La Une

Père Michel Viot : « Le grand crime des bien pensants »

Commentaires (12)
  1. Maurice dit :

    – Rétifs à l’odeur du thé à la menthe des mosquées autant que de l’encens des églises, le pouvoir politique français ne l’est point vis-à-vis des émanations du pétrole ! –
    Nos dirigeants ne sont pas rétifs à l’odeur du thé à la menthe, mais beaucoup à l’odeur de l’encens de nos églises ! Ne font-ils pas des ruptures du jeûne dans les mairies, mais déposent des plaintes contre des maires qui laissent installer des crèches dans les halls de mairie ?
    C’est haro contre la chrétienté et embrassons-nous avec les musulmans.
    Là est le problème, ils, les dirigeants et autres zélites, « essaient de remplacer le christianisme par une autre religion qui nous a combattues depuis des siècles » et qui a fait de razzias dans le sud de l’Europe pendant presque aussi longtemps pour faire des populations des esclaves vendus sur les quais d’Alger.

    1. Louis dit :

      Depuis que l’Eglise avec Vatican II, s’est “ouverte au monde” c’est tout cela qui y est entré en force. Le “remplacement” ayant été avalisé là!

  2. Bug dit :

    “Il faut donc désigner clairement l’adversaire et faire de l’anéantissement de Daech un but majeur, que la France seule ne peut assumer.”

    En somme, “attaquons, attaquons !… comme la Lune”, comme le raillait de Gaulle lors de la Première Guerre mondiale…

    Un “aumônier national des anciens combattants” peut-il avoir la liberté de pensée et l’ouverture d’esprit métapolitiques suffisantes ?

    Déjà savoir, par enquête poussée, qui organise, arme, paye Daesh, aussi qui Daesh ne frappe jamais, qui soigne les blessés de Daesh – Al Nosra, etc. ; et quels liens existent vraiment avec l’islam(isme) ; enfin qui, par delà les gesticulations, frappe réellement Daesh et qui au contraire a tout intérêt à ce que Daesh existe et perdure pour imposer l’état d’urgence et bien d’autres mesures…

    Pour commencer l’enquête, cf., par exemple, Xavier Raufer :
    https://www.youtube.com/watch?v=XaKYNmk06hA

    Ensuite, grâce à Internet, non encore muselé par “la bien-pensance” d’Eglise, d’Etat, d’UE, d’OTAN, d’Empire, d’Etat profond dans l’Empire, on va de surprise en surprise…

    “Il n’y a pas de vérités moyennes.” Georges Bernanos / Journal d’un curé de campagne

    1. Bug dit :

      Au vu des (non) réactions à cet article, ces deux ajouts :

      – Irak, Syrie: la guerre “nourrit le terrorisme”, pour Dominique De Villepin
      https://www.youtube.com/watch?v=5jhMNBZychI

      – Jacques Baud : le terrorisme comme stratégie militaire https://www.youtube.com/watch?v=7RiT7fCHXXY#t=27

      1. Bug dit :

        Une lutte anti-terroriste efficace ? Les trois conseils du Clan des Vénitiens.
        Posted: 20 Jul 2016 01:07 AM PDT

        Une lutte anti-terroriste efficace ? 

        Les 3 conseils du Clan des Vénitiens :
        1. Traiter la PRINCIPALE CAUSE EXTERNE du terrorisme : quitter la Syrie et l’Irak, où la France n’a rien à faire et entretient le feu d’un interminable conflit que nous sommes incapables de résoudre par les armes. Il faut faire jouer la diplomatie. L’intervention française est d’autant plus inutile que Daesh se décentralise et laisse l’initiative des attentats aux cellules locales et à tout individu s’en réclamant. Se souvenir du désastreux exemple américain au Proche-Orient (Bush and Co), qui est à l’origine de la naissance de Daesh.

        2. Traiter les PRINCIPALES CONSÉQUENCES INTERNES du terrorisme : rétablissement de la double peine avec expulsion immédiate des étrangers bénéficiant d’un permis de séjour et ayant été condamnés par la justice pour des faits de violence ou des affaires de drogue, car c’est statistiquement la population la plus encline à commettre des actes de terrorisme. 

        3. DIRE À L’ISRAËL, qui nous offre ses conseils dans le but d’universaliser son conflit local avec les Palestiniens en profitant du fait que Daesh se réclame de l’islam, de se mêler de ce qui le regarde. Lui rappeler qu’il a soigné les daeshistes, ne les combat pas sur le terrain et vit dans le terrorisme, voire du terrorisme, depuis sa naissance.

      2. louise dit :

        merci pour ces infos. je suis de votre avis …les causes n’interréssent personne…on préfère tuer des innocents (par nos propres bombes ou par des mercenaires )ces vies volées n’ont aucune valeur, comparées aux nôtres, c’est pourquoi l’on n’hésite pas à tuer encore…Bernanos serait scandalisé d’être mêlé à cette sauce..

  3. Aldebert dit :

    Quelle inertie , car hors internet les moyens d’information sont aux ordres de ces pouvoirs.Rien qui puisse leur impliquer une quelconque responsabilité dans ce qui nous arrive. Hier soir sur France 2 , le présentateur du JT parle de la ” folie meurtrière d’un homme”, n’est-ce pas plutôt la haine qu’il aurait du évoquer ?
    Sauf que dans l’idéologie du temps, la haine est attribuée, d’office, à d’autres bien que non meurtriers , mais un mensonge répété mille fois devient une vérité.
    C’est le temps des ténèbres , mais à chacun sa part , le clergé français depuis les années cinquante a choisi son camp et ce n’est pas celui de ceux qui donnèrent leur vie dans des combats lointains aux ordres de la république.

  4. Marie Claude dit :

    Père Viot,MERCI pour votre témoignage qui tranche tellement avec la position officielle de l’Eglise,en France .

  5. PAUTRAT dit :

    Merci infiniment très cher Père Viot. J’observe avec grande tristesse et profonde déception, l’Eglise dite officielle, perdre son âme dans la compromission, la déviance, le politiquement correct, les discours ambigües, lâches et trompeurs. J’en ai honte dans mon catholicisme, mais heureusement, cela n’entame en rien ma Foi profonde, non Vaticano/clergico-dépendante, en Jésus Christ, peut-être même bien au contraire! Il y a de mauvais bergers, mais surtout, il y en a de bons, comme vous, le père Guy Pages, frère Rachid, j’espère quelques autres, et puis la lecture (retour aux sources) de la Bonne Nouvelle. Encore merci, nous avons besoin de vous. Que Dieu vous bénisse et vous protège!

  6. Riedel dit :

    Merci à vous, Père Viot d’une part pour votre lucidité et votre vigilance et d’autre part surtout pour votre courage à trouver et oser donner les vraies solutions.

  7. Pascal dit :

    « après le règne du néopaganisme hitlérien et sous la menace du communisme qui n’en était qu’une autre version » (Père Michel Viot).

    Il est tentant de renvoyer dos à dos nazisme et communisme qui furent deux totalitarismes qui ont fait beaucoup de morts. Mais ce n’est pas une raison pour ne pas voir que ces deux totalitarismes, malgré des traits communs, n’étaient pas de même nature. L’un s’enracinait dans un particularisme exacerbé au nom de la race, l’autre dans une idéologie universaliste.

    Oui le nazisme était une forme de néopaganisme qui doit beaucoup à l’idéologie allemande, pangermanisme, paganisme, écologie, darwinisme social (par définition anti-social), eugénisme, racialisme, antisémitisme et idéologie völkisch. L’Allemagne est une nation ethnique qui a provoqué des catastrophes presque à chaque fois quelle a eu des velléités étatiques fait remarquer Marie-France Garaud.

    Le communisme quant à lui n’était pas un paganisme, plutôt une petite religion séculière, sans dieux, mais avec des incarnations fortes (culte de la personnalité), une croyance dans le genre humain, dans le progrès, dans l’avenir, dans la rédemption (autocritique pendant de l’examen de conscience des chrétiens), dans les lendemains qui chantent (paradis).

  8. Maysie dit :

    Entre les islamistes qui passent à l’acte et ceux qui n’y sont pas encore passés, comment faire la différence ?
    Et surtout comment se défendre ?
    Quand il y a de la poussière sur les meubles on la retire mieux en amalgamant qu’en séparant les grains.

Répondre

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

* champs obligatoires

Translate »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services