La Une

Paris : rassemblement de soutien aux chrétiens d’Orient le 23 juin

Commentaires (2)
  1. Denis F dit :

    Détournement politique!!!

    1. Charlotte Parc dit :

      @Denis F
      ?????
      On ne peut pas à la fois stigmatiser sans cesse les politiciens qui ne font rien face à tous les agissements christianophobes et en même temps hurler à la récupération politique chaque fois qu’une personnalité politique tente quelque chose dans ce domaine. Quelques-uns d’entre eux sont de véritables chrétiens, même si dans leur vie politique quotidienne ils le mettent rarement en avant et que de surcroit … ils sont pécheurs comme nous tous !

      Je ne suis pas certaine de ce que j’ai appris d’une personne de confiance, mais il semblerait de M. Fillon ait été bouleversé par sa visite à Erbil début septembre 2014 (mieux vaut tard que jamais !) et qu’il ait souhaité organiser une manifestation de ce genre incluant le plus possible de bonnes volontés efficaces et de chrétiens de toutes les confessions représentées au Moyen-Orient.
      Notre rôle en tant que citoyens et chrétiens “de base” est d’encourager de telles initiatives et pas de les critiquer toujours par principe, surtout à priori comme vous l’avez fait 9 jours avant l’évènement. “Examinez toutes choses, nous exhorte l’apôtre Paul, et retenez ce qui est bon” en 1 Thess 5,21

      Voilà le compte rendu qui peut honnêtement être fait de cette réunion :

      C’est un François Fillon « citoyen engagé », bouleversé par sa visite à Erbil, qui réunit au Cirque d’Hiver près de 2000 personnes en signe de soutien aux Chrétiens d’Orient. De nombreuses personnalités républicaines (Valérie Pécresse, NKM, Claude Goasguen, Pierre Lellouch…) mais aussi des religieux, témoins de la souffrance des nouveaux martyrs, des responsables associatifs dévoués à cette cause qui nous concerne tous.
      Jérôme Chartier, maire de Domont, ouvre le débat en fixant l’objectif. Des actes – pas de paroles en l’air et trêve à la langue de bois. La situation dramatique de nos frères exige la vérité. L’opinion publique doit en être informée et chacun, citoyen comme politique, doit peser afin d’enrôler le monde contre le génocide qui se déroule sous nos yeux, parfois bien fermés. Où sont les experts en indignation lorsque 200 000 chrétiens sont chassés de chez eux, parqués dans les structures non destinées à leur accueil ?
      L’élimination des chrétiens de l’Orient est un processus long de 14 siècles. Mais il s’accélère depuis la crise du pétrole. Si le pourcentage de la population chrétienne dans le monde reste stable sur un siècle ( autour de 35% de la population mondiale) la répartition géographique est déroutante. Là où est né le christianisme, les chrétiens qui représentaient plus d’un tiers au début du XXe siècle ne pèsent pas plus de 3% ! Les méthodes employées sont celles de toutes épuration ethnique : la discrimination, la terreur, le massacre, jusqu’à la destruction de leur mémoire. Quand on tuait des juifs parce qu’ils étaient juifs, on parle bien de génocide. Pourquoi donc serait-on si « réservé » lorsqu’on tue des chrétiens uniquement parce qu’ils sont chrétiens ?
      Les Chrétiens d’Orient n’ont pas d’appui. Les Kurdes ont maintenant un territoire où se reculer et une armée. Les chiites, lorsqu’ils sont persécutés par les sunnites, peuvent se tourner vers l’Iran. Les Chrétiens n’ont personne. Depuis des décennies leurs drames n’intéressent pas grand monde. Claude Goasguen, maire du XVIe arrondissement, veut rompre ce silence. Il invite les mairies à arborer un message de soutien pour rappeler aux citoyens que la France, depuis Saint Louis, s’était toujours honorée d’être défenseur des chrétiens en terre d’islam. Bruno Retailleau nous invite à nous interroger quels sont nos valeurs et nos fondements, dans cette Europe qui ne veut pas inscrire dans sa constitution ses racines chrétiennes.
      Michel Varton de Portes Ouvertes et Monseigneur Pascal Gollnisch de l’Œuvre d’Orient font part des services, spirituels et matériels, qu’ils rendent auprès des réfugiés. L’accent est mis sur le refus de la violence et la haine.

      Quelques propositions ont été avancées :
      – Création d’un groupe d’études parlementaire (réalisée)
      – Ce groupe exercera la pression dans les instances nationales, européennes, internationales, en faveur des chrétiens d’Orient.
      – Des exemples des aides concrètes envisageables :
      o Soutien financier et logistique aux œuvres humanitaires sur place
      o Action militaire terrestre
      o Redéfinition de la diplomatie au Moyen-Orient
      o Enquête sur le financement de l’État Islamique
      o Saisie du Conseil de Sécurité pour crime contre l’humanité
      o Accueil de certains réfugiés (bien que la priorité soit de garantir la sécurité à ceux qui, en majorité, souhaitent maintenir leur présence chrétienne légitime sur leur propre terre).

      Paraphrasant le célèbre texte de Martin Niemöller “Quand ils sont venus chercher…”,
      http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2008/10/03/1279906_martin-niemoller-quand-ils-sont-venus-cherchers-les-communistes-je-n-ai-rien-dit.html
      l’ancien premier ministre et d’autres responsables politiques insistent que ce combat est le nôtre. Ce sont nos frères dans la foi, unis par le lien civilisationnel, historique, qu’on décapite. Les Chrétiens d’Orient représentent la liberté, la pluralité. Leur présence reflète une certaine idée de l’humanité, qui est la nôtre. Ne rien faire n’est donc pas une option. Laissés à eux-mêmes, les barbares de l’État Islamique repousseront toujours plus loin leur conquête. Qui peut prévoir les conséquences de la chute de la Syrie ? Le Liban serait alors confronté. Et parmi les milliers de djihadistes français, combien rentreront ici ? Fanatisés, expérimentés par la guerre, que feront-ils ? Nous avons affaire au Troisième Totalitarisme.
      Note d’espérance pour clore la réunion, sœur Marie Keyrouz chante le Notre Père en araméen, après une prière adressée à Jésus qui n’a pas encore pris la parole ce soir, mais qui, elle le sait, est présent.

      Voir aussi le compte rendu de Portes Ouvertes ici :

      https://www.portesouvertes.fr/persecution-des-chretiens/rassemblement-de-soutien-aux-chretiens-dorient

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services