La Une

Paris : détournement d’un symbole chrétien

Commentaires (8)
  1. André dit :

    Evidemment, je ne sais pas ce qu’ils avaient en tête, mais je pense que dans ce cas-ci, il s’agit peut-être juste d’une malheureuse construction entre le symbole d’une ancre marine et d’un coeur… En quelque sorte, en mélangeant ces 2 symboles, ils auraient voulu dire pour les “amoureux de la marine”…
    Si vous faites une recherche d’images sur Google sur “Ancre marine”, vous verrez très clairement qu’elles sont représentées par un rond suivi d’une croix…
    Cette explication vaut ce qu’elle vaut, mais elle me paraît plus “logique” que d’avoir voulu détourner le symbole du Sacré-Coeur…

    1. Charlotte dit :

      J’aurais tendance à soutenir votre interprétation @André, d’autant plus que le T du mot “Collection” écrit en noir est fait d’une ancre de marine.
      Il ne faut pas devenir parano : il y a tant et tant de sujets si graves dans ce blogue de la christianophobie, avec tous les sévices abominables que subissent nos frères et sœurs persécutés sur toute la surface de la terre, que cette vitrine d’un marchand de chaussures de luxe parisien semble archi anodine….De telles insignifiances ne valent pas même un haussement d’épaule.

  2. c dit :

    C’est certain que ce n’est pas une croix camarguaise avec l’ancre, ni une croix du sacré coeur, mais c’est un dessin qui n’est pas des plus heureux et qui ne donnent pas envie, quand on a les idées claires, de rentrer dans le magasin. En plus le “sailing collection” outre le mot anglais, avec sa couleur (noir) dans un fond bleu du logo contestable, n’attire pas du tout et ne donne pas idées d’aventure, de grand large et de détente.
    Une preuve encore, en tout cas, que sans l’héritage y compris symbolique chrétien, les publicistes n’ont pas vraiment d’imagination et que le résultat est lamentable quand le beau n’est plus l’objectif recherché.
    Dernière question; qui fréquentent ces magasins? Le nerf de la guerre étant souvent l’argent…qui se sert du conformisme (même dans la subversion) des consommateurs. L’on a les moyens de se défendre quand on veut vraiment le faire.

  3. Daniel dit :

    On devrait faire une blacklist des marques antichrétiennes (Starbucks, etc.) et la diffuser dans toutes nos églises. Je suis sûr que certains amoureux du fric (notamment les américains) se calmeraient directement !

  4. aleth dit :

    Tout simplement , n’achetez plus dans leurs magasins !

    1. Charlotte dit :

      @aleth et @Daniel
      Ben moi, ça risque pas : je n’en ai pas les moyens.
      Mais une telle injonction (= blacklister les christianophobes) ne me semble pas particulièrement efficace : en effet j’imagine que les gens qui auraient les moyens de tels achats et qui, en même temps, sont des chrétiens sensibles à une éventuelle christianophobie des entreprises ou marques concernées, iront de toute façon ( c’est à dire avec ou sans manifestation évidente de christianophobie) mettre leur argent ailleurs que dans ces produits parfois réellement luxueux, parfois simplement hors de prix car à la mode, parce qu’ils savent qu’ils sont redevables devant Dieu, comme de bons économes du Royaume, de l’usage qu’ils font de leurs biens et qu’ils ont autre chose à faire de leur argent, comme soutenir leur église et les œuvres chrétiennes qui s’y rattachent, plutôt qu’à les dépenser dans ces futilités.
      On peut acheter de bonnes chaussures de nautisme ailleurs que dans ces boutiques hors de prix. Et si ce n’est pas pour faire du bateau, mais par simple phénomène de mode, on peut être correctement, agréablement et confortablement chaussé, sans y mettre la peau des fesses !
      Mais vous me direz, dans ce cas là, ce sont les Pakistanais, les Chinois ou les Vietnamiens qui les fabriquent dans des usines sans respect du droit des travailleurs, avec des salaires de misère et d’horribles conditions de travail …. Que faire ? Que choisir ? Le monde est compliqué …

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services