La Une

Le Nouvion-en-Thiérarche : un vitrail de l’église détruit par jets de pierres

Commentaires (2)
  1. Maysie dit :

    La seule solution c’est de faire payer les casseurs. Et si on ne tient pas la main qui jette la pierre, atteindre celle qui soutient le mépris des églises : et les souteneurs paieront. À commencer par Charlie Hebdo et tous ceux qui s’en réclament.

  2. Gilberte dit :

    Une précaution première était de garder les pierres pour relever les empreintes digitales
    Dans les années 1970, j’habitais à la campagne, un jour en arrivant près de l’église, je me suis trouvée nez à nez avec 2 gamins prêts à lancer des pierres sur les vitraux. De surprise, ils ont laissé tomber les pierres et se sont sauvés: l’un d’eux habitait non loin de là, et l’autre était élève d’une école privée catholique de la ville proche, des gamins de 9 à 10 ans livrés à eux-mêmes le mercredi. Je ne les ai pas dénoncés et les vitraux sont restés intacts, mais j’étais choquée et ne l’ai jamais oublié; dans ce cas pas de christianophobie, mais envie de mal faire

Répondre

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Signaler un acte Christianophobe

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services