La Une

Pas-de-Calais : “incivilités” à répétition contre une église

Commentaires (5)
  1. Marie Claude dit :

    ….on a une quinzaine de “jeunes”,on les connaît,ils sont signalés…..

    1 les guillemets ,c’est moi qui les met….marre de voir insulter notre belle jeunesse de France,avec des amalgames plus que douteux!
    2 refrain connu,qu’est ce qu’on attend pour en tirer les conséquences?

  2. Charlotte Parc dit :

    Mairie et paroisse travaillent dans le même sens, c’est déjà énorme à l’époque actuelle !

    Quels sont les sous-entendus de cette phrase : ” Tout le monde, à Courrières, semble connaître cette bande. Mais personne n’ose dire de qui elle est composée… ”
    Le maire qui a signalé ces personnes à la justice les connait parfaitement, le procureur est au courant …
    Qu’attend t-on pour les mettre hors d’état de nuire ? Que la justice daigne s’en occuper ?

    S’agit-il vraiment de christianophobie quand les édifices publics ont tous été pareillement vandalisés dans la commune et que cela a cessé depuis qu’ils ont été sécurisés par une surveillance efficace ? Ne s’agit-il pas que du désœuvrement, de la bêtise et de la malveillance de jeunes sans repères et “incivils” ?
    Même si la réponse est positive, les mêmes évènements survenus sur une mosquée aurait soulevé des tollés indignés d’une nuée de personnes s’opposant à la stigmatisation d’une communauté…

  3. Gisèle dit :

    Faut il cela ? pour que les chrétiens reviennent dans leurs églises ??

  4. Martine dit :

    Il est évident que tout le monde sait qui sont ces “racailles”. Mais on remarque une fois encore que la justice et la police ne font rien et laisse leurs “bébés” faire ce qu’ils veulent.. Nous sommes abandonnés par le pouvoir, par la police, par la justice. Belle France qu’ils nous construisent.

  5. Françoise dit :

    Pour mettre un stop aux agressions anti-chrétiennes (comme d’habitude) à répétition, il serait judicieux d’installer un piège à renard qui se refermerait sur une main ou un pied de l’agresseur. Mais nos lois “démocratiques” ne le permettent pas. La France aurait besoin de lois et de policiers implacables comme à Singapour en Malaisie car là-bas toute incivilité coûte extrêmement cher : une arrestation ou une amende pour un papier de bonbon, un mégot jetés à terre. Les gens ont peur et se tiennent à carreau, ce qui n’est pas plus mal.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services