s’y mettent je l’ai vu dans une église….

    1. @zézé

      Vu quoi exactement. Cela nous intéresse. Merci.

  2. marguerite dit :

    Je viens de téléphoner à ces à ces mercenaires. Quand on ne sait pas écrire AVENT pour la période “avant” Noël on s’abstient d’écrire. Sur répondeur! Assez de ces dihmis. La manière de l’écrire m’importe peu, pour ce que ça représente.

  3. Damien dit :

    Nantes , la ville du PM dont certains en 2012 se sont félicités qu’il soit un ancien de la JOC , JAC, JEC , on ne sait plus ,vu le résultat.
    Cette “action catholique” ressemble à une inoculation de la peste pour prévenir du choléra.

  4. zézé dit :

    Je vous réponds, pour vous dire que sur une feuille de chants il était écrit allons en avant…le jour de la Fête de l’Immaculée Conception… et que plutôt de fêter cette fête le 8 elle était fêtée le lundi 9… bref un joyeux mélange et confusion…

  5. Hélène dit :

    A tous les Nantais qui ont encore un minimum de valeurs chrétiennes : Prenez un beau gros feutre qui écrit en blanc et corrigez toutes les affiches que vous croiserez. Si j’en avais l’opportunité, je pense que j’irais même offrir (avec photographe à l’appui) un dictionnaire aux organisateurs (en biffant bien entendu les mentions inutiles concernant le mariage, le but étant de les éduquer, pas de les enfoncer dans leurs erreurs)

  6. Kanjo dit :

    étant donné le faible niveau en orthographe de la population générale, il n’y a guère que les chrétiens et les francs-maçons pour remarquer ce “jeu de mot”. Il faut donc atténuer cette attaque en faisant remarquer à tout les autres qu’il y a une faute d’orthographe, Et ne dire à personne qu’elle est voulue, juste se moquer de la faute d’orthographe… Et entre chrétien, décider de voter pour quelqu’un d’autre aux prochaines élections.

  7. Sophie dit :

    Je viens d’appeler pour “signaler” la faute d’orthographe. Réponse : “on est au courant Madame, mais n’hesitez pas a venir.” Quand j’ai proposé de corriger la faute au moins sur Internet, on m’a répondu que c’était impossible… mais qu’il ne fallait pas que j’hésite a venir !

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services