La Une

Parlement européen : la Turquie doit reconnaître le génocide arménien

Commentaires (13)
  1. Michel dit :

    Une émission remarquable visible encore en « replay » jusqu’à demain dimanche

    Génocide arménien, le spectre de 1915

    http://www.france5.fr/emission/545b8611706765381c7d0a05/5531f740706765a62a648705

    Résumé

    1915. L’Empire ottoman est plongé dans la Grande Guerre, qui entraînera sa chute. Dans ce contexte historique, plus d’un million d’Arméniens sont massacrés par les Turcs. Le premier génocide d’un siècle qui n’en sera pas avare. En Turquie, son évocation a toujours été occultée. Pourtant, au sein de la société turque, des voix s’élèvent pour dire la nécessité de la vérité. A l’occasion du centenaire de la tragédie, ce document s’intéresse à deux personnages, un Turc et une Arménienne de Turquie. Hasan Cemal, journaliste et intellectuel, est le petit-fils de Cemal Pacha, l’un des planificateurs du génocide. Son cheminement l’a amené à se rebeller contre l’histoire officielle. Fethiye Cetin, avocate et militante des droits de l’homme, a découvert qu’elle était la petite-fille d’une rescapée du massacre. Elle oeuvre pour que la Turquie retrouve la mémoire.

  2. Michel dit :

    Une série d’émissions remarquables de France Culture sur le génocide arménien
    La Fabrique de l’Histoire
    http://www.franceculture.fr/podcast/4897180

    Arménie 1/4
    Raymond Haroutioun Kévorkian et Agnès Rotivel
    En première partie de la Fabrique de ce jour, entretien avec Raymond Haroutioun Kévorkian, historien, spécialiste de l’Arménie, enseignant à l’Institut français de géopolitique à l’Université Paris-VIII-Saint-Denis), conservateur de la bibliothèque Nubar à Paris, directeur et rédacteur de la revue d’Histoire arménienne contemporaine.
    Puis en deuxième partie, dans le cadre du partenariat de France Culture avec le journal « La Croix » entretien téléphonique depuis Diyarbakir en Turquie avec Agnès Rotivel, grand reporter spécialiste du Proche et Moyen Orient à « La Croix » à propos de son reportage sur des turcs qui (re)découvrent leurs racines arméniennes.
    http://www.franceculture.fr/emission-la-fabrique-de-l-histoire-armenie-14-lundi-actualite-raymond-h-kevorkian-2015-04-13

    Arménie 2/4
    Zabel Essayan : vivre et écrire la Catastrophe
    http://www.franceculture.fr/emission-la-fabrique-de-l-histoire-armenie-24-2015-04-14

    Arménie 3/4
    Du massacre au génocide, une histoire juridique
    http://www.franceculture.fr/emission-la-fabrique-de-l-histoire-armenie-34-2015-04-15

    Arménie 4/4
    Historiographie contemporaine du génocide
    http://www.franceculture.fr/emission-la-fabrique-de-l-histoire-armenie-44-2015-04-16

  3. Reine Tak dit :

    La position du Parlement Européen pourrait mettre du baume au cœur de tous les Arméniens si nous la pensions dénuée d’arrières pensées.
    Il y a tellement d’instances nationales et internationales qui veulent faire entrer la turquie en Europe qu’elles ne savent plus quoi faire pour que ce projet se réalise.
    “Paris vaut bien une messe” disait Henri IV et erdogan pourrait lui aussi dire du bout des lèvres : OK ce fut un génocide.
    Et alors ?
    Tous les bons Samaritains de cette turquie auraient alors beau jeu de claironner : voilà c’est fait , la turquie est maintenant lavée de toute souillure et elle peut être
    des nôtres.
    Ouvrirait-elle pour autant ses frontières à l’Arménie à qui elle impose un blocus indigne depuis des années ? Reconstruirait-elle les églises profanées, rasées ? Demanderait-elle pardon pour les crimes qui continuent de se commettre sur son territoire à l’encontre de ce qui reste de ses minorités ?
    Cesserait-elle de bombarder les quartiers chrétiens de Syrie ?
    Il y a un corollaire qui va de pair avec toute reconnaissance de ce type : ce sont les réparations.
    La turquie ne fera pas revenir les 1 500 000 martyrs de 1915. Alors que depuis cent ans, elle falsifie l’Histoire, je doute fort qu’elle puisse faire acte de sincérité et de contrition envers ses victimes.
    Mais rien n’est joué puisque erdogan aurait dit que les conseils de ce genre lui entrent par une oreille pour sortir de l’autre.

    1. Michel dit :

      A défaut du gouvernement, certaines élites turques bougent et c’est un motif d’espoir.

  4. Charlotte Parc dit :

    Et ben ça au moins c’est clair !
    Le parlement européen nous a habitué à tant de textes abscons ou n’allant pas dans le bon sens.
    N’oublions pas de prier pour nos autorités : elles n’auraient aucun pouvoir si notre Dieu ne le leur avait pas confié, mais il est de notre charge de prier pour elles
    1 Timothée 2,1-4 “J’exhorte donc, avant toutes choses, à faire des prières, des supplications, des requêtes, des actions de grâces, pour tous les hommes, pour les rois et pour tous ceux qui sont élevés en dignité, afin que nous menions une vie et tranquille, en toute piété et honnêteté. Cela est bon et agréable devant Dieu notre Sauveur, qui veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité. »

  5. Françoise dit :

    Ajoutons qu’il y a cent ans, la France ruinée par la guerre était beaucoup plus généreuse pour accueillir sans hésiter par centaines de milliers les réfugiés chrétiens rescapés des massacres,Russes blancs et Arméniens, que de nos jours, où les visas sont consentis au compte-goutte avec une lenteur inadmissible à des chrétiens en danger de mort en Irak et en Syrie !

  6. Françoise dit :

    Pour une fois, le Parlement européen travaille dans le bon sens élémentaire. Espérons qu’il va persévérer !

  7. Jean Mériel dit :

    N’oublions pas les autres chrétiens massacrés un peu avant ou en même temps que les Arméniens: les chrétiens assyro-chaldéens en particuliers que les mêmes barbares sont en train d’achever sous nos yeux. Et que l’on dise clairement qu’ils ont été génocidés pcq chrétiens. Znfin si le parlement européen veut commémorer les génocides de l’époque moderne il doit commencer par le génocide vendéen, génocide “légal” car voté par les députés, et modèle hélas des génocides qui ont duivi partout dans le monde.

  8. Denis dit :

    Le jour ou la Turquie agira de la sorte la France devra ouvrir les archives de son honteuse implication dans le génocide Rwandais.

    L’orgueil empêchera cela car sinon il y aurai plus de guerre.

    1. Jean Mériel dit :

      Je ne comprends pas votre remazrque car la france, au contraire a tout fait pour empêcher ce génocide. Il y a eu un procès qui le démontre où l’historien Nernard Lugan et intervenu comme expert. Est-ce la raison pour lasuelle les sectaires qui essaient de nous gouverner l’on viré comme un malpropre de sa chaire d’histoire à Saint-Cyr? Ne tombons pas dans le panneau de la fausse repentance que’ils veulent nous imposer. Regardons les faits.

  9. Michel dit :

    Une nouvelle inattendue et réjouissante ! Quand on a affaire à des restaurateurs scrupuleux…

    Une église, transformée en mosquée, a été restaurée dans sa forme originale en Turquie

    La presse turque s’est fait l’écho d’un grand « scandale religieux » : lors des travaux de restauration d’une ancienne église orthodoxe transformée en mosquée, les restaurateurs ont rétabli l’église sous sa forme originelle, avec un iconostase. Cela s’est produit dans la ville d’Alaçatı (Alatsata, en grec), près d’Izmir, l’ancienne Smyrne. Alaçatı était une cité grecque florissante avant l’échange de populations qui suivit la catastrophe d’Asie Mineure. La mosquée en question était, lorsque les Grecs vivaient dans la ville, une église dédiée aux saints Constantin et Hélène. En raison des sérieux dommages subis par l’édifice au cours de ces dernières années, l’administration locale s’est adressée à une société spécialisée pour procéder aux travaux de restauration. Celle-ci, cependant, au lieu de restaurer la mosquée, a rétabli l’église dans sa forme originale, avec l’iconostase. La chaîne TV turque NTV a montré l’édifice restauré, avec les croix sur les colonnes.

    http://orthodoxie.com/une-eglise-transformee-en-mosquee-a-ete-restauree-dans-sa-forme-originale-en-turquie/

  10. Yves dit :

    Il n’y a rien à attendre des Turcs , absolument rien ! De même qu’il n’y a rien à attendre d’une Europe qui refuser toujours d’affirmer ses racines chrétiennes !
    Tout ce reste n’est que du bla-bla !

  11. Michel dit :

    Selon ce qu’indique l’hebdomadaire arménien bilingue Agos, la conférence sur le thème controversé du Génocide arménien, qui avait été annoncée puis annulée et devait avoir lieu initialement à l’Université de Bilgi sera finalement accueillie par l’Université Bogazici, troisième institution académique d’Istanbul située sur la rive européenne du Bosphore. Dans le cadre du congrès international, des chercheurs appartenant à des institutions turques et étrangères se confronteront sur différentes perspectives selon lesquelles doivent être lues les exterminations intervenues en Anatolie de 1915.
    Source : Agence Fides
    http://www.fides.org/fr/news/39909-ASIE_TURQUIE_Mise_a_la_retraite_du_conseiller_du_Premier_Ministre_turc_ayant_evoque_le_Genocide_armenien#.VTTi0ZOMcxM

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services