La Une

Nigéria : le gouvernement négocierait « sérieusement » la libération de toutes les lycéennes

13 mai à 09:20
Commentaires (3)
  1. Avatar Françoise dit :

    C’est un projet magnifique, quoique tardif.
    Hélas j’ai lu que certaines victimes se seraient attachées à leurs ravisseurs et ne voudraient plus quitter leurs “maris”. Syndrome de Stockholm ou nouvel enlèvement des Sabines ? tandis que d’autres au contraire se sont échappées avec leurs enfants …

  2. Oh!Puisse le Seigneur intervenir le plutôt que possible pour leur liberation

  3. Avatar Charlotte Parc dit :

    “Sérieusement” ?
    Cela signifierait-il que depuis 1130 jours (depuis le 14 avril 2014) le gouvernement nigérian n’ait jamais négocié “sérieusement”, ni celui de Goodluck Jonathan (chrétien protestant baptiste) jusqu’au 28 mars 2015, ni celui de Muhammadu Buhari (musulman sunnite) depuis cette date ?
    HONTE à EUX si la captivité de ces jeunes filles s’éternise à cause de leur manque de sérieux ! Si ce n’est la justice humaine, au moins la justice divine leur en demandera compte.

    Prions pour toutes ces jeunes filles, la plupart devenues jeunes femmes bien malgré elles, pour celles qui sont encore captives au premier chef, pour intercéder pour leur libération immédiate et aussi pour celles qui ont été libérées. L’article source de l’exposé de @M. Hamiche indique en anglais que plusieurs des jeunes filles qui ont été récemment libérées contre la libération de terroristes et qui sont aujourd’hui entre les mains gouvernementales à Abuja ont besoin d’interventions chirurgicales, j’imagine vraisemblablement en raison de violences sexuelles et / ou d’accouchements dans des conditions déplorables. Beaucoup reviennent avec des bébés nés de leurs viols. Que notre Dieu permette que les conséquences des gravissimes traumatismes subis, tant physiques que psychologiques, soient bien pris en charge humainement et médicalement, qu’Il mette sur chacune de ces filles et de leur famille Sa bonne main guérissante et qu’Il leur apporte la paix de leur cœur et de leur âme.

    N’oublions jamais de prier aussi pour leurs persécuteurs, même si cela nous semble contre notre nature, d’abord par obéissance à Jésus qui nous a commandé de prier pour nos persécuteurs (Mat 5,44), mais aussi parce qu’ainsi nous amassons des charbons ardents sur leurs têtes (Prov 25,22 et Roam 12,20) et qu’ainsi Dieu permettra que son Esprit saint touche le cœur de plusieurs de ces persécuteurs , comme il a “foudroyé” Saul sur le chemin de Damas, le transformant en notre grand Saint Paul.(Act 9)

    Seigneur aie pitié de toutes ces jeunes filles et de leur famille !

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services